INFECTIONS URINAIRES CHEZ LE CHAT : SYMPTÔMES ET TRAITEMENTS

Les infections urinaires sont très rares chez les animaux sauvages. Elles sont malheureusement de plus en plus courantes chez les chats domestiques, notamment à cause d’une mauvaise alimentation, d’une stérilisation trop précoce (avant 9 mois environ) ou encore à cause de la sélection raciale. Les chiens qui boivent l’eau des plantes ou bien de la douche se mettent également en danger ! La plupart des infections urinaires ne sont pas dangereuses si elles sont soignées rapidement. Elles sont malgré tout très contrariantes pour votre animal et peuvent fortement nuire à son bien-être. Apprenez à reconnaître une infection urinaire chez votre félin afin de réagir au plus vite.

Comment reconnaître une infection urinaire ?

🏠 > Institute 👉 Infections urinaires chat

L’infection urinaire est une infection bactérienne, reconnue comme l’une des Maladies du Bas Appareil Urinaire Félin (MBAUF). À cause de la prolifération des bactéries, l’infection peut provoquer une cystite, c’est-à-dire une inflammation de la vessie. La cystite est un symptôme très habituel de l’infection urinaire, mais aussi de la présence de calculs urinaires ou, dans le pire des cas, d’une tumeur. Les infections urinaires sont particulièrement dangereuses pour les mâles car elles peuvent provoquer la formation de cristaux, qui risquent alors de boucher leur urètre naturellement étroit.

les infections urinaires chez le chat


TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Si votre matou adoré souffre d’une infection urinaire, vous n’aurez probablement pas de mal à le remarquer. En effet, tout comme chez les humains, une infection urinaire, ça fait mal. Cela provoque une sensation de brûlure au moment d’uriner et le besoin d’aller aux toilettes sans arrêt. À cause de la douleur, le comportement de votre chat aura donc changé : 

  • Il est plus agité
  • Il a tendance à s’isoler
  • Il est fatigué
  • Il urine dans des endroits inhabituels
  • Il se lèche excessivement les parties génitales
  • Il grogne en urinant
  • Il refuse de se soulager
  • Il essaie d’uriner sans arrêt, même si rien n’est expulsé
  • Etc.

De plus, il est fort possible que vous remarquiez du sang dans ses urines (alors de couleur rose) ou bien une odeur d'ammoniaque. Tout comme pour d’autres maladies - comme le diabète, l’insuffisance rénale, l'hyperthyroïdie, l’insuffisance hépatique, etc. - vous constatez qu’il boit beaucoup plus que d’habitude. Et c’est tant mieux ! Il doit pouvoir uriner suffisamment pour expulser au mieux les bactéries. 

infection urinaire symptôme

Quelles sont les causes d’une infection urinaire ?

Certaines infections urinaires sont le résultat d’un traumatisme :

  • Inflammation médicamenteuse
  • Lésion de l’appareil urinaire
  • Blessure au niveau de l’appareil urinaire 
  • Accumulation de cristaux et de calculs urinaires
  • Obstruction de l’urètre
  • Stérilisation

Mais aussi d’un autre problème de santé :

  • Tumeur
  • Malformation génitale
  • Obésité
  • Insuffisance rénale

Les chats avec peu d’activité physique sont en effet plus sujets à développer une infection urinaire. Autrement, il se peut tout bêtement que votre chat ne boive pas assez ! 


Si votre vétérinaire ne trouve pas la cause physique de son infection, on parlera généralement de cystite idiopathique - et ce n’est pas un diagnostic rare. Bien au contraire, on associe alors l'infection urinaire à une conséquence du stress. Les causes ? C’est à vous d'étudier votre situation. Le stress de votre chat peut venir de différents aspects de son mode de vie actuel : un déménagement, la perte ou l’arrivée d’un nouveau membre dans votre famille, un changement quelconque dans vos habitudes, une menace, l’isolement, le manque d’activité, etc. Le stress aura alors des effets négatifs sur le système immunitaire de votre matou, qui sera donc plus sensible aux attaques bactériennes. 

