🏠 > Institute 👉 Chat malade

CHAT MALADE : RECONNAÎTRE LES SIGNES

Il n’est pas toujours évident de savoir quand un chat est malade, surtout que notre compagnon à quatre pattes est incapable de nous prévenir lorsque sa santé décline. Cependant, quelques signes extérieurs peuvent rapidement vous mettre la puce à l’oreille. Si vous soupçonnez que votre chat est malade, n’attendez pas pour l’emmener chez le vétérinaire. Il cache peut-être une pathologie très sérieuse.

Mon chat est malade : que faire ?

Mon chat est malade : son comportement change

Les symptômes du chat malade sont assez divers et variés, ce qui rend parfois la tâche difficile aux propriétaires. Le panel de maladies chez les félins est vaste, de la plus bénigne à la plus sérieuse. Cependant, même si la pathologie est sans gravité, il est toujours préférable de consulter. Chez le chat malade, on remarque très souvent un changement de comportement.

Un changement d’habitude

Les chats sont des créatures d’habitude. Ils apprécient la routine, à tel point que des modifications de leur environnement ou de leur territoire peuvent avoir de sérieuses conséquences sur leur bien-être psychologique. Aussi, une modification soudaine du comportement de votre animal doit vous inquiéter. Un félin malade peut par exemple décider de s’isoler, voire de quitter le domicile durant quelques jours.


Des miaulements inhabituels doivent aussi vous alerter. De même, prêtez attention aux ronronnements de votre chat. Si la plupart du temps, il ronronne parce qu’il se sent bien, un chat peut aussi ronronner en cas de stress important ou de maladie. À l’inverse, il arrive qu’un chat malade ne ronronne plus.

Un grattage compulsif

Il se gratte et se lèche avec insistance au point de se blesser jusqu’au sang ? Pas de doute, votre chat est malade et souffre probablement d’un problème dermatologique. Observez sa peau à la recherche de plaques rouges, de croûtes, d’œdèmes ou de boutons. Vérifiez aussi la présence de parasites. Les puces ou les tiques peuvent rendre un chat malade. Pensez à vermifuger correctement votre animal chaque année et à lui administrer les antiparasitaires nécessaires pour éviter de vous retrouver dans ce genre de situation. Vérifiez aussi auprès de votre vétérinaire si votre chat ne souffre pas d’allergie.

Une modification de l’appétit

Votre chat mange plus qu’avant, ou au contraire délaisse sa gamelle ? Il perd du poids très rapidement ? Ces signes ne trompent pas : votre compagnon à quatre pattes est malade. Un chat qui ne mange plus est un chat malade. Un amaigrissement soudain et rapide indique même une maladie grave, comme un cancer. Consultez immédiatement. Dans d’autres cas, c’est la consommation d’eau qui est affectée. Son augmentation est peut-être le signe que le chat est malade des reins.

Une utilisation accrue de la litière

Si votre chat ne cesse d’aller dans sa litière, il souffre peut-être d’une infection urinaire ou d’un problème au niveau de l’appareil génital. Observez bien votre chat lorsqu’il fait ses besoins. S’il n’arrive pas à uriner correctement, alors il souffre très certainement d’une obstruction urinaire. Il s’agit d’une urgence vétérinaire, car la vie du félin est en danger.


TESTEZ NOUS !30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Mon chat est malade : des signes physiques apparaissent

Des signes physiques, observables à l’œil nu, apparaissent également chez le chat malade.

Un écoulement oculaire

Il est normal de constater la présence d’écoulements oculaires ponctuels chez le chat. En revanche, des écoulements permanents ne sont pas normaux. Les yeux gonflent et deviennent vitreux. Des croûtes apparaissent, et les muqueuses changent de couleur. Un problème oculaire peut être le signe d’un chat malade du coryza. Lorsqu’un chat est malade, la troisième paupière apparaît très souvent. Il s’agit d’une petite membrane blanche au coin de l’œil. Consultez rapidement votre vétérinaire dès qu’elle apparaît.

