LE NORVÉGIEN : GUIDE COMPLET ET CONSEILS POUR CHOISIR SES CROQUETTES

Le Norvégien est un grand chat rustique. Race dite naturelle, il s’est développé sans intervention de l’homme jusqu’au début du XXe siècle dans les forêts froides de Norvège. Ce magnifique félin au pelage long a peu à peu conquis les foyers français. Mais comment bien nourrir le Norvégien ? Comme tous les chats, il a des besoins particuliers, d’autant qu’il est actif et dynamique. Découvrez tous nos conseils pour choisir les croquettes pour chat idéales pour votre Norvégien.

Les besoins nutritionnels spécifiques du Norvégien

Chaque race de chat a des besoins nutritionnels bien précis. Plusieurs éléments entrent dans la composition d’une diète équilibrée et adaptée à votre boule de poils. Vous devez ainsi prendre en compte, entre autres :

  • Les protéines,

  • Les glucides,

  • Les lipides,

  • Les minéraux,

  • Les vitamines,

  • Les acides gras,

  • Les oligoéléments.

Un déficit dans l’un de ces éléments peut entraîner des problèmes plus ou moins sérieux chez votre Norvégien. Les quantités varient en fonction de plusieurs critères, comme l’âge, le poids, la taille, ainsi que le taux d’activité et l’état de santé de votre chat. Voici quelques spécificités de la race que vous devez garder en tête. Pensez aussi à prendre en compte les individualités de l’animal.

  • Le Norvégien est un chasseur né. Il a besoin de bouger et de se dépenser, surtout en extérieur, pour être totalement équilibré. Ce besoin en dépense physique se traduit par la nécessité d’avoir une nourriture riche, capable de le soutenir dans ses efforts.

  • Le Norvégien a une santé assez solide. Malheureusement, il n’est pas non plus entièrement épargné par les maladies. La race est en effet touchée par une maladie héréditaire appelée glycogénose de type IV, une maladie mortelle chez les chats les plus jeunes.

  • Attention également à la dysplasie de la hanche, qui ne touche pas que les chiens, ainsi qu’à la dysplasie de la rétine et à la cardiomyopathie hypertrophique, caractérisée par une épaississement du muscle cardiaque. Cette pathologie touche un certain nombre de races de chat, comme le Ragdoll, le Bleu russe, le Maine Coon ou encore le Savannah.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Quelles croquettes choisir pour mon Norvégien ?

En dehors des croquettes, il existe deux autres types d’alimentation pour chat : la pâtée et la ration ménagère. La pâtée a l’avantage d’être une nourriture humide, bonne pour l’hydratation, mais elle se conserve mal. La ration ménagère, qui consiste à préparer vous-même les repas de votre Norvégien, demande de solides connaissances en nutrition féline et de bonnes capacités d’organisation. La marge d’erreur est hélas plutôt faible.

Les croquettes pour chat restent l’un des modes d’alimentation pour chat les plus populaires du monde pour de bonnes raisons. Elles sont faciles d’utilisation, se conservent bien, et lorsqu’elles sont de bonne qualité, elles répondent parfaitement au besoin de votre Norvégien. Mais voilà : comment être certain de faire le bon choix ? Suivez le guide !

Faites bien attention aux protéines

Les protéines sont essentielles pour la santé de votre chat. Mais attention : pas n’importe lesquelles. Le Norvégien, comme tous les chats, est un carnivore strict. Il a besoin de viande pour être en bonne santé. Les protéines d’origine végétale ne répondent pas suffisamment à ses besoins. Choisissez des croquettes fabriquées en majorité à partir de protéines animales issues de viande de qualité, comme le poulet, la dinde, le canard, le veau ou le poisson. N’achetez pas de croquettes vegan à votre Norvégien. Elles n’ont aucun intérêt.

La question des glucides

Ne faites pas la chasse aux glucides. Ils sont eux aussi essentiels pour votre chat. Attention à ne pas basculer dans l’excès non plus. Une quantité trop importante de glucides peut entraîner une prise de poids ou l’apparition de diabète. Choisissez des croquettes présentant une faible teneur en glucides. Ne tombez pas dans le piège du marketing. Des croquettes sans céréales, par exemple, ne signifient pas qu’elles sont pauvres en glucides. Il est très important de bien comprendre les compositions des produits que vous achetez.

Lisez les étiquettes

Pour ce faire, apprenez à lire les étiquettes des croquettes que vous voulez acheter. Attention aux compositions à rallonge, qui ne sont jamais bon signe. Prêtez attention à la provenance des ingrédients, qui doit être indiquée en toutes lettres, ainsi qu’à la présence d’édulcorants, d’exhausteurs de goût ou de conservateurs.

Voici quelques données auxquelles vous devez faire attention :

  • Les lipides : les graisses sont essentielles pour le bon fonctionnement de l’organisme. Mais là encore, attention à l’excès !

  • Les fibres : il existe deux types de fibres, solubles et insolubles. Les deux sont importants. Privilégiez les fibres issues de légumes verts et du riz.

  • Les acides aminés : la taurine, l’arginine et la L-carnitine sont excellents pour votre Norvégien.

