🏠 > Institute 👉 Miaulement du chaton

MIAULEMENT DU CHATON : TOUT COMPRENDRE

Le miaulement est le moyen de prédilection du chat pour communiquer avec les humains. D’ailleurs, le miaulement n’est pas utilisé dans la nature. Les chatons, eux aussi, l’utilisent pour tenter de nous faire passer des messages. Apprenez à décoder leur langage. Quelle est la signification du miaulement chez le chaton ? Comment décoder les miaulements qui doivent vous alarmer et vous mettre la puce à l’oreille ? Découvrez toutes nos explications et nos conseils pour mieux comprendre votre petit félin. 

Miaulement du chaton : tout comprendre

Miaulement de chaton : les différents sons

Dès la naissance, les chatons émettent en général de petits sons plaintifs – comme crierait un bébé qui vient de naître. Il ne faut rien voir de particulier dans ces miaulements : cependant, observez bien les animaux et vérifiez qu’ils sont en bonne santé et qu’ils s’alimentent correctement. Ce type de manifestation vocale s’adresse en réalité à la mère, afin de lui demander de l’aide et de signifier qu’il a besoin d’être nourri.


Par la suite, l'animal va développer tout un arsenal pour communiquer avec vous. Vous devez donc être attentif et savoir reconnaître les différents miaulements pour agir en conséquence, car tous ne veulent pas dire la même chose.


TESTEZ NOUS !30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Miaulement de chaton : les miaulements courts et saccadés

Si les miaulements de chaton sont courts et saccadés, alors votre boule de poil vous demande quelque chose ! Regardez-le, observez son comportement et son langage corporel. En général, un miaulement de chaton de ce type signifie que votre chat a faim ou soif ou qu’il a besoin d’attention, comme des caresses ou des jeux.


Un chaton peut également miauler parce qu’il est content ou qu’il se retrouve face à une situation qui lui fait plaisir, comme le retour de son maître, par exemple ! Les miaulements de chaton seront alors très courts et très légers. Dans ce cas, aucune raison de s’inquiéter. En général, vous pouvez également observer la détente de votre chaton grâce à son langage corporel : oreilles bien droites vers l’avant et détendues, queue souple légèrement recourbée au bout.

Miaulement de chaton : les miaulements longs et intenses

À l’inverse, certains miaulements de chaton traduisent des émotions négatives, voire de sérieux problèmes. Si votre chaton se met à miauler de manière intense, prolongée, au point que le son émis provoque une gêne à l’oreille, alors, la situation est sérieuse. De nouveau, observez votre animal : est-il prostré, agité ? Semble-t-il souffrir ? Le chaton a peut-être vécu un stress important ou est soudain pris d’une vive peur. Il peut aussi être malade. Si les miaulements venaient à se prolonger, demandez conseil à votre vétérinaire, car la situation est peut-être grave.

Miaulement de chaton : le cas des miaulements dus à la maturité sexuelle

Certains chatons sont matures sexuellement plus tôt que d’autres. Les chaleurs peuvent survenir dès l’âge de six mois chez la femelle. Désormais en âge de se reproduire, le chaton se manifestera par des miaulements rauques et prolongés. Si vous n’envisagez pas de faire reproduire votre chat, alors il est préférable de le faire stériliser. Ces miaulements bien particuliers disparaîtront comme ils sont apparus, et vous retrouverez votre quiétude.


Sachez que la stérilisation n’est pas seulement bénéfique pour vos oreilles : elle permet aussi de protéger le chat d’un certain nombre de maladies, parfois potentiellement mortelles, comme les tumeurs de l’utérus ou des glandes mammaires chez la chatte. Les inconvénients de la stérilisation sont nuls pour les animaux, et cette opération, devenue banale aujourd’hui, est sans danger – hormis les risques inhérents à toute intervention chirurgicale.

Miaulement de chaton : comment se comporter face à lui ?

Il n’est pas toujours évident de savoir quoi faire lorsque l’on se retrouve face à un chaton qui miaule, et encore plus face à un chaton qui miaule de manière prolongée et insistante. La première chose essentielle est de garder son calme, même si les miaulements de chaton à répétition peuvent être usants pour les nerfs. Votre chat ne fait que vocaliser une envie, un besoin ou un mal-être. Gardez votre calme et essayez de comprendre pourquoi votre chaton miaule.


S’il a faim ou soif, rien de plus simple : assurez-vous que sa gamelle d’eau et sa gamelle de nourriture sont correctement remplies. Si votre animal boude sa ration, le problème vient peut-être de son alimentation. Dans ce cas, essayez de la changer, mais attention, la transition alimentaire doit être très progressive, surtout chez le chaton dont l’estomac en pleine croissance reste fragile. Certains chats sont également des allergies alimentaires. Parlez-en avec votre vétérinaire si vous avez un doute.


