LE COMPORTEMENT DU CHAT : LE GUIDE COMPLET

Les comportements de votre chat sont souvent un bon indicateur de sa santé. C’est pour cette raison qu’il est important de comprendre votre félin. Parfois, ces signes sont involontaires et cachent des problèmes plus ou moins graves. Découvrez comment décrypter le comportement du chat grâce à notre guide complet.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Le langage corporel

Votre chat vous parle d’abord avec son corps. Voici les signes qui ne trompent pas.

La queue

La queue, chez le chat, est moins explicite que celle d’un chien, et parfois ambiguë ! Un chat peut remuer la queue sous l’effet de l’excitation ou pour manifester son agacement. Une queue qui s’agite de tous côtés trahit l’énervement. La queue de votre chat est un bon indicateur de son humeur : apprenez à reconnaître les différents signes.

Les oreilles et les yeux

Comme la queue, les oreilles et les yeux de votre chat vous permettent de comprendre ses différentes émotions. Par exemple, des oreilles bien droites tendues vers l’avant sont en général le signe d’un chat heureux, contrairement à des oreilles plaquées vers l’arrière. Des pupilles dilatées peuvent aussi être le signe d’une anxiété chez votre animal de compagnie.

Les moustaches

Les moustaches, aussi appelées vibrisses, peuvent évoquer différentes sensations et sentiments chez le chat. Des moustaches qui pointent vers l’avant indiquent la frustration, tandis que les moustaches relâchées sont le signe d’une satisfaction.

Le corps entier

Les chats parlent aussi avec leur corps. Certains comportements vous permettent de comprendre immédiatement ce que ressent votre matou. Par exemple, lorsqu’il se roule devant vous et vous présente son ventre, il se sent en sécurité avec vous. S’il se frotte à votre jambe, votre chat vous fait savoir qu’il est heureux. D’autres signes sont en revanche beaucoup moins rassurants (chat qui fait le gros dos ou qui hérisse le poil).

Le miaulement et le ronronnement

Le miaulement

Le chat, à l’état sauvage, ne miaule pas. C’est un comportement qu’il réserve exclusivement aux êtres humains afin de communiquer avec eux. Lorsqu’il est chaton, il peut éventuellement miauler pour attirer l’attention de sa mère, mais ensuite, ce miaulement entre chats disparaît. Il existe toute une variété de miaulements qui font chacun passer un message différent. Il est donc important de bien apprendre à les connaître pour savoir ce que veut vous dire votre chat !

Le ronronnement

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le ronronnement n’est pas seulement une marque de profonde satisfaction chez le chat. Dans des situations de stress importantes, le chat ronronne pour se calmer lui-même. De votre côté, observez bien la situation dans laquelle se trouve votre chat pour savoir si ce comportement est positif ou non.

Le comportement du chat castré ou stérilisé

Le comportement du chat castré ou stérilisé est souvent différent de celui d’un chat dit « entier ». Parmi les changements, on remarque la fin des marquages urinaires chez le mâle. Celui-ci est aussi moins prompt à se battre et à se montrer agressif avec les autres chats. La chatte ne manifeste pas ses chaleurs par des miaulements bruyants. On dit aussi que les animaux stérilisés se montrent plus câlins et plus sédentaires, ce qui limite les risques de fugue et d’accident loin du domicile – sans pour autant les rendre nuls si le chat a de toute façon l’habitude de régulièrement prendre l’air.

Le comportement du chat en fin de vie

Lorsqu’il arrive en fin de vie, le chat est beaucoup moins actif que par le passé. Il passe la plupart de son temps à dormir. Il a des difficultés à se déplacer, s’effondre, peine à manger. Certains chats font preuve d’agressivité ou d’irritabilité avec leur maître. D’autres se cachent pour souffrir. Cette situation est très compliquée à vivre et amène souvent à prendre la plus difficile des décisions pour tout propriétaire d’animal. Mais si la qualité de vie de votre chat est très dégradée, il ne faut pas le faire souffrir plus longtemps.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Le comportement du chat avec la femme enceinte

Le chat perçoit la grossesse chez une femme, à plusieurs niveaux. Tout d’abord, l’odeur corporelle de la femme se modifie, et le chat, dont l’odorat est fin, le remarque très vite. L’humeur de la femme enceinte peut aussi se ressentir sur le félin. Enfin, en raison du risque de toxoplasmose, certaines femmes séronégatives à la maladie devront s’éloigner de leur animal de compagnie pour éviter tout risque de contamination et risquer leur santé et celle de leur bébé. Cette nécessité modifie invariablement la relation avec le chat et peut avoir des répercussions sur la suite.

Le comportement du chat avec le bébé

L’arrivée d’un bébé n’est pas seulement un moment parfois stressant pour la famille. Les animaux de compagnie sont eux aussi perturbés par cette personne qui intègre le foyer. Contrairement aux idées reçues, les chats ne sont pas dangereux pour les bébés et leur santé, mais il convient malgré tout de bien préparer votre animal de compagnie pour que la cohabitation se passe pour le mieux.

