CARLIN : SES CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES

Avec ses grands yeux, son nez écrasé, son corps trapu et tout en muscles, le physique du Carlin est très caractéristique. Aucune chance de confondre ce petit chien avec un autre : il ne ressemble qu’à lui-même !

Apparence physique du Carlin

Sa petite taille, sa musculature et son nez écrasé sont autant d’éléments qui caractérisent l’apparence physique du Carlin. Ce chien de petite taille fait partie de la grande famille des molosses avec lesquels il partage une constitution robuste. Chez lui, en revanche, robustesse n’est pas synonyme d’endurance. Le Carlin a beau être toujours heureux et partant pour s’amuser, il apprécie très peu les jeux sportifs et préfère, de loin, se faire câliner par son maître.

Le physique du Carlin n’a pas toujours été celui que nous lui connaissons de nos jours. Jusqu’à la moitié du XIXe siècle, ce chien était fin et élancé et n’avait pas encore la carrure compacte et le poitrail fort qui caractérisent maintenant cette race. En revanche, il possédait déjà cette vivacité et son attachement à sa famille qui en faisaient, et en font encore, un chien de compagnie très agréable.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Taille du Carlin

Ce molosse de petite taille mesure entre 30 et 40 cm. Il n’existe pas de différence de taille, ni de poids d’ailleurs, entre les mâles et les femelles qui pèsent tous deux entre 6 et 8 kg. Les muscles occupent la majeure partie du gabarit.

La dysplasie de la hanche est un trouble articulaire assez rare chez les chiens de petite taille mais qui touche cependant le Carlin. Pour prévenir l’apparition de ce trouble, l’alimentation du Carlin doit être adaptée et de grande qualité durant toute sa croissance afin de lui apporter les bons nutriments et éviter toute prise de poids trop rapide.

Poil du Carlin

Le poil du Carlin peut être de différentes couleurs : selon les individus, le pelage est argent, abricot, fauve ou noir. L’une des caractéristiques physiques du Carlin est la marque foncée, souvent même noire, qui court de l’occiput jusqu’à sa queue. Peu importe la couleur de sa robe, son museau (qui rappelle fortement un masque), ses oreilles et la petite marque sur son front sont également noirs.

Son poil est toujours court, lisse, doux et brillant. Son entretien est très facile car il ne nécessite qu’un brossage par semaine. Durant les périodes de mue (au printemps et en automne), son pelage doit être brossé tous les jours afin de le débarrasser des poils morts et des saletés. Comme ce petit molosse a la peau fragile, un brossage régulier permet de limiter l’apparition de troubles cutanés.

Visage du Carlin

Le visage est l’une des plus fortes caractéristiques physiques du Carlin. Comme tous les chiens de type brachycéphale, il a une tête plutôt large et ronde qui est très bien proportionnée avec le reste de son corps. Ce petit molosse a, évidemment, un museau court, carré et tronqué qui se termine par une truffe noire aux narines ouvertes. Il a la peau naturellement plissée, ce qui forme des rides sur son front et son nez.

Ce qui frappe chez ce petit chien enjoué est l’intelligence de son regard. Plutôt grands par rapport à la taille de son visage, ses yeux de couleur foncée reflètent toute la douceur et l’attachement de ce chien. Toujours brillants, ils s’illuminent quand il est excité. Pour couronner sa tête, le Carlin a de toutes petites oreilles douces au toucher. Elles peuvent être de deux formes : soit en rose (tombantes vers l’arrière et montrant le conduit auditif), soit en bouton (tombantes contre le crâne et cachant de ce fait l’orifice de l’oreille).