UN CARLIN PEUT-IL VIVRE EN APPARTEMENT ?

Vous rêvez d’adopter un Carlin, mais vous vivez en appartement et vous avez régulièrement entendu dire qu’un chien dans ce type de logement risquait d’être malheureux. Cette affirmation est-elle exacte ? Qu’en est-il du Carlin ? Éléments de réponse.

Carlin en appartement : tout à fait possible !

Contrairement aux idées reçues, toutes les races de chien – ou presque ! – peuvent vivre en appartement. Ce n’est pas la surface disponible qui détermine le bien-être d’un animal, mais plutôt le temps que peuvent lui consacrer ses propriétaires. Certaines races de chiens, sont, de plus, connues pour être plutôt pantouflardes, et pas seulement les petits chiens. Des grands chiens comme le Dogue allemand peuvent en effet tout à fait s’habituer à la vie en appartement, car ils ne sont pas très sportifs, contrairement à des races de taille plus réduite, mais très énergiques, comme le Jack Russell.

Mais qu’en est-il exactement du Carlin ? Aussi chien de petite taille, il est en plus un chien d’agrément et de compagnie. Il ne demande pas beaucoup d’exercice et se contentera sans problème d’une promenade tranquille chaque jour. Le Carlin, de toute façon, ne doit pas trop se dépenser, car il pourrait sérieusement mettre sa santé en danger, en raison de son museau aplati qui cause parfois des problèmes respiratoires.

En tant que chien de compagnie, le Carlin pourra donc tout à fait passer ses journées au calme dans un appartement, peu importe la surface. Il adorera rester auprès de son maître : le caractère du Carlin en fait en effet un chien particulièrement affectueux et doux avec sa famille, de qui il est très proche.

Cependant, ce n’est pas parce que le Carlin est, sur le papier, tout à fait adapté à la vie en appartement que vous ne devez pas tout faire pour lui rendre l’existence agréable. La vie en appartement avec un chien suppose quelques ajustements pour que votre toutou soit parfaitement à l’aise dans ses coussinets.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Bien vivre en appartement avec son Carlin

En tout premier lieu, il est essentiel de fournir assez de jeux et jouets à votre Carlin pour l’occuper en votre absence. Un chien qui s’ennuie est un chien prompt à développer des comportements problématiques, comme des destructions et des aboiements. Ces derniers risqueraient d’être rapidement à l’origine de conflits de voisinage. Pour éviter de vous retrouver dans une telle situation, pensez à acheter des jeux de type casse-tête ou puzzle.

Prévoyez également des accessoires adaptés à votre toutou. Son panier doit être à sa taille – ni trop grand, ni trop petit – et suffisamment confortable pour que votre Carlin puisse y dormir en paix. Achetez des gamelles solides, qu’il faudra laver régulièrement. 

Vous devez aussi apprendre à votre chien à rester seul ! C’est essentiel, car sans cela, le mal-être le guette. Éduquez votre Carlin dès son arrivée chez vous, en commençant par lui apprendre la solitude. Pour ce faire, sortez sur votre palier quelques minutes, puis revenez chez vous : ne parlez pas à votre chiot, ne lui donnez pas une friandise et ne jouez pas avec lui, ni au moment du départ, ni à celui du retour. Votre compagnon à quatre pattes ne doit pas associer cet événement à l'idée qu’il doit vous attendre. Augmentez progressivement la durée de vos absences, jusqu’à ce que votre Carlin soit parfaitement à l’aise. Mais attention ! Ne poussez pas non plus le bouchon trop loin. Les chiens ne sont pas faits pour rester seuls durant des heures, peu importe la race. Ayez conscience de cela avant d’adopter un Carlin.

Sortez votre chien pour lui permettre de faire ses besoins, mais attention à ne pas le promener lorsqu’il faut très chaud ou très froid : le Carlin ne le supporterait pas. Ce petit chien a quand même besoin de se dégourdir les pattes assez souvent pour rester bien équilibré : en tant que propriétaire, vous devez donc tout faire pour bien prendre soin de lui.

Pour éviter les accidents, apprenez à votre Carlin à faire ses besoins dehors. L’apprentissage de la propreté est souvent plus long en appartement qu’en maison, mais loin d’être impossible. Sortez votre chiot après ses siestes, ses repas, ses séances de jeux ou ses nuits, et félicitez-le dès qu’il se soulage à l’endroit prévu, à l’aide d’une caresse ou d’une friandise. Inutile de vous énerver contre votre chien s’il a fait ses besoins à l’intérieur et encore moins si vous ne l’avez pas pris sur le fait. L’éducation canine doit toujours se fonder sur une approche positive. Votre Carlin est intelligent, il finira par comprendre ce que vous attendez de lui.