Les miaulements de chaton trahissent parfois l’ennui. Dans ce cas, rien de plus simple. Achetez suffisamment de jouets ou d’arbres à chat à votre félin pour qu’il puisse se divertir. Essayez de passer du temps avec lui, ne serait-ce que dix minutes par jour. Si vous êtes souvent absent de chez vous, vous pouvez songer à adopter un autre chat pour tenir compagnie à votre chaton. Offrez également régulièrement de l’affection à votre chaton.


Il arrive que les chatons aient un peu de mal à s’habituer à leur litière. Ils font donc savoir leur mécontentement et leur frustration à travers des miaulements. Il faut se montrer patient avec lui et lui montrer comment fonctionne la litière en le posant régulièrement dans le bac. Les chats sont des animaux très propres : votre compagnon à quatre pattes devrait donc rapidement prendre ses marques.


Dans le cas de miaulement de peur ou de stress, essayez de comprendre ce qui provoque ces réactions négatives chez votre chat. Vous avez peut-être déplacé les meubles récemment ? Les chats détestent les changements d’habitude, et la modification de leur environnement crée des situations stressantes pour eux. De même, soyez indulgent avec votre chaton durant les premiers jours. Il vient de quitter sa mère et ses frères et sœurs pour se retrouver dans un nouveau lieu rempli d’inconnus. Laissez-lui le temps de s’habituer.


Enfin, si vous soupçonnez un problème de santé, n’hésitez surtout pas à consulter votre vétérinaire. Seul un diagnostic permettra d’être certain que le chaton ne souffre pas d’une pathologie sérieuse. Parfois, la souffrance n’est cependant pas que physique : elle peut aussi être psychologique. Il arrive que les miaulements traduisent un profond mal-être. Dans ce cas, l’assistance d’un comportementaliste spécialisé dans les félins pourra vous être d’une aide précieuse.

Les autres types de sons chez le chat

En grandissant, votre chat ne va pas s’arrêter de miauler, au contraire. Les causes de ces sons et autres miaulements sont très diverses. Le chat conserve ce mode de communication pour vous faire passer ses émotions, ses attentes, ses frustrations ou même son stress.

Le ronronnement

Le ronronnement est en général un signe de bien-être chez le chat et le chaton. Votre matou se met à ronronner lorsqu’il se sent bien. Mais attention : ce n’est pas non plus toujours le cas. En effet, le ronronnement est parfois utilisé pour calmer une inquiétude ou de la crainte. Votre chat s’est peut-être déjà mis à ronronner chez le vétérinaire. Ce n’est certainement pas parce qu’il est content d’être là ! Il cherche tout simplement un moyen de se calmer.

Le murmure

Il s’agit d’un tout petit son, à cheval entre le ronronnement, le grognement et le miaulement. Il indique que votre chat est content.

Le crachement

Lorsque votre chat crache, c’est qu’il a peur. Il fait peut-être face à un autre animal (autre chat, chien, etc.), ou se retrouve dans une situation déplaisante. C’est aussi une manière de vous avertir : si vous vous approchez trop, vous risquez le coup de griffe. Vous pouvez essayer de calmer un chat qui a peur en plaçant des phéromones chez vous. Elles sont très utiles au début d’une adoption, car le changement d’environnement est source de peur chez l’animal.

Le grognement

C’est une mise en garde. Le chat peut grogner face à un congénère, un autre animal, un enfant ou même face à vous. Il vous indique de faire attention, car il ne souhaite pas être dérangé. Le hurlement suit en général le grognement : le chat vous indique clairement que vous devez le laisser tranquille, sans quoi vous risquez la morsure ou la griffure.

Le caquètement

Il s’agit d’un tout petit miaulement saccadé. Les chats utilisent ce type de son lorsqu’il est en chasse.


L’arrêt brusque des miaulements doit vous inquiéter. En effet, un changement brutal de comportement chez un chat n’est jamais une bonne nouvelle (par exemple, s’il arrête de miauler, de ronronner, de manger ou s’il se met à uriner hors de sa litière). L’absence de miaulement peut par exemple être provoquée par une laryngite, ou pire, par un cancer du larynx. Ne laissez pas la situation s’envenimer et consultez rapidement. Seul un vétérinaire sera en mesure d’identifier la cause de ce changement afin de mettre en place, si nécessaire, le traitement approprié.

PUBLIÉ LE 23 JUILLET 2021 (Mis à jour le 12 novembre 2021) - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par l'équipe médicale et scientifique Hector Kitchen 

SVP, donnez nous 1 clic pour évaluer la qualité de cet article. Merci beaucoup 🙏

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"