Des vomissements et des diarrhées

Un chat qui vomit n’est pas forcément un chat malade. Il peut par exemple avoir mangé trop vite et régurgité ses croquettes. Les vomissements se retrouvent aussi dans bon nombre de pathologies, de la plus légère à la plus sérieuse. Cependant, si vous avez le moindre doute, appelez votre vétérinaire. Il en va de même pour les diarrhées chez le chat malade. Elles traduisent parfois un simple dérangement intestinal passager, mais mieux vaut avoir l’avis d’un professionnel.

Une mauvaise haleine

La mauvaise haleine chez le chat doit vous alerter. Votre chat souffre peut-être d’un trouble digestif ou dentaire (gingivite, tartre…). Vérifiez aussi l’état de ses dents et de ses gencives afin d’être certain qu’il ne souffre pas d’un abcès éventuel. Certaines maladies graves, comme l’insuffisance rénale, peuvent provoquer une mauvaise haleine, semblable à une odeur d’ammoniac. Dans tous les cas, la consultation vétérinaire s’impose.

Une boiterie

Les origines de la boiterie peuvent être diverses : piqûre d’insecte, abcès, fracture, morsure d’un autre chat, mais aussi des problèmes sérieux, comme une thrombose de l’aorte ou de l’arthrose. Si votre chat semble soudain paralysé, prenez immédiatement rendez-vous auprès d’un spécialiste.

Des tremblements

Les tremblements sont très souvent le reflet d’un problème neurologique, qui peut être provoqué par une intoxication alimentaire, mais également par des maladies infectieuses ou des crises d’épilepsie. 

De la fièvre

La fièvre est un très bon indicateur de la maladie chez le chat. La température normale d’un félin se situe entre 38 et 39 °. Au-delà, il est très important de consulter dans les plus brefs délais. Sachez cependant que la température d’un chat peut très légèrement augmenter en fonction de la chaleur ambiante ou du stress, par exemple. Enfin, l’hypothermie (une température bien inférieure à la normale), est tout aussi inquiétante, si ce n’est plus.

Un changement de couleur des muqueuses et une modification de la fourrure

Les muqueuses de votre chat sont devenues jaunâtres ou ont pâli ? Vous avez constaté l’apparition de petits points rouges ? Alors il ne faut surtout pas tarder et consulter un vétérinaire en urgence. Ce type de symptôme se retrouve notamment dans les cas d’empoisonnement à la mort-aux-rats, par exemple. La détérioration rapide de la fourrure est également le signe d’un chat malade.

Des difficultés respiratoires

Un chat qui présente des difficultés respiratoires est un chat qui doit vous inquiéter. Éternuements à répétition, toux, respiration rauque, halètements… Autant de signes qui indiquent peut-être l’apparition d’un coryza, par exemple.

Mon chat est malade : que faire ?

Si vous pensez que votre chat est malade, la première chose à faire est de consulter un vétérinaire dans les plus brefs délais. Seul un spécialiste pourra poser un diagnostic clair et mettre en place un traitement. Attention, il arrive qu’un chat malade ne présente aucun symptôme, jusqu’à ce qu’une pathologie très grave se déclenche et qu’il soit trop tard. Pensez à vous rendre une fois par an chez le vétérinaire pour un bilan de santé, même si votre animal vous paraît au top de sa forme. Soyez aussi bien à jour dans les vaccins : certaines maladies sont évitables.


Il arrive aussi que les signes de la maladie soient circonstanciels. Certains chats sont malades en voiture. Dans ce cas, votre vétérinaire pourra vous prescrire un traitement adapté au mal des transports. Certains chats tombent aussi malades après un vaccin. Dans la plupart des cas, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Il est possible de voir apparaître de la fatigue durant les 48 heures qui suivent le vaccin. Cependant, il est aussi possible que votre chat ait fait une allergie au vaccin, même si ce genre de cas reste rare. Si vous remarquez que votre chat est léthargique et qu’il peine à se lever, appelez immédiatement votre vétérinaire

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"

PUBLIÉ LE 21 JUIILLET 2021 - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par l'équipe médicale et scientifique Hector Kitchen 

Découvrez gratuitement sa "formulation idéale" selon ses besoins actuels

En 3mn seulement - sans engagement