COMMENT BIEN NOURRIR UN CHAT SENIOR ?

En règle générale, on considère que le chat est “senior” à partir de ses 9 ans. Cela dépend de l’animal bien sûr, mais il est important de repérer les signes de vieillesse afin de s’adapter aux besoins de votre compagnon, car si vieillir est un processus naturel, il s’accompagne de changements dans la condition physique du chat qui peut demander certaines modifications, notamment dans le choix des croquettes de votre chat.

Qu’est-ce que le vieillissement chez le chat ?

🏠 > Institute 👉 croquette chat senior

Avec l’âge, les besoins nutritionnels du chat évoluent, notamment les apports en calories et protéines qui lui sont nécessaires. Avec l’allongement de l’espérance de vie chez nos félins, on estime que le chat passe en moyenne 40 % de sa vie en tant que “senior”. Il est donc essentiel de mettre à sa disposition un régime alimentaire adéquat pour qu’il conserve une forme physique optimale. 


La santé d’un chat âgé est également plus fragile: son appareil digestif est moins performant, de même que son système immunitaire. En effet, le chat âgé sera particulièrement exposé à des maladies telles que l’arthrose et l’hyperthyroïdie. Mais grâce à un régime alimentaire adapté, l’efficacité de l'organisme peut être soutenue pour prévenir les maladies, ou atténuer les symptômes.

Croquettes pour chat agé senior


TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Quels sont les besoins alimentaires propres au chat âgé ?

Les chats sont strictement carnivores. En fait, ils nécessitent un apport en protéines supérieur à celui des chiens. Cependant avec l’âge, métaboliser les protéines leur est plus difficile, et ils ont besoin de plus d’énergie pour maintenir leur condition physique. Afin de ralentir la perte de masse corporelle et musculaire, leur besoin en protéines augmente: c’est pourquoi il faut absolument exclure un régime alimentaire végétarien ou vegan pour nos félins. 


Les protéines doivent être de bonne qualité afin d’épargner des reins qui se fragilisent, et administrées dans des proportions correctes. Il est recommandé pour les chats de plus de 11 ans d’ingérer plus de 6g de protéines/kg/jour. 


Les protéines animales sont privilégiées, car elles sont riches en taurine et en acide arachidonique. Les protéines végétales, quant à elles, sont bien plus difficiles à digérer, ce qui explique pourquoi elles doivent être exclues de l’alimentation d’un chat “senior”. Par ailleurs, un apport en viande stimule l’appétit du chat âgé dont les cinq sens sont diminués, grâce à une odeur et un goût plus forts.

👉 Des protéines de qualité

Avec le temps, Félix est plus exposé au risque d’obésité. On estime que 90% des chats de plus de 12 ans souffrent d’arthrose, ce qui peut rendre les déplacements d’un chat âgé douloureux. Or, la combinaison d’une baisse d'activité et d’un régime alimentaire inadapté peut entraîner une prise de poids importante. 


L’obésité du chat augmente le risque de diabète, de maladie du foie ou du coeur, et peut même être à l’origine de certains cancers. Il faut donc, dans l’idéal, procéder à une évaluation corporelle de Félix - avec l’aide d’un vétérinaire - pour déterminer son poids idéal, l’atteindre et/ou le maintenir. 


Pour prévenir l’obésité, il est recommandé de limiter les lipides et les glucides (25/30% maximum) dans le régime alimentaire d’un chat “senior”. Les sucres rapides sont exclus afin de ne pas favoriser l’apparition de diabète. Si le chat est obèse, l’alimentation doit être faible en calories mais riche en nutriments: un apport glucidique limité peut aider le chat à se sentir rassasié. 


Certaines graisses cependant sont plutôt bénéfiques, en particulier les omégas 3 (que l’on retrouve dans le poisson) et 6 (dans la viande), qui soulagent les problèmes de déplacement et l’arthrose, tout en soignant le pelage. Par ailleurs, il ne faut pas oublier les fibres, comme par exemple les carottes, qui facilitent la digestion !

