🏠 > Institute 👉 Prix vaccins chat

LE PRIX DES VACCINS POUR CHAT

Il existe de nombreuses maladies infectieuses qui peuvent affecter la santé des chats. Certaines d’entre elles sont dangereuses, voire mortelles. Il est donc recommandé de faire vacciner son chat dès le plus jeune âge. Mais combien ça coûte ? Voici quelques pistes pour connaître le prix des vaccins pour chat en France.

Le prix des vaccins pour chat

Quels vaccins mon chat doit-il réaliser ?

Ce que dit la loi française

En France, un seul vaccin pour chat est obligatoire, et seulement si vous voyagez à l’étranger : le vaccin contre la rage. En revanche, certaines pensions ou campings peuvent demander à ce que votre chat soit vacciné contre certaines maladies ; pensez donc à toujours vous renseigner au préalable.

Ce qui est fortement recommandé

Il existe de nombreuses maladies d’origine virale ou bactérienne chez le chat, et certaines d’entre elles sont extrêmement contagieuses. La vaccination est un moyen de prévention indispensable pour que votre chat soit immunisé contre ces maladies. On recommande généralement de vacciner le chat contre 4 principales maladies :

  • Coryza (rhinotrachéite virale féline) : appelée aussi la grippe du chat, c’est une maladie virale du système respiratoire, extrêmement contagieuse, et très courante chez les chats qui vivent en communauté. Les hommes peuvent la transmettre via leurs vêtements et leurs chaussures, donc les chats d’appartement sont aussi concernés.
  • Leucose féline (virus leucémogène félin ou FeLV) : 5 à 10 % des chats en France seraient séropositifs au FeLV. C’est un virus qui, une fois attrapé, peut se développer dans l’organisme pendant plusieurs années avant que des symptômes ne commencent à se manifester. La leucose féline se traduit par une immunodépression, c’est-à-dire une faiblesse des défenses immunitaires : le chat est alors plus sensible aux autres infections.
  • Typhus (panleucopénie infectieuse féline) : c’est une maladie très grave, dont le taux de mortalité atteint les 90 % chez les chats non vaccinés. Autrefois considérée comme une maladie rare, plusieurs cas ont récemment été constatés, dont une épidémie survenue en 2017. Les symptômes sont principalement digestifs (diarrhées, vomissements) car le virus s’attaque à la paroi intestinale et à la moelle osseuse. On constate également, après la période d’incubation (2 à 4 jours), un abattement important, une perte d’appétit et de la fièvre.
  • Rage : c’est la maladie la plus connue, car elle est présente partout dans le monde et qu’elle est toujours transmissible à l’homme. Chez le chat, il existe deux formes d’apparition des symptômes : d’abord, la forme dite paralytique (ou rage dite “muette”), qui est la plus courante chez le chat (80 %). Elle se manifeste par une paralysie des muscles de la bouche et une salivation abondante. La seconde forme est celle dite “furieuse” (20 % des chats) : outre l’hypersalivation, on observe un changement brutal du comportement du chat ; il peut devenir soudainement agressif, ou peureux, voire très câlin s’il avait l’habitude d’être distant. Il devient également extrêmement sensible au moindre son, et son miaulement change d’intonation. Dans les deux formes de cette maladie, la mort intervient en quelques jours.

Un chat d’appartement doit-il se faire vacciner ?

Un chat qui ne sort jamais, et qui n’est donc jamais en contact avec d’autres chats, présente beaucoup moins de risques de contracter une maladie. Pour autant, il n’est pas totalement à l’abri ! Certaines maladies infectieuses peuvent être ramenées de l’extérieur, et les chats d’intérieur peuvent les contracter sans être en contact avec d’autres félins. C’est le cas par exemple pour le coryza (rhume du chat), qui peut être transmis par les vêtements et les chaussures des humains. 


TESTEZ NOUS !30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Les prix appliqués pour les vaccins du chat

La primo-vaccination : tarifs

Pendant les 8 premières semaines de sa vie, le chaton est protégé par les anticorps de sa mère. Après cela, son système immunitaire devient plus imperméable aux infections. Il faut donc faire la première vaccination du chaton environ à l’âge de 8 semaines : c’est ce que l’on appelle la primo-vaccination. Avant que votre chaton soit immunisé avec les vaccins (après la seconde injection, soit 1 mois après la première), il est recommandé d’éviter au maximum de le laisser sortir et être en contact avec d’autres chats (surtout s’ils ne sont pas vaccinés !). Voici le prix moyen des vaccins pour chat à effectuer lors de la primo-vaccination :

  • Leucose : environ 65 €
  • Coryza : environ 55 €
  • Typhus + Coryza : environ 56 €
  • Typhus + Coryza + Leucose : environ 75 €

Pour tous les prix des vaccins pour chat indiqués ci-dessus, il faut compter environ 5 € de plus pour y ajouter une vaccination contre la rage.

Calendrier des injections

Comme nous l’avons vu, la primo-vaccination se situe autour de 8 semaines, mais ne concerne que les vaccins contre le typhus et le coryza. La seconde injection se fera 1 mois plus tard. C’est après cette seconde injection que votre chat sera immunisé. Il faudra cependant effectuer une 3ème injection, de nouveau 1 mois plus tard. Pour résumer :

Typhus et coryza :

  • 8e semaine (2 mois) : primo-vaccination
  • 12e semaine (3 mois) : 2e injection.
  • 16e semaine (4 mois) : 3e injection.

Leucose et rage :

  • 12e semaine (2 mois) : primo-vaccination
  • 16e semaine (3 mois) : 2e injection.
  • 20e semaine (4 mois) : 3e injection.

Si votre chat a accès à l’extérieur, il faudra ensuite effectuer un rappel de vaccin tous les ans pour le coryza, tous les ans (ou les deux ans) pour la rage, et tous les 3 ans pour le typhus.

Prix des vaccins pour chat : le cas des rappels

Quand on veut calculer le prix d’un vaccin pour chat, il faut prendre en compte le coût des rappels, indispensables pour immuniser l’animal contre la maladie. Le prix des vaccins pour chat indiqué plus haut est à multiplier par le nombre d’injections. Ainsi, en prenant pour exemple le vaccin contre le coryza, qui nécessite 3 injections, le coût total d’un seul vaccin pour chat sera de 165 €.  

Des prix de vaccins pour chat très hétérogènes

Il y a une donnée importante à prendre en compte lorsqu’on s’intéresse au prix des vaccins pour chats en France : il n’y aucune réglementation en vigueur qui encadre les tarifs vétérinaires. Ces derniers sont donc libres d’appliquer les prix qu’ils souhaitent. Par conséquent, d’après une étude réalisée par Que Choisir en 2012 sur plus de 7000 tarifs de 1260 cabinets ou cliniques, le journal dresse le bilan : un prix moyen des vaccins pour chat de 59 €, mais surtout un tarif en moyenne 20 % plus élevé dans la région parisienne, et des écarts de prix des vaccins pour chat qui peuvent varier du simple au double. Pour payer les vaccins pour chat moins chère, il est possible de se rendre dans l’un des 12 dispensaires de la Société protectrice des animaux (SPA) en France. Un vaccin y coûte seulement 15 €, mais il faut attester sur l’honneur qu’on s’y rend car on ne possède pas les ressources financières suffisantes pour faire autrement.  

PUBLIÉ LE 2 JUILLET 2021 - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par l'équipe médicale et scientifique Hector Kitchen 

SVP, donnez nous 1 clic pour évaluer la qualité de cet article. Merci beaucoup 🙏

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"