PROBLÈMES RÉNAUX CHEZ LE CHAT

On estime que 30 à 50 % des chats “senior”, c’est-à-dire de plus de 10 ans, sont atteints de maladies rénales. Ces troubles, difficilement perceptibles, sont très douloureux lorsqu’ils n’ont pas été détectés en amont, et peuvent causer la mort de l’animal. Nous vous expliquons quels sont ces troubles, comment les aborder et surtout, les anticiper.

Quels problèmes rénaux menacent votre chat ?

🏠 > Institute 👉 Problèmes rénaux chat

Les chats sont très souvent sujets aux maladies rénales. Certaines sont généralement difficiles à détecter, et sont malheureusement fatales. Les reins sont en effet des organes vitaux : ils éliminent les toxines présentes dans le sang, qui sont ensuite évacuées par l’urine. 


Les reins jouent également un rôle essentiel dans la régulation des minéraux présents dans l’organisme, et influent nos hormones et notre tension artérielle. C’est pourquoi un dysfonctionnement des reins est un trouble sérieux, qu’il faut traiter au plus vite.

Problèmes rénaux chat

👉 En quoi est-ce dangereux ?


TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Il existe plusieurs sortes de troubles rénaux, mais la maladie la plus répandue chez le chat est l’insuffisance rénale où les reins, endommagés, ne parviennent plus à exercer leur fonction. Bien qu’irréversible, cette maladie peut néanmoins être traitée pour ralentir sa progression.


On compte deux types d'insuffisance rénale : 

  • L’insuffisance rénale aiguë

Les reins ne fonctionnent plus de façon brutale, ce qui est généralement dû à une infection ou une intoxication.

  • L’insuffisance rénale chronique :

Sans consultation régulière chez un vétérinaire, celle-ci est difficile à détecter, jusqu’à ce que la maladie soit à un stade avancé. Au début, certaines parties des reins compenseront pour celles qui ne fonctionnent plus, mais les reins dysfonctionnent tout de même, de plus en plus. Contrairement à l’insuffisance rénale aiguë, la maladie se développe progressivement, et est irréversible.

👉 Quels sont ces troubles ?

Certains facteurs exposent votre chat au risque d’insuffisance rénale, notamment :

  • Une infection : celle-ci peut être à l’origine d’une insuffisance rénale aiguë
  • L’ingestion de certaines toxines : on peut les retrouver dans certaines plantes
  • Une tumeur
  • Une lésion du rein
  • Des troubles urinaires répétés
  • Une mauvaise circulation sanguine
  • La déshydratation
  • Une maladie cardiaque


D’autres éléments favorisent également les problèmes rénaux :

  • Le manque d’exercice
  • L’excès de poids du chat
  • Un déséquilibre dans l’apport en minéraux - particulièrement une abondance de phosphore
  • Une litière qui n’est pas régulièrement nettoyée


Par ailleurs, certaines races de chat, en général à poil long, sont prédisposées aux maladies rénales : c’est le cas par exemple du Persan ou encore de l’Angora. Les chats se promenant souvent à l’extérieur sont aussi exposés, à cause de leur contact avec des toxines.

👉 Causes des maladies rénales

👉 Les signes à surveiller

Afin de détecter une maladie rénale au plus vite, il est important de bien observer son chat, en particulier l’état de sa litière. Certains signes doivent vous alerter. Si vous constatez plusieurs des symptômes suivants chez votre chat, contactez immédiatement votre vétérinaire :

  • Le manque d’appétit de votre compagnon
  • Un état de faiblesse, voire une léthargie 
  • Des vomissements 
  • Une mauvaise haleine
  • Un amaigrissement
  • Une importante quantité d’urine dans la litière, plus fréquemment que d’habitude
  • Des calculs urinaires du chat
  • Du sang dans l’urine

problème de reins chat

👉 Réagir aux troubles rénaux

Les maladies rénales étant sérieuses, mieux vaut consulter un vétérinaire au moins une fois par an pour un check-up complet. Il pourra détecter une maladie en analysant le sang et l’urine de votre félin, et mettre en place un traitement pour le soigner, ou dans le cas de l’insuffisance rénale chronique, ralentir la progression de la maladie. En général, le traitement est constitué de médicaments, et d’un changement d’alimentation.

Comment traiter les troubles rénaux d’un chat ?

👉 Adapter l’alimentation à la maladie

Soulager les troubles rénaux passe par l’alimentation de votre chat. Heureusement, le commerce offre des repas spéciaux pour accommoder le chat souffrant de maladie rénale.


Cette alimentation est plus faible en protéines, qui peuvent accélérer l’endommagement des reins. Cependant, celles-ci demeurent d’excellente qualité, afin de combler les besoins nutritionnels de votre chat


La baisse du taux de protéines permet ainsi de réduire la production endogène de déchets du métabolisme azoté, préservant les reins plus longtemps. Les repas contiendront aussi moins de phosphore, afin de ralentir la progression de la maladie et la calcification des tissus (dont les reins).


Vous devez demander à conseil à un vétérinaire pour préparer une alimentation adaptée à votre compagnon.Ne changez pas soudainement le régime alimentaire de votre chat : celui-ci déteste que l’on perturbe ses habitudes, votre chat pourrait bouder ses repas


Faites une transition sur une quinzaine de jours, en remplaçant son régime alimentaire actuel par un nouveau, de façon graduelle. Evitez les friandises, afin de préserver les reins, et d’adopter une alimentation plus équilibrée. Préparez des repas plus légers, mais fréquents : il est recommandé de donner de la nourriture plus de 2 fois / jour.


Enfin, certains compléments alimentaires aident à soulager les maladies rénales, comme l’ipakitine et le potassium : demandez cependant conseil à votre vétérinaire avant d’administrer ces compléments, ou de changer le régime alimentaire de votre chat.

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"

PUBLIÉ LE 4 NOVEMBRE 2019 - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par Dr Thierry Bedossa, Eva Lee et Dr Eric Charles de l'équipe médicale et scientifique Hector Kitchen 

Découvrez gratuitement sa "formulation idéale" selon ses besoins actuels

En 3mn seulement - sans engagement