LE BURMESE : COMMENT CHOISIR LES MEILLEURES CROQUETTES ?

Le Burmese est un compagnon à poils très agréable à vivre. Issu du croisement entre le Siamois et le Tonkinois, il se montre très affectueux et sociable. Grâce à sa grande capacité d’adaptation, il se laissera porter par vos habitudes de vie et vous pourrez même l’emmener se balader le weekend ! Mais le chat Burmese c’est aussi un chat téméraire, qui a besoin d’aventure. Il faudra donc lui offrir une alimentation saine et équilibrée pour qu’il puisse se dépenser à bon vouloir tout en contrôlant sa gourmandise.

Les besoins alimentaires du Burmese

En tant que carnivore strict, le Burmese a besoin d’une alimentation riche en protéines animales variées. Ces chats sont plein d’énergie, ils doivent donc se nourrir en conséquence ! De plus, ils sont souvent très gourmands et n’aurez pas de difficulté à leur donner ce que vous souhaitez, même certains fruits et légumes

Votre Burmese adore se dépenser. Mais il faut malgré tout lui offrir une alimentation saine et équilibrée à base de croquettes - de très bonne qualité si possible, qui lui permettent de se sentir facilement rassasié, sans pour autant excéder l’apport en protéines.     

Non seulement les croquettes sont faciles à doser, mais de plus, elles contiennent tous les nutriments dont votre chat a besoin. Elles sont également très pratiques car elles se conservent longtemps et vous êtes libre d’en laisser à disposition pour que votre chat puisse s’alimenter quand bon lui semble. Les croquettes idéales pour les chats Burmese sont des croquettes de type premium, pauvres en matières grasses et réhydratées, qui seront d’autant plus très bonnes pour l’hygiène bucco-dentaire de votre matou.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Quelles croquettes donner à mon Burmese ?

Afin de prendre soin de votre Burmese, nourrissez-le avec des croquettes adaptées à son mode de vie et à ses conditions particulières. Pour lui offrir une alimentation de haute qualité, vous devez choisir les meilleures croquettes - celles qui lui apportent tout ce dont il a besoin en termes de nutriments et dont les ingrédients ne sont pas des sous-produits.

Les meilleures croquettes pour votre Burmese sont riches en :

  • Protéines : Les protéines animales doivent constituer la base de l’alimentation de votre Burmese, sans excès - autour de 40%. Grâce aux protéines, vous préservez la masse musculaire de votre félin au caractère téméraire, afin qu’il puisse s’aventurer pendant de longues heures sans danger. Les protéines d’origine végétale sont moins digestes pour les chats, et bien moins nourrissantes pour ces carnivores stricts - à éviter.

  • Glucides et lipides : Les glucides et les lipides sont des nutriments également très importants dans l’alimentation féline. Elles sont très bonnes pour la santé de votre Burmese mais ne doivent pas dépasser l’apport en protéines (10% environ). Attention, les glucides comme les lipides sont très caloriques - il ne faut donc pas en abuser, au risque que votre chat souffre de diabète ou de surpoids.

  • Vitamines : Les vitamines sont essentielles pour offrir à votre félin préféré une santé de fer. Les vitamines préviennent certaines maladies des yeux et de la peau, tout en offrant à votre Burmese un excellent pelage. Les croquettes doivent donc être riches en vitamines pour conserver le métabolisme de votre carnivore et éviter toute carence (vitamines A, B et C principalement).

  • Minéraux : Les minéraux sont également essentiels dans l’alimentation du chat Burmese car ils contribuent au bon fonctionnement de l’organisme. Le Burmese aurait tendance à souffrir de carence en potassium - vous devez donc choisir des croquettes riches en minéraux, bien que dans des proportions adaptées. Les chatons auront d’autant plus besoin de calcium pour renforcer leurs os, tandis que pour les chats âgés, il ne faut pas abuser du phosphore, un minéral qui pourrait affaiblir les reins. Afin de connaître les apports en minéraux adaptés à votre Burmese, consultez votre vétérinaire.    

  • Acides aminés : Les acides aminés - ou acides gras - participent au bon fonctionnement du cerveau et contribuent également à la santé des yeux, des poils et de la peau. Il est donc fortement recommandé de nourrir son Burmese avec des croquettes qui contiennent des acides aminés, qui aident également à lutter contre le stress oxydatif. Si ce n’est pas le cas, vous avez toujours la possibilité de vous fournir en compléments alimentaires à base d’oméga 3 et 6, que vous mélangez à ses croquettes habituelles. Certains compléments alimentaires sont faits à base d’huile de poisson - c’est l’idéal pour votre Burmese généralement gourmand !

La devise Hector Kitchen

Chaque chat est unique, son alimentation doit l’être aussi ! 

Tous les chats disposent de besoins nutritionnels propres à leur race. Mais d’autres facteurs doivent également être pris en compte dans le choix des croquettes de votre Burmese.

