MON CHAT VOMIT DES BOULES DE POILS : QUE FAIRE ?

Les chats passent énormément de temps à faire leur toilette, un moment essentiel qui leur permet de se nettoyer, mais également de se rafraîchir et même se détendre ! Chez certains chats, l’accumulation de poils dans le système digestif peut entraîner la formation de boules. Normalement expulsés par les selles, les poils qui stagnent dans le système digestif peuvent entraîner divers soucis de santé tels qu’une occlusion intestinale. Comment réagir lorsque votre chat vomit ses boules de poils ? Y a-t-il des moyens efficaces pour empêcher ou réduire la formation de boules de poils ? Les réponses ici.

La toilette du chat : explications

🏠 > Institute 👉 Chat vomit boule poils

Les chats sont des animaux très attachés à leur hygiène. Vous l’aurez remarqué, la plupart d’entre eux passe environ 30% de leur temps à faire leur toilette. 

Grâce à sa langue râpeuse et ses papilles cornées, le chat peut, par l’action du léchage, obtenir différents résultats. En effet, grâce à la toilette, le chat peut : 

  • Se nettoyer : en enlevant les poils morts et les éventuels parasites ou croûtes ;
  • Se rafraîchir : on parle ici de thermorégulation ;
  • Se détendre : la toilette est en effet un moment calme pour les chats, qui l’utilisent aussi souvent pour se rassurer.

Bon à savoir : les boules de poils n’ont en réalité pas la forme d’une boule, mais plutôt d’un petit tube de couleur foncée. 

Chat vomit boule de poils


TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

En se léchant, le chat avale donc une quantité plus ou moins importante de poils. Ceux-ci sont normalement évacués de manière naturelle par les selles, mais il arrive qu’un nombre plus ou moins important d’entre eux reste plus longtemps dans le système digestif du chat.


Sachez que la quantité de poils ingérée varie selon différents facteurs : 

  • La race du chat ou le type de poils ((certains chats à poils longs, comme le Maine Coon, le Norvégien, le Ragdoll, le Sacré de Birmanie ou le Persan, avalent bien plus de poils que les autres), 
  • La période (en période de mue, un chat peut avaler jusqu’à 100 mg de poils par kilo),
  • L’activité du chat : les chats d’intérieur ont tendance à développer plus facilement des boules de poils, tout simplement car ils sont moins occupés que les chats d’extérieur et passent donc plus de temps à faire leur toilette.
  • La présence de parasites : si votre chat est gêné par la présence de parasites, tels que des puces, il sera tenté de se lécher plus fréquemment. Par conséquent, il avalera plus de poils.
  • L’état d’esprit : les chats stressés ou anxieux ont tendance à beaucoup plus faire leur toilette que les autres, car l’action du léchage est habituellement rassurante pour eux. 

S’il est normal que votre chat passe beaucoup de temps à faire sa toilette, il est important de bien faire attention à son comportement et de noter les signer de léchage compulsif pouvant être annonciateurs de troubles, tels qu’une dépression, la présence de parasites, etc.

Boules de poils : comment et pourquoi se forment-elles ?

boule de poils chat

Si votre chat n’évacue pas les poils qu’il ingère de manière naturelle, par les selles, ils finiront par s’agglutiner dans son système digestif, et par former des boules de poils, que l’on appelle “Trichobézoard”. 


Si votre chat a accumulé une grande quantité de poils dans son estomac et qu’il n’arrive pas à les évacuer, différents symptômes peuvent alors être observés : 

  • Toux : généralement sèche, la toux s’explique par la gêne provoquée par la présence de poils. Le chat tente de les expulser en toussant. 
  • Vomissements : il se peut que votre chat parvienne à expulser ses boules de poils en les vomissant. Vous observerez alors de petits tubes de couleur plus ou moins foncée, de la forme d’un cigare. Ces régurgitations s’accompagnent généralement de spasmes, nécessaires pour faire ressortir les boules de poils par la bouche.
  • Miaulement particulier.


Si les poils se sont dirigés vers l’intestin du chat, vous pourrez observer : 

  • Diminution de l’appétit,
  • Abattement général.

Faites très attention, une grande quantité de poils dans les intestins peut entraîner une occlusion intestinale chez le chat. La boule de poils empêche alors le transit de fonctionner correctement, voire le bloquent totalement. 

Les risques de la formation de boules de poils chez le chat

Si vous constatez que votre chat semble gêné par la présence d’une boule de poils (vomissements, toux sèche, air abattu, etc.), vous devriez immédiatement le conduire chez un vétérinaire afin de vérifier s’il s’agit ou non d’une occlusion intestinale.


Dans le cas d’un bouchon, il faut généralement recourir à une opération pour le retirer et rétablir le transit du chat.


Toutefois, vous pouvez adopter certains réflexes afin de limiter l’accumulation de poils dans l’organisme de votre chat : 


Un brossage régulier : en aidant votre chat à faire sa toilette, à l’aide d’une brosse adaptée à son pelage, vous lui permettez d’ingurgiter moins de poils et vous réduisez le risque qu’ils ne s’accumulent.


L’hydratation : elle est primordiale pour favoriser une bonne évacuation des poils. N’hésitez pas à mettre à disposition de votre chat une fontaine à eau pour l’inciter à bien s’hydrater. Lui donner une partie de son alimentation sous forme de pâtée complète de qualité est aussi vivement recommandé.


L’alimentation : l’alimentation joue un rôle essentiel sur la santé de votre animal de compagnie. Une quantité adéquate de fibres dans la ration de votre chat permettra de favoriser un bon transit. Certains aliments sont par ailleurs étudiés pour réduire la formation de boules de poils en apportant une quantité de fibres supplémentaires. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire. 

Vous pouvez aussi tout à fait apporter des fibres vous même de façon naturelle afin de limiter les boules de poils chez votre chat. N’hésitez pas à lui donner des légumes comme des courgettes ou haricots verts bien cuits (50g par jour) par exemple voire lui donner un peu de fibres sous forme de psyllium blond ou de son d’avoine mélangé à un peu de pâtée ou de yaourt nature.


L’herbe à chat : les chats d’intérieur n’ont pas accès à la végétation nécessaire pour se purger. Vous pouvez par conséquent acheter des petits pots d’herbe à chat, ou en faire pousser un intérieur. 


La formation de boules de poils chez le chat est un phénomène tout ce qu’il a de plus naturel. Mais il en va de votre responsabilité de vous assurer que la santé de votre animal n’est pas mise en danger. Si vous pensez que votre chat a du mal à évacuer ses poils, mettez en place des solutions pour l’accompagner et éviter d’éventuels soucis de santé.

Comment remédier aux boules de poils et prévenir leur formation ?

SES CROQUETTES SUR-MESURE ?

en 3mn !

en pleine forme

Il fait le plein d'énergie à chaque repas.

avec le bon poids

Il digère de façon optimale.

moins malade

qui vit plus longtemps

plus dynamique

mieux dans sa tete

Un chat sain dans un corps sain.

Il développe ses défenses immunitaires.

Adieu les risques d'obésité.

Et son poil devient plus beau.

UN CHAT PARFAITEMENT NOURRI, 

C'EST UN CHAT...

PUBLIÉ LE 13 AVRIL 2019 - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par Dr Thierry Bedossa, Emilie Blanc et Charlotte Gnaedinger.