👉 Cohabitation entre chats

Le lien peut être plus direct que vous ne pourriez l’imaginer. Si vous avez plusieurs chats par exemple, il se peut qu’ils se sentent menacés au moment de faire leurs besoins dans leur litière. En conséquence, ils risquent d’y aller moins, de se retenir et donc de se provoquer une infection urinaire. N’oubliez pas que la règle d’or quand on a plusieurs chats à la maison, c’est d’avoir une litière par chat, plus une. Par exemple, si vous avez 3 chats, vous devez avoir au minimum 4 litières.

👉 Le diagnostic

Si vous remarquez un changement dans le comportement de votre chat, consultez au plus vite votre vétérinaire. Dans le cas d’une infection urinaire, le médecin pourra effectuer un prélèvement urinaire et examiner le pH des urines à l’aide d’une bandelette spécifique. Un examen au microscope peut également aider à vérifier la présence de sang, de bactéries, de cristaux, etc. Si le vétérinaire identifie une anomalie dans les urines, celles-ci pourraient être envoyées au laboratoire. Un examen complémentaire sera également envisagé :

  • Radiographie
  • Échographie
  • Prise de sang
  • Etc.

Comme pour toutes les maladies, la prévention reste le meilleur des traitements ! Les infections urinaires ont peu de chance de persévérer si votre matou boit suffisamment. Cependant, il est vrai que les chats ne sont pas des animaux qui ont l’habitude de boire beaucoup. En effet, leur hydratation vient principalement de leur nourriture. En plus des croquettes, vous pouvez le nourrir avec des aliments humides. Les pâtées et les fruits par exemple sont de très bonnes sources d’eau pour votre chat. Vous pouvez également encourager votre matou à boire grâce à des fontaines à eau ou bien des gamelles d’eau disposées dans différents endroits de la maison. Votre matou doit en effet avoir accès à une eau propre et fraîche à volonté - c’est-à-dire, une eau renouvelée au moins une fois par jour, jusqu’à deux fois par temps de chaleur. Enfin, pensez à régulièrement nettoyer la ou les litières de votre chat. 

👉 La prévention

Comment traiter une infection urinaire ?

👉 Les traitements

Afin de soulager le plus rapidement possible votre félin de la douleur, des antalgiques et anti-inflammatoires lui seront prescrits. En plus de cela, des antibiotiques seront nécessaires pour lutter contre les bactéries. Si votre chat souffre d’anurie, c’est-à-dire qu’il n’arrive plus à uriner, le vétérinaire pourra lui poser une sonde pour le soulager. Dans le cas de calculs urinaires, une sonde pour acidifier l’urine, une perfusion pour la diluer ou encore une intervention chirurgicale seront probablement nécessaires. Afin de diminuer le pH des urines, le traitement devra se faire de paire avec une alimentation adaptée. Attention : une infection urinaire non soignée peut entraîner la mort lorsque les reins sont touchés de manière irréversible.


Après avoir éradiqué les symptômes, vous devez chercher la cause principale du problème et ainsi éviter toute récidive. Dans le cas d’une autre maladie, référez-vous à votre vétérinaire. Autrement, si l’infection urinaire de votre chat est due au stress, vous devez l’aider à s’apaiser. Pour cela, vous disposez de plusieurs solutions selon le contexte :

  • Mieux vous occuper de lui
  • L’autoriser à sortir
  • Utiliser des phéromones, ou des remèdes naturels comme des huiles essentielles ou des fleurs de Bach
  • Gérer une cohabitation mal vécue
  • Etc.

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"

PUBLIÉ LE 17 AVRIL 2020 - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par l'équipe médicale et scientifique Hector Kitchen 

Découvrez gratuitement sa "formulation idéale" selon ses besoins actuels

En 3mn seulement - sans engagement