Les troubles comportementaux chez le chat

Votre chat ne mange plus

Un chat ou un chaton qui arrête de s’alimenter doit vous inquiéter, même si certaines causes sont beaucoup plus sérieuses que d’autres. Il arrive que la nourriture soit responsable : elle n’est plus adaptée. Dans ce cas, un changement d’alimentation s’impose. Malheureusement, un chat qui refuse de s’alimenter cache aussi peut-être un problème très grave, que seule une consultation vétérinaire pourra mettre en lumière. Notez bien tous les symptômes et signes qui accompagnent cette perte d’appétit.

Votre chat ne fait plus ses besoins dans sa litière

Certains chats et chatons ne sont pas ou plus propres. Parfois, les animaux n’ont tout simplement pas appris à l’être, car ils se sont retrouvés orphelins trop jeunes et n’ont donc pu apprendre de leur mère. Parfois, c’est la qualité de la litière qui est en cause. Dans d’autres cas, l’animal souffre d’une infection urinaire qui l’empêche de se soulager. Vous devez comprendre la source de la malpropreté pour la traiter.

Votre chat fait du marquage urinaire

Si le marquage du territoire est normal chez les félins, le marquage urinaire traduit bien souvent du stress et de l’anxiété. Il peut aussi être le fait de chats mâles non castrés. Des solutions existent pour corriger le problème.

Votre chat est trop collant

Certains chats sont très proches de leur propriétaire. En revanche, pour d’autres, cet attachement en devient presque maladif, car les animaux sont incapables de rester seuls. La dépendance affective envers le maître peut devenir une source de souffrance. Il est donc important de la corriger rapidement, en mettant peu à peu des barrières à votre chat. Vous pouvez aussi faire appel à un comportementaliste.

Votre chat est agressif

Un chat ou un chaton agressif peut devenir dangereux. Mais avant d’en arriver à des solutions extrêmes, il est essentiel de comprendre ce qui provoque cette agressivité. Le chat est peut-être sauvage et n’a pas l’habitude d’être manipulé. Il est peut-être apeuré ou blessé. Si la situation n’est pas urgente, laissez l’animal se calmer. Ne risquez pas la blessure pour rien.

Votre chat est craintif

Certains chats ou chatons sont plus timides ou timorés que d’autres. Mais il arrive que la peur prenne le pas sur tout le reste. Un chat terrorisé l’est pour différentes raisons. Il peut avoir peur du bruit, des autres animaux ou des personnes qu’il ne connaît. Si la peur devient trop handicapante, consultez un vétérinaire. Votre matou souffre peut-être d’une anxiété sérieuse qui a besoin d’être traitée. Le stress est dangereux pour les chats. Ne le négligez pas.

Votre chat s’ennuie

Vous avez le sentiment que votre chat s’ennuie et vous avez peur qu’il finisse par tomber dans la dépression ? Ne laissez pas la situation s'envenimer. Les chats ont besoin de stimulations régulières, surtout lorsqu’il s’agit de chats d’appartement. Il est donc important de proposer à votre boule de poils suffisamment de distractions.

Votre chat fugue

Si votre chat tente de fuguer de votre domicile alors qu’il n’y est normalement pas autorisé, c’est peut-être parce qu’il cherche à s’accoupler avec une femelle en chaleur. Les mâles non castrés en âge de se reproduire sont souvent prêts à tout lorsqu’ils sentent une femelle. Il est aussi possible que votre chat veuille aller voir ce qui se passe dehors car il s’ennuie chez vous.

Votre chat change brusquement de comportement

Les chats sont des animaux d’habitude. Si vous remarquez que votre félin change brusquement de comportement, qu’il s’isole, arrête de s’alimenter ou devient agressif, il est sans doute préférable de consulter un vétérinaire. Votre chat est peut-être gravement malade. Seul un examen détaillé pourra le dire.

Votre chat vous griffe ou vous mord ?

Les chats ne se comportent pas forcément ainsi pour vous faire mal. Parfois, c’est un simple défaut de sociabilisation. Il est possible de corriger ce comportement avec des méthodes simples et non violentes. Ne punissez pas votre félin et faites preuve de patience avec lui.

Votre chat est stressé

Les chats sont eux aussi très sensibles au stress. Ce sont des animaux territoriaux sensibles aux changements (environnement familial, déménagement, etc). Il ne faut pas laisser l’anxiété s’installer. Le stress se manifeste de plusieurs façons. Votre chat peut par exemple manger trop vite et vomir. Plusieurs solutions s’offrent à vous pour aider votre compagnon à quatre pattes (par exemple, l’utilisation de phéromones).

Votre chat est en dépression

La dépression peut aussi toucher les animaux de compagnie, et le chat n’est pas épargné. Plusieurs facteurs peuvent expliquer la déprime ou la dépression chez le chat ou le chaton. Pour soigner la maladie, il est important d’en comprendre la cause afin de mettre en place le traitement le plus adapté.

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"