Le poids de votre chat, mais également son âge, son taux d’activité (normal ou soutenu) ou ses éventuelles maladies déclarées sont aussi très importants. Afin de trouver son régime idéal , un spécialiste en nutrition animale est l’interlocuteur idéal !

Quand et comment nourrir son Burmese ?

Les chats peuvent être difficiles à nourrir, mais heureusement pour vous, ce n’est pas le cas du Burmese. Voici tout de même quelques conseils pour bien nourrir votre chat au quotidien :

  • Les chats préfèrent s’alimenter de petits repas tout au long de la journée. Vous pouvez donc laisser sa gamelle de croquettes à disposition, tout en contrôlant les doses journalières.

  • Votre Burmese doit avoir son propre espace, afin de se nourrir au calme. Si vous avez d’autres animaux à la maison, et particulièrement des chiens, privilégiez les espaces en hauteur.  

  • Les gamelles doivent être séparées : l’une pour l’eau, l’autre pour la nourriture. Il existe également des fontaines à eau spécialement conçues pour les chats. L’important est que le Burmese puisse s’hydrater quand il le souhaite avec une eau de bonne qualité et toujours fraîche. Attention, les chats adultes ne boivent que de l’eau - ne lui donnez donc ni de lait, ni de jus de fruit.

  • Les repas du Burmese doivent être adaptés à son âge et à son mode de vie. Les jeunes chats n’ont pas les mêmes besoins nutritionnels que les séniors ou encore les femelles en gestation. Idéalement, les doses sont également proportionnelles à ses habitudes, en rapport avec son activité physique.

  • Afin de prendre soin du système digestif de votre Burmese, effectuez toujours une transition alimentaire de manière progressive. Vous éviterez ainsi les risques d’allergie et les problèmes d’estomac à votre chat, dans le cas où vous changiez son régime. Attention également : tous les compléments alimentaires ne sont pas sains, ni nécessaires. Demandez conseil à votre vétérinaire.

  • La bonne digestion du chat peut être bouleversée par ses boules de poils. Si votre chat vit principalement en intérieur, brossez-le régulièrement afin d’éviter que ses poils terminent dans son estomac.    

  • Enfin, bien que votre Burmese soit gourmand, offrez-lui des friandises que très occasionnellement pour éviter les excès de calories. De nombreux aliments sont également toxiques pour les chats - attention à bien vous renseigner avant de lui offrir quelque chose (même certains fruits et légumes !). Ce n’est pas parce qu’il aime le goût d’un aliment qu’il n’y a pas de danger.

Les caractéristiques de la race Burmese

Histoire du Burmese

Le Burmese est un chat d’origine birmane (Myanmar) - ses ancêtres apparaîtraient dans certains écrits du XIVe siècle. C’est le docteur Joseph Thompson qui ramena aux États-Unis en 1930 une chatte Tonkinoise, qu’il nomma Wong Mau. Wong Mau eut une portée de chatons de deux espèces différentes : des petits Siamois et des Tonkinois. Il croisa alors l’un de ses petits Siamois avec sa mère Tonkinoise et donna naissance au premier Burmese. Wong Mau est la grand-mère de tous les chats Burmese d’aujourd’hui !  

Tempérament du Burmese

Le chat Burmese est connu pour être très câlin. De plus, il s’adapte très bien aux nouveaux environnements. C’est donc un chat idéal pour voyager ! Le Burmese est très sociable et n’aime pas la solitude. Au contraire, plus il y a de monde, plus il y a de mains pour le caresser ! Il est parfait pour vivre en harmonie avec d’autres animaux et au sein d’une grande famille. C’est également un chat très calme et moins bavard que le Siamois. D’autre part, le Burmese a besoin de s’occuper et de se dépenser. Et pour ces mêmes raisons, il aura tendance à être un peu glouton. Attention donc à contrôler son appétit et à bien le laisser gambader pour éviter des problèmes de diabète ou d’obésité.

Santé du Burmese

Les parents du Burmese viennent d’Asie du sud-est, là où il fait chaud et humide. Il n’a donc pas de sous-poil et peut s’avérer très sensible au froid. Cependant, c’est un chat qui vit très bien dans le Nord de l’Europe, en Angleterre, par exemple, où le Burmese Anglais fait partie des races préférées de chat.

Le Burmese arrive en tête des listes des chats avec la plus grande espérance de vie - il peut vivre en moyenne jusqu’à 17 ans ! Cependant, il est victime de certaines maladies consanguines. En effet, les liens de parenté chez les chats Burmese, et particulièrement les Burmese Américains, sont très étroits. Cela signifie que les chats de cette race peuvent facilement développer des maladies génétiques telles que le syndrome vestibulaire congénital - une maladie héréditaire qui touche l’oreille interne -, la fibroélastose endocardique - un épaississement des parois musculaires du coeur - ou encore l’exencéphalie - une malformation du crâne.

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"