TOXOPLASMOSE DU CHAT (ET GROSSESSE)

La toxoplasmose du chat est une maladie particulièrement redoutée des femmes enceintes et pour cause : cette dernière, transmise par votre félin, affecte le développement du foetus. Il faut donc impérativement savoir se protéger, et protéger votre félin pour éviter toute contamination. Découvrez ce qu’est la toxoplasmose, quels sont ses risques, et comment la prévenir.

Qu’est-ce que la toxoplasmose chez le chat ?

🏠 > Institute 👉 Toxoplasmose chat

Il s’agit d’un parasite, le toxoplasma gondii, qui est responsable de la toxoplasmose. Ce dernier se trouve dans la viande crue, parfois ingérée par votre félin lors de ses parties de chasse. Le parasite logé dans les muscles de l’animal, se retrouve alors dans l’intestin de votre matou, où il va se reproduire. Ses oeufs sont ensuite évacués avec les selles de votre compagnon (ce qui peut contaminer la litière ou le sol). Le cycle dure 3 semaines, au terme desquelles votre chat immunisé, ne sera plus contagieux. 


La toxoplasmose ne représente aucun danger pour votre chat ou pour vous-même : en fait, vous avez sans doute déjà été à son contact. L’homme, à moins d’être immunodéficient (c’est à dire de posséder un système immunitaire fragile), est immunisé contre le parasite. Le danger concerne en fait surtout la femme enceinte. En effet, les trois premiers mois de la grossesse, le foetus est très fragile, et la toxoplasmose peut altérer son développement, engendrant ainsi des malformations. C’est pourquoi une femme enceinte doit être vigilante en présence de chats, surtout si ces derniers s’aventurent dehors, où ils s’exposent aux parasites et aux maladies.

toxoplasmose-grossesse


TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Comment identifier la toxoplasmose chez mon chat ?

La toxoplasmose est malheureusement difficile à identifier sans l’aide d’un vétérinaire. En général, le chat est immunisé, ne présentant pas de symptôme particulier, hormis un peu de fatigue, voire une fièvre légère. Il aura aussi sans doute une inflammation au niveau de l’oeil.


En revanche, un chat souffrant de F.I.V., ou de tout autre maladie s’attaquant à son système immunitaire, peut rencontrer des complications : la toxoplasmose peut former des kystes dans les muscles et le cerveau, engendrant ainsi des troubles neurologiques. Le risque de souffrir de pneumonie ou de myocardie est également accru.

Pour ce qui est de la femelle qui attend des petits, la toxoplasmose n’est pas sans danger. Souvenez-vous que chez l’humain, le parasite perturbe le développement du foetus : il en est de même pour le chaton. Ainsi, une femelle en gestation souffrant de toxoplasmose risque de perdre sa portée. Si toutefois elle parvient à mettre au monde ses chatons, ces derniers pourront présenter des signes de troubles neurologiques ou moteurs.


Il est donc souvent tard lorsque l’on se rend compte que son chat souffre de toxoplasmose, à cause du manque de signes évidents. C’est pourquoi si votre chat est malade, qu’il attend une portée, ou qu’une femme enceinte est dans votre entourage proche, des visites régulières chez un vétérinaire permettent de détecter au plus vite la toxoplasmose. Gardez à l’esprit que même pour lui, le diagnostic peut être difficile, la vigilance et la prévention sont donc plus efficaces éviter la toxoplasmose.

Toxoplasmose Grossesse

Toxoplasmose du chat : traitement et prévention

Etant donné que poser un diagnostic est ardu, le vétérinaire mettra sans doute en place plusieurs traitements à la fois, sachant qu’après 3 semaines, votre chat n’est plus contagieux. Pour protéger votre chat, particulièrement si celui-ci est immunodéprimé ou en gestation, évitez de le laisser s’aventurer dehors, car cela l’exposerait aux maladies et aux parasites.


Si vous êtes enceinte, et que vous souhaitez savoir si vous êtes immunisée contre la toxoplasmose, demandez des analyses de sang. Si le résultat est négatif, restez vigilante au contact de votre chat, et consommez de la viande bien cuite. Lavez-vous les mains avant et après les repas, mais aussi lorsque vous touchez des aliments. Tenez-vous à l’écart de la litière : c’est ici que les oeufs de toxoplasma gondii sont évacués ! Si malgré toutes ces précautions, vous n’êtes pas rassurée, vous pouvez faire garder votre chat par un proche ou un pet-sitter, pendant les premières semaines de votre grossesse.

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"

PUBLIÉ LE 3 DÉCEMBRE 2019 - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par Dr Thierry Bedossa, Eva Lee et Dr Eric Charles de l'équipe médicale et scientifique Hector Kitchen 

Découvrez gratuitement sa "formulation idéale" selon ses besoins actuels

En 3mn seulement - sans engagement