🏠 > Institute 👉 Chat triste

MON CHAT EST TRISTE : POURQUOI ET QUE FAIRE ?

Votre chat est triste ? Il vous semble plus abattu que d’habitude et vous craignez qu’il déprime dans son coin. Comme les humains, nos animaux peuvent eux aussi avoir des moments plus difficiles. Il faut donc savoir les reconnaître afin d’y apporter la bonne réponse dans les plus brefs délais.

Mon chat est triste : pourquoi et que faire ?

Mon chat est triste : comment s’en rendre compte ?

Comment savoir que son chat est triste ? Certains signes sont assez révélateurs de l’état mental de nos félins, et il faut donc apprendre à les décrypter. Voici ce qui peut vous mettre la puce à l’oreille :

Manque d’appétit

Un chat triste est souvent un chat qui ne mange pas. Cependant, l’absence d’appétit et la perte de poids sont quoi qu’il arrive des symptômes qui doivent absolument vous alerter, que la dépression soit à l’origine ou non du problème.

Isolement

Votre matou a tendance à s’isoler et à se cacher dans un coin de la maison ? Cette attitude, surtout si elle ne correspond pas au tempérament de votre chat, doit absolument vous inquiéter. Votre compagnon à quatre pattes souffre peut-être d’une angoisse latente qui atteint son moral.

Sommeil anormalement long

Un chat qui dort plus n’est pas nécessairement un chat en mauvaise santé : les vieux chats, par exemple, ont tendance à dormir plus longtemps. Mais si vraiment, votre chat dort des heures et des heures, il est préférable de consulter, au moins pour écarter tout autre risque de maladie grave.

Agressivité

Un chat triste est un chat qui peut aussi se montrer agressif. Il souhaite qu’on le laisse en paix et vous le fait comprendre en hérissant le poil ou en feulant.

Malpropreté

Le manque d’hygiène est bien souvent le signe d’un chat triste. Nos félins sont des animaux d’ordinaire extrêmement propres : tout changement à ce niveau n’est pas anodin. Ce type de comportement se retrouve assez souvent chez le chat qui se sent délaissé par son maître, mais il reste de toute façon préférable de vérifier que l’animal ne souffre pas d’incontinence.

Miaulement

Il peut arriver que le chat triste « pleure ». Il ne s’agit pas ici de pleurs classiques, comme chez l’humain, accompagnés de larmes, mais plus de miaulements chargés de vous faire comprendre qu’il ne va pas très bien. Le miaulement est en effet le moyen de communication que les félins réservent à leur maître. À l’état sauvage, les chats ne miaulent pas.

Attention aussi aux ronronnements. Beaucoup de gens associent ces derniers au bien-être de l’animal, à raison. La plupart du temps, un chat qui ronronne est un chat satisfait, mais cela n’est pas toujours le cas. Un félin utilise aussi le ronronnement pour se calmer lui-même.

Automutilation

Chez certains chats, la tristesse se traduit par une tendance à l’automutilation. L’animal s’arrache les poils jusqu’à se blesser. S’il n’est pas dévoré par les parasites, comme les puces, alors votre chat souffre certainement d’une grosse dépression.


Dans tous les cas, tout changement de comportement chez votre compagnon à quatre pattes doit vous alerter. Non seulement parce qu’ils cachent peut-être une dépression sérieuse, mais aussi parce qu’ils sont parfois le signe de pathologies graves.


TESTEZ NOUS !30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Mon chat est triste : pourquoi ?

Une question demeure à présent. Pourquoi votre chat semble-t-il déprimé ? Là encore, plusieurs explications sont possibles.

Un déménagement

Tout changement de territoire est toujours un drame pour un chat. Animal territorial par excellence, il est souvent plus attaché au lieu qu’à ses habitants. Les histoires de chats retournant sur leur ancien lieu de vie ne sont pas rares, et ce, pour une bonne raison.

L’arrivée ou le départ d’un membre de la famille

L’arrivée d’un bébé, le déménagement d’un membre de la famille, une séparation et même un décès ont parfois des conséquences graves sur les chats, eux aussi sensibles, tout comme les chiens, à ce genre de situation. Malheureusement, dans ce genre de cas, il est toujours compliqué de revenir en arrière. Il faudra du temps à votre chat pour qu’il puisse se sentir à nouveau bien dans ses coussinets. Et, parfois, le temps ne suffira pas : vous devrez faire appel à votre vétérinaire.

Un changement dans ses habitudes

Les chats n’apprécient guère les changements d’habitude et les modifications de leur « royaume ». Ainsi, faites toujours attention lorsque vous décidez de changer vos meubles de place. L’achat ou le retrait d’un meuble peut tout aussi bien perturber votre boule de poils. Bien entendu, il ne s’agit pas de s’interdire tout achat, mais évitez, si vous le pouvez, de changer vos meubles de place toutes les semaines. Ne déplacez pas les arbres à chat ou les objets qui appartiennent à votre chat, comme les coussins ou les couvertures. Évitez aussi de changer de place les gamelles et la litière. Un changement d’alimentation peut aussi provoquer une déprime chez le félin.

Mon chat est triste : que faire ?

Fort heureusement, la dépression chez le chat n’est pas une fatalité. Une fois la dépression et le mal-être connus, il est tout à fait possible d’aider son matou à aller mieux. D’abord, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire pour évaluer la gravité de la situation. Si votre chat souffre d’une profonde dépression, un traitement médical, à base de psychotropes, lui sera prescrit. Bien entendu, ne donnez jamais de médicaments à destination des humains à votre animal de compagnie.


Dans le cas d’un déplacement incongru d’objets, remettez tout simplement tout à sa place et observez votre animal. S’il regagne sa vigueur d’antan, alors ne vous en faites pas. S’il continue à vous sembler abattu, alors il serait bon de consulter votre vétérinaire pour tenter de mettre le doigt sur ce qui provoque la dépression. De votre côté, essayez d’être plus présent pour votre chat. Passez du temps avec lui, encore plus si vous venez de déménager, s’il vient d’y avoir une naissance ou un décès dans la famille, ou si un des membres de votre foyer a déménagé – l’un de vos enfants, par exemple. Achetez des jouets à votre chat pour qu’il se divertisse et essayez de rendre son environnement plus stimulant, avec des étagères à grimper ou de grands arbres à chat.


Hélas, comme chez l’humain, la dépression chez un animal met du temps à être soignée. D’autant plus que les maîtres n’y pensent pas toujours, ce qui peut rendre le diagnostic plus tardif. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire dans les plus brefs délais. Ne laissez pas le mal-être s’installer dans la durée.

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"

PUBLIÉ LE 2 JUILLET 2021 - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par l'équipe médicale et scientifique Hector Kitchen 

Découvrez gratuitement sa "formulation idéale" selon ses besoins actuels

En 3mn seulement - sans engagement