👉 Moins de lipides, autant de glucides

Le système immunitaire d’un chat âgé est moins efficace que celui d’un adulte, ce qui l’expose aux maladies. Si les protéines soutiennent les défenses naturelles, c’est aussi le cas des vitamines. Les carences en vitamines sont potentiellement dangereuses pour votre félin: la vitamine E, nécessaire dans la protection des cellules contre le vieillissement, par exemple, peut être à l’origine d’une perte de la vue ou encore de maladies cardiaques. 


Mais si le régime alimentaire est équilibré, l’apport en vitamine devrait être suffisant, notamment si elles sont d’origine animale. Dans le cas du chat “senior”, des compléments en vitamine E et C peuvent être prescrits pour lutter contre les radicaux libres et ralentir le vieillissement cellulaire.

👉 Des vitamines

Limiter l’apport de certains minéraux permet de soulager les maladies auxquelles un chat âgé est particulièrement exposé. Ainsi, une alimentation faible en sodium est bénéfique pour le chat souffrant de maladie cardiaque. Par ailleurs, un niveau de phosphore et de sodium limité dans le régime alimentaire du chat sont privilégiés dans le cas de maladie rénale. 


L’hyperthyroïdie est également très fréquente chez le chat “senior”, et si c’est le cas, une faible teneur en iode est de rigueur dans les repas - attention néanmoins à ne réserver ce type d’alimentation qu’aux chats diagnostiqués avec de l’hyperthyroïdie par le vétérinaire.

👉 Des minéraux adéquats

Quelles croquettes pour chat senior

L’alimentation doit être adaptée au chat et à sa condition physique. Or, un chat qui prend de l’âge manifeste généralement une certaine réticence à changer ses habitudes alimentaires. Heureusement, il existe quelques astuces pour nourrir son chat de manière appropriée tout en l'accommodant.

  • Donner de petits repas, plusieurs fois par jour pour faciliter la digestion.
  • Préférer la nourriture molle pour le chat “senior”, comme des croquettes spécifiques, afin de faciliter la mastication. La pâtée doit être évitée car même si elle paraît plus alléchante, elle est surtout moins digeste. Si Félix est habitué à sa pâtée, on peut mélanger les croquettes avec celle-ci pour l’habituer progressivement à son nouveau régime alimentaire.
  • Mélanger de la viande aux repas de votre chat pour stimuler le goût et l’odorat, et rendre ainsi la nourriture plus appétissante.
  • Si Félix se nourrit de pâtée pour chat, la lui donner à température ambiante (si possible, retirer le couvercle une heure avant le repas): cela stimule l’odorat.
  • Changer l’alimentation progressivement : par exemple, donner le repas habituel en même temps que le nouveau régime de Félix, puis augmenter régulièrement la portion de la nouvelle alimentation sur une dizaine de jours, jusqu’à avoir complètement remplacé l’ancienne.
  • Toujours nourrir son chat aux mêmes heures et au même endroit pour ne pas le désorienter. Avec l’âge, le chat peut manifester des signes de sénilité, il est donc important de ne pas le déboussoler.
  • Éviter l’alimentation maison, souvent peu équilibrée.
  • Surveiller l’hydratation, notamment avec des croquettes adaptées. Le chat âgé est plus exposé à la déshydratation, ce qui affecte négativement sa circulation sanguine.

Ces astuces, si elles tiennent compte des besoins alimentaires spécifiques au chat “senior”, permettent au chat de mieux vivre son âge et de le maintenir en bonne santé. Si malgré cela, il perd beaucoup de poids, ou se met à éviter ses repas, pensez à consulter un vétérinaire: un chat malade perd l’appétit et évite les interactions. 

Comment faire manger un chat âgé ?

SES CROQUETTES SUR-MESURE ?

en 3mn !

en pleine forme

Il fait le plein d'énergie à chaque repas.

avec le bon poids

Il digère de façon optimale.

moins malade

qui vit plus longtemps

plus dynamique

mieux dans sa tete

Un chat sain dans un corps sain.

Il développe ses défenses immunitaires.

Adieu les risques d'obésité.

Et son poil devient plus beau.

UN CHAT PARFAITEMENT NOURRI, 

C'EST UN CHAT...

PUBLIÉ LE 20 MAI 2019 - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par Dr Thierry Bedossa, Emilie Blanc et Charlotte Gnaedinger.