CARLIN : SA SANTÉ

Le Carlin est un petit molosse à la constitution solide. Tout en muscles, c’est un toutou relativement résistant. La santé du Carlin ne doit cependant pas être négligée car comme beaucoup de chiens de type brachycéphale, il n’est pas sans avoir son lot de problèmes respiratoires.

Santé du Carlin : points forts

La constitution robuste du Carlin le met à l’abri de beaucoup de troubles courants, tels que les maladies cardiaques et neurologiques. Son système digestif est plutôt performant, ce qui lui permet aussi de ne pas trop souffrir de troubles gastriques en dépit de la forme de ses mâchoires.

L’alimentation du Carlin doit être de qualité mais aussi être adaptée à la forme de ses mâchoires afin de lui permettre de bien prendre en bouche les aliments. S’il bénéficie d’une nourriture équilibrée et de conditions de vie adaptées, la santé du Carlin ne devrait pas poser beaucoup de problèmes.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Santé du Carlin : points faibles

La constitution du Carlin ne signifie pas qu’il n’est pas amené à souffrir de problèmes de santé. Parmi les maladies les plus fréquentes du Carlin, on retrouve en tout premier la dysplasie de la hanche, suivie par les problèmes respiratoires causés par la forme de son visage.

Il est aussi beaucoup plus sensible que d’autres chiens aux troubles cutanés et aux maladies oculaires. Enfin, comme ce n’est pas un grand sportif (sauf si la sieste devient un jour un sport), il peut souffrir d’obésité du chien. Une prise de poids trop importante peut avoir des conséquences néfastes sur la santé du Carlin.

Les maladies du Carlin ?

👉 Dysplasie de la hanche

La dysplasie de la hanche est un trouble articulaire qui touche, à de rares exceptions près, uniquement les chiens de moyenne et grande taille. D’origine congénital, ce trouble est causé par une « anomalie » de l’articulation de la hanche qui provoque, à la longue, une inflammation et des lésions des cartilages, des os et des ligaments débouchant sur de l’arthrose.

Ce trouble très douloureux apparaît souvent durant la phase de croissance. Les chiots qui en sont atteints boitent ou ont des difficultés à se déplacer. Un examen vétérinaire s’impose afin de mettre en place un traitement adapté en fonction de la sévérité de la dysplasie. Dans les cas les plus simples, le traitement consistera en des mesures d’hygiène tandis que dans les cas les plus graves, une opération chirurgicale sera nécessaire.

La qualité de l’alimentation, la prise de poids et les conditions de vie jouent un rôle dans le développement de ce trouble. Il est recommandé de bien surveiller la santé du Carlin durant toute sa croissance.

👉 Hypoxie chronique

L’hypoxie chronique est un état constant de sous-oxygénation de certains tissus ou du corps entier. Elle est souvent la conséquence d’une hypoxémie, qui est une diminution de l’oxygène transporté par le sang. Les races brachycéphales, dont fait partie le Carlin, sont très souvent sujettes aux troubles respiratoires en raison de la forme de leur visage.

La prévention joue ici tout son rôle : il faut éviter les activités physiques trop intenses et garder le chien au frais lorsqu’il fait chaud. En cas de difficultés à respirer, il ne faut pas perdre de temps et emmener le chien le plus vite possible chez le vétérinaire.

👉 Pyodermite du pli facial

Aussi appelé « intertrigo » ou « maladie des plis », la pyodermite du pli facial est une infection bactérienne causée par des parasites. Localisée dans les plis du visage, la pyodermite se caractérise par des éruptions cutanées, des démangeaisons ou des croûtes. Le Carlin, comme tous les autres chiens à la peau naturellement plissée, y est prédisposé. Après recherche de la cause, le traitement consiste en des antibiotiques et en l’application d’une crème antibactérienne.