  • Les minéraux : ils sont importants pour la santé. Cependant, veillez à ce que le taux de minéraux (ou taux de cendres) ne dépasse pas 9 %.

  • Les vitamines.

Achetez malin

Il est parfois tentant d’acheter l’alimentation de son chat en grande surface ou en supermarché. Les produits qui y sont proposés sont en effet plutôt intéressants niveau prix. Hélas, c’est un mauvais calcul. En effet, les marques vendues en supermarché sont de bien piètre qualité et ne répondent pas du tout aux besoins de votre Norvégien. Pour être proposées à des prix si intéressants, les croquettes sont en effet fabriquées à partir d’ingrédients de mauvaise qualité.

Il est tout à fait possible de trouver de bonnes croquettes pour quelques euros de plus. Mieux encore : pourquoi ne pas faire appel à un service de croquettes sur mesure, comme Hector Kitchen ? Hector Kitchen vous propose les meilleures croquettes sur mesure du marché, de la même qualité que les meilleures marques vétérinaires, comme Royal Canin, Purina, Edgard Cooper ou Hill’s. N’hésitez plus et essayez !

La devise Hector Kitchen

Chaque chat est unique, son alimentation doit l’être aussi !

Tous les chats disposent de besoins nutritionnels propres à leur race. Mais d’autres facteurs doivent également être pris en compte dans le choix des croquettes de votre Norvégien.

Le poids de votre chat, mais également son âge, son taux d’activité (normal ou soutenu) ou ses éventuelles maladies déclarées sont aussi très importants. Afin de trouver son régime idéal , un spécialiste en nutrition animale est l’interlocuteur idéal !

Quand et comment nourrir votre Norvégien ?

Pour bien nourrir son chat, il ne suffit pas de choisir les bonnes croquettes. Il faut également savoir quand et comment le nourrir. Ces précieux conseils vous aideront à préserver la santé de votre félin.

Des repas dans le calme

Les chats n’aiment pas l’agitation, surtout au moment de manger. Installez sa gamelle dans un endroit calme, loin du bruit ambiant. Si vous avez d’autres animaux de compagnie, placez la gamelle dans un endroit en hauteur pour éviter que votre chat se fasse voler sa nourriture. Le stress est très mauvais pour les félins.

Attention à l’eau

Les chats sont de véritables chameaux qui ont tendance à boire très peu. Les croquettes étant une nourriture sèche, il est primordial de veiller à ce que votre Norvégien s’hydrate correctement. Achetez par exemple une fontaine à eau : le mouvement de l’onde attire les chats.

La quantité de croquettes

Les chats ont la capacité de s’autoréguler. Ils font plusieurs petits repas par jour, en sachant exactement ce qu’ils doivent manger pour être en bonne santé. Si c’est le cas de votre Norvégien, vous pouvez lui laisser sa nourriture en libre service. Il mangera quand il en ressentira le besoin.

Certains matous sont en revanche un peu trop gourmands pour leur bien. Dans ce genre de cas, achetez une gamelle intelligente ou un jouet distributeur de croquettes. Vous pouvez également donner vous-même la quantité de croquettes journalière, fractionnée en petits repas et proposée à heure fixe.

Les compléments alimentaires

N’hésitez pas à utiliser des compléments alimentaires. Ces outils très pratiques vous permettent de régler de petits soucis du quotidien sans avoir à changer entièrement la nourriture de votre Norvégien. Le psyllium blond, la levure de bière ou la moule verte sont tous excellents pour la santé. Attention : les compléments alimentaires ne sont pas des médicaments. En cas de problèmes, consultez votre vétérinaire.

Pensez aussi à installer quelques plants d’herbe à chat chez vous. De nombreux félins apprécient leur présence.

La transition alimentaire

Adaptez la nourriture de votre Norvégien à ses besoins. Ces derniers changent en fonction de son âge et de sa santé. Avant chaque changement de diète, prenez le temps d’en discuter avec un spécialiste et mettez en place une transition alimentaire sérieuse et appliquée. Les croquettes pour chaton sont forcément différentes des croquettes pour chat adulte ou des croquettes pour chat senior. Prenez le temps de bien vous renseigner auprès de votre vétérinaire pour faire le meilleur choix possible.

Le Norvégien : caractéristiques de la race

Histoire du Norvégien

Le Norvégien est une race très ancienne, présente naturellement dans les forêts norvégiennes de plusieurs siècles. Il aurait peut-être été ramené par les Vikings après des voyages sur la mer Caspienne. Le Norvégien est parfois appelé chat des forêts norvégiennes ou norsk skogkatt. La race a été développée de manière plus systématique au XXe siècle.

Tempérament du Norvégien

Le Norvégien est un chat d’apparence sauvage, assez solitaire, et aventureux. Il n’en reste pas moins affectueux avec sa famille et il aime le confort de son foyer. C’est un animal plutôt dynamique et actif. Il peut vivre en appartement à condition qu’il puisse s’occuper. Installez des arbres à chat et des zones de jeu.

Santé du Norvégien

Le Norvégien jouit d’une constitution robuste. L’espérance de vie de ce chat est comprise entre 12 et 16 ans. La race est malgré tout sujette à certaines maladies, dont une maladie génétique grave, la glycogénose de type IV.

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"