🏠 > Institute 👉 Tiques chat

TIQUES CHEZ LE CHAT : TRAITEMENT ET PRÉVENTION

Les parasites externes, comme les tiques, sont de petits acariens qui se nourrissent de sang. Ces parasites s’attaquent à tous les animaux, dont les humains, mais préfèrent se nicher là où il y a des poils. Nos chiens et nos chats sont donc des cibles parfaites pour ces petites bêtes qui restent accrochées environ 48 heures la tête sous la peau de leur hôte. Bien que la morsure en soi ne soit pas dangereuse, les tiques peuvent transmettre de nombreuses maladies plus ou moins graves. Voici comment reconnaître et se débarrasser des tiques chez le chat.

Tique chat

Les tiques du chat : où, quand, comment ?

Les tiques prolifèrent dans la nature, quand les températures sont douces. Le printemps et l'automne sont en effet les saisons pendant lesquelles il faut être plus vigilant. On les retrouve dans les herbes hautes, les buissons et les forêts, mais aussi dans les prés et même les parcs et les jardins urbains. Les chats de leur côté sont des animaux très indépendants et gambadeurs qui peuvent parcourir de nombreux kilomètres par jour et qui s’adonnent à des activités en pleine nature (jeux, chasse, etc.). Au contact des poils, les tiques arrivent facilement à se faufiler jusqu’au cou, à la tête ou aux oreilles de nos matous, là où la peau est plus fine. 


TESTEZ NOUS !30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Les tiques : un danger pour votre chat

Pendant leur repas de sang, les tiques, par la salive, risquent de transmettre à leur hôte des bactéries, des virus ou d’autres micro-parasites qui peuvent gravement nuire à la santé de nos boules de poils. Les chats sont en général moins susceptibles de déclarer une maladie transmise par une tique car leur système immunitaire est assez puissant. Il n’est en pas moins que le risque n’est pas de zéro et que ces tiques et maladies peuvent toucher d’autres animaux, dont nos toutous et nous-mêmes.


Parmi les maladies les plus courantes, on cite :

La borréliose féline (l’équivalent de la maladie de Lyme)

C’est une maladie due à une bactérie, qui peut s’avérer fatale pour votre animal. Cette maladie peut mettre plusieurs mois à se déclarer et n’est détectable qu’à travers un examen sanguin. Elle se manifeste par de la fièvre, des douleurs articulaires ou musculaires, le gonflement des ganglions, des problèmes de peau et peut provoquer sur le long terme des troubles nerveux, une insuffisance rénale ou encore une insuffisance cardiaque. 

La piroplasmose (identique à la piroplasmose du chien)

La piroplasmose est une autre maladie grave provoquée par des micro-parasites qui prolifèrent au sein même des globules rouges et entraînent leur destruction. Les globules rouges explosent et libèrent alors une trop grande quantité d’hémoglobine infectée, très toxique - petit à petit, les organes vont finir par se détériorer. Contrairement aux chiens, les chats ne vont pas forcément manifester la maladie par une jaunisse ou une forte fièvre. Les signes de la piroplasmose chez le chat sont la fatigue et le refus de s’alimenter principalement. Il se peut que votre félin souffre également de diarrhée.

Traitement et prévention tiques chez le chat

L'hémobartonellose

L’hémobartonellose est une maladie bactérienne qui endommage également les globules rouges. Les bactéries se fixent sur les globules rouges, ce qui entraîne une anémie hémolytique. Dans ce cas, votre chat souffrira soudainement de fatigue, de fièvre, de troubles respiratoires, et pourrait perdre rapidement beaucoup de poids. Certains chats sont porteurs de la maladie mais ne la déclarent pas pendant très longtemps, voire jamais. 

L’ehrlichiose féline

L’ehrlichiose est une autre maladie infectieuse provoquée par une bactérie qui se loge dans les globules rouges de l’animal. La première phase de la maladie peut souvent passer inaperçue : abattement général, perte de poids, anémie, vomissements, etc. Cependant, elle peut atteindre la moelle épinière et provoquer la destruction des globules blancs et rouges de l’organisme.

Comment traiter les tiques chez le chat ?

Prévenir l’infestation de tiques

Afin de protéger votre matou des tiques et d’autres parasites externes, il est essentiel de régulièrement lui appliquer un traitement préventif anti-tique. À moins que votre chat reste tout le temps enfermé, il sera difficile de le protéger des insectes du monde extérieur. Vérifiez régulièrement son pelage à l’aide de caresses, un geste préventif simple qui fait aussi partie des petits plaisirs de la vie ! 


Les produits anti-tiques pour les chats sont très similaires aux produits pour les chiens. Attention, vous devez tout de même appliquer à votre matou des produits spécifiques pour chat. Certains produits antiparasitaires pour les chiens sont en effet très toxiques pour nos félins. 

En ce qui concerne les produits antiparasitaires préventifs anti-tiques, vous avez plusieurs options :

  • Les sprays antiparasitaires à appliquer sur tout le corps, avec une efficacité jusqu’à 1 environ mois
  • Les pipettes ou spot-on antiparasitaires à déposer au niveau des omoplates de votre chat afin qu’il ne se lèche pas, avec une efficacité jusqu’à 1 mois également
  • Les colliers antiparasitaires dont vous n’avez pas à vous soucier pendant une longue période, le produit s’applique en effet tout seul petit à petit
  • Les comprimés antiparasitaires

Retirer une tique

Il est important de régulièrement vérifier le pelage de votre chat afin de pouvoir enlever une tique au plus vite. Les tiques ont 8 pattes et peuvent mesurer jusqu’à 2 cm quand elles sont pleines de sang. Vous n’aurez donc pas de mal à les repérer, surtout qu’elles se retrouvent toujours les pattes en l’air, la tête sous la peau !


Afin de retirer une tique sans danger, vous devez y aller en douceur. En effet, à cause de gestes inappropriés, vous risqueriez de lui couper la tête, qui resterait alors sous la peau. Difficile donc de l’enlever par la suite ! De plus, la plaie pourrait s’infecter. Le meilleur moyen d’enlever une tique est d’utiliser une pince spéciale tire-tique (pas de pince à épiler!) et de la tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre en tirant. Si votre chat en est infesté, n’hésitez pas à l’emmener chez le vétérinaire. N’oubliez pas de désinfecter la zone après avoir retiré la tique.

Traitement d’une infestation de tiques

Dans le cas d’une infestation importante, les risques de maladie sont nettement plus importants. Que vous ayez réussi à retirer les tiques vous-même ou non, il est fortement conseillé d’emmener votre chat chez le vétérinaire pour un examen. La plupart des maladies transmises par les tiques se soignent très bien si le traitement ne se fait pas trop tardivement. Dans la plupart des cas, des antibiotiques feront l’affaire. Si des organes ont été touchés, il faudra peut-être envisager un traitement un peu plus sévère pour soigner votre compagnon à quatre pattes.

PUBLIÉ LE 27 MARS 2020 - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par Dr Thierry Bedossa et Dr Eric Charles de l'équipe médicale et scientifique Hector Kitchen 

SVP, donnez nous 1 clic pour évaluer la qualité de cet article. Merci beaucoup 🙏

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"