LE TONKINOIS : GUIDE COMPLET ET CONSEILS POUR CHOISIR SES CROQUETTES

C’est un compagnon idéal : le Tonkinois, issu du croisement entre le Siamois et le Burmese adore ses proches, qu’il suit partout, et raffole des jeux. Muni d’une santé très solide, il a néanmoins besoins de repas riches et équilibrés pour combler tous ses besoins. Découvrez comment sélectionner la meilleure croquette pour votre Tonkinois.

Les besoins nutritionnels spécifiques du Tonkinois

Le Tonkinois, à moins de souffrir d’une pathologie particulière, a une santé, très, très robuste. Il n’a pas besoin de régime particulier, mis à part une alimentation équilibrée et rassasiante. C’est un chat doté d’une grande énergie qui adore se dépenser, notamment par le biais de jeux : il nécessite donc des repas riches en protéines (sans excès), qui lui fourniront tout ce dont il a besoin.

Il est néanmoins recommandé de proposer à votre Tonkinois une alimentation à base de croquettes. En plus d’être faciles à doser, elles se conservent longtemps, sont excellentes pour l’hygiène dentaire et surtout, elles répondent à l’ensemble des besoins nutritionnels du chat, à condition que ce dernier soit toujours hydraté. 

Privilégiez toujours les croquettes premium, qui fournissent tous les nutriments nécessaires à votre chat grâce à des produits de qualité, en plus de lui procurer un sentiment de satiété. Les croquettes bas de gamme, elles, sont souvent riches en matières grasses, ce qui est néfaste sur le long terme, et ce, même si votre Tonkinois adore se dépenser.

Les meilleures croquettes sont celles spécialement destinées aux Tonkinois, car elles prennent en compte leurs besoins spécifiques, notamment pour éviter le surplus de protéines auquel la race est exposée. 

Si vous préférez du sur-mesure pour votre chat, vous pouvez toujours consulter un vétérinaire : il pourra vous conseiller sur le dosage le plus approprié pour votre compagnon. En effet, les rations alimentaires sont importantes, même si votre chat adore se dépenser. C’est d’ailleurs particulièrement vrai pour le Tonkinois, car ce chasseur n’hésite pas à grignoter ses proies, et donc quelques calories en plus !

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Quelles croquettes pour mon Tonkinois ?

Toutes les croquettes ne se valent pas : certaines sont plus nourrissantes (et plus saines). C’est pourquoi vous devez observer les apports nutritionnels pour trouver LA croquette qu’il faut à votre félin. Dans le cas du Tonkinois, les apports nutritionnels doivent être importants, et de qualité. On recommande des croquettes pleines :

  • De protéines : Ces protéines doivent constituer au moins 40% des repas et être d’origine animale pour combler tous les besoins de votre Tonkinois. Elles préservent sa masse musculaire et lui fournissent l’énergie dont il a besoin pour se dépenser, tout en participant au sentiment de satiété. Les protéines d’origine végétale sont moins digestes et moins nourrissantes : il faut les éviter.

  • De glucides et de lipides : Si les protéines sont essentielles pour ce carnivore, il nécessite tout de même un peu de glucides et de lipides. Celles-ci doivent se trouver en quantité raisonnable dans ses croquettes, car elles sont caloriques et, consommées en excès, facilitent le surpoids et augmentent le risque de diabète. De plus, le chat digère mal les glucides.

  • Des vitamines : Des croquettes riches en vitamines, c’est l’assurance que le métabolisme de votre chat sera renforcé (notamment son système immunitaire). Mieux : les vitamines contribuent à la santé des yeux, de la peau et du poil de votre félin. Elles ne sont donc pas à négliger lorsque vous recherchez la croquette parfaite pour votre Tonkinois. Recherchez une croquette composée de vitamines variées pour éviter les carences.

  • Des minéraux : Tout comme les vitamines, ils participent au fonctionnement de l'organisme (et à son équilibre). Ils sont particulièrement importants dans l’alimentation du chaton, surtout le calcium, qui renforce le développement des os. Mais si les minéraux sont essentiels, il faut tout de même surveiller les quantités consommées, car tout comme les carences, les excès sont aussi à craindre. C’est le cas notamment du phosphore chez le chat âgé, qui fragilise les reins. Il faut donc adapter la consommation de minéraux à votre chat et pour cela, mieux vaut consulter un vétérinaire.

  • Des acides gras : Toutes les matières grasses ne se valent pas. Les acides gras veulent du bien à votre chat. Ils contribuent à la santé du cerveau, des yeux, de la peau ou encore des poils. Ils luttent même contre le stress oxydatif ! Si les croquettes de votre Tonkinois n’en contiennent pas, ou sont pauvres en acides aminés, vous pouvez toujours vous tourner vers des compléments alimentaires à base d’oméga 3 et 6, et les mélanger aux croquettes. Il en existe à base d’huile de poisson, dont les chats raffolent !

La devise Hector Kitchen

Chaque chat est unique, son alimentation doit l’être aussi ! 

Tous les chats disposent de besoins nutritionnels propres à leur race. Mais d’autres facteurs doivent également être pris en compte dans le choix des croquettes de votre Tonkinois.

Le poids de votre chat, mais également son âge, son taux d’activité (normal ou soutenu) ou ses éventuelles maladies déclarées sont aussi très importants. Afin de trouver son régime idéal , un spécialiste en nutrition animale est l’interlocuteur idéal !

Quand et comment nourrir mon Tonkinois ?

Voici quelques conseils pour nourrir votre Tonkinois dans les meilleures conditions :

  • Le chat est très indépendant : il autorégule ses repas. Il se nourrira donc en petites quantités, plusieurs fois par jour jusqu’à satiété. 

  • Nourrissez votre Tonkinois au même endroit et au même moment tous les jours dans un endroit calme, car les changements, même minimes, peuvent être source de stress pour votre compagnon.

  • Mettez à sa disposition plusieurs gamelles d’eau, voire une fontaine à eau dans la maison, pour qu’il puisse s’hydrater lorsqu’il le souhaite, et veillez à bien changer l’eau chaque jour pour qu’elle soit toujours fraîche. 

  • Evitez de donner du lait à votre Tonkinois : contrairement au mythe, son appareil digestif est fragile et ne le supporte pas. Préférez l’eau pour l’hydrater.

  • Ses repas doivent être adaptés à son âge, sa condition physique et sa santé. Idéalement, demandez conseil à un vétérinaire pour mesurer correctement les portions si vous souhaitez surveiller celles-ci plutôt que de lui laisser libre accès à ses croquettes.

  • Les besoins nutritionnels du chat changent avec l’âge : vous devrez donc adapter sa nourriture au fur et à mesure. Ainsi, un chaton n’a pas les mêmes besoins qu’un chat adulte, et un chat adulte n’aura pas les même besoins qu’un chat senior.

  • Pour éviter les allergies alimentaires lorsque vous changez son alimentation, surveillez la réaction de votre chat à son nouveau régime. Effectuez toujours une transition alimentaire de manière progressive.

  • Attention aux compléments alimentaires que vous utilisez. Ils ne sont pas toujours nécessaires, et peuvent même être néfastes s’ils apportent des nutriments en excès.

  • Ne donnez de friandises qu’occasionnellement, en comptant toujours leur apport calorique, et surtout : vérifiez bien que ce que vous lui donnez n’est pas dangereux pour sa santé, car certains aliments et certaines plantes sont tout simplement toxiques !

  • Pour faciliter la digestion, débarrassez-le régulièrement de ses poils, surtout si c’est un chat d’appartement : les boules de poils obstruent son estomac. Vous devez le brosser et lui offrir de l’herbe à chat de temps en temps pour préserver son appareil digestif et entretenir son pelage.

Tonkinois : caractéristiques de la race

Histoire du Tonkinois

Le Tonkinois est apparu au Canada, au début du siècle dernier. Il est issu d’un croisement entre le Siamois et le Burmese, dont il partage d’ailleurs bon nombre de traits. Cette race a mis du temps à se faire connaître, y compris en Amérique, d’où il est pourtant originaire. Il est d'ailleurs toujours rare de trouver un Tonkinois en Europe !

Tempérament du Tonkinois

Le Tonkinois est doux, affectueux, sociable et très joueur. C’est un compagnon merveilleux qui adopte volontiers la vie de famille : il s’entend très bien avec les enfants, mais aussi avec d’autres animaux de compagnie. Son petit défaut serait seulement sa tendance à vous suivre partout.

Santé du Tonkinois

Il n’est pas rare que le Tonkinois vive jusqu’à 20 ans, ce qui montre bien à quel point sa santé est robuste ! À moins de souffrir d’une pathologie particulière, il ne nécessite pas de soins particuliers, si ce n’est ceux que l’on doit administrer à tous les chats. 

Il a donc besoin d’être vacciné et traité contre d’éventuels parasites, et de rendre visite à un vétérinaire au moins une fois par an (deux pour les chatons et les seniors). Enfin, un brossage régulier des poils et des dents est indispensable. 

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"