LE CARACTÈRE DU CARLIN

Le Carlin est un chien très populaire à travers le monde. Ce petit chien adorable, à l’apparence très typique, possède de plus un caractère plutôt facile, qui en fait un toutou idéal pour de nombreuses familles.

Les qualités du Carlin

Le Carlin a, comme toutes les races de chien, de très belles qualités qui en font un merveilleux chien de compagnie. La liste ci-dessous reste indicative, établie sur la base des différents standards que l’on trouve à travers le monde, comme celui de la Fédération Cynologique Internationale, ou celui de la Société Centrale Canine (SCC) ou du Livre des Origines Français (LOF) en France. Il est tout à fait possible que votre compagnon à quatre pattes ne corresponde pas à toutes ces caractéristiques. Il est essentiel de bien prendre en considération les individualités d’un chien ! Il n’existe pas de différence notoire de tempérament entre les mâles et les femelles.

Gai et joyeux

Le chien de race Carlin est connu pour être un petit clown. Il est vrai que ce toutou est toujours joyeux et qu’il apprécie grandement de faire le pitre pour amuser la galerie. C’est un merveilleux compagnon de jeux pour les enfants, avec qui il s’entend très bien. Cependant, même si le Carlin reste un petit chien, évitez de le laisser sans surveillance avec de très jeunes enfants : un accident est vite arrivé.

Attaché à son maître

Le Carlin est un chien particulièrement proche de son maître. Il apprécie sa compagnie et préférera, de très loin, passer du temps avec lui plutôt que d’aller gambader seul dans un jardin. C’est d’ailleurs aussi pour cela que le Carlin est un chien parfaitement adapté à la vie en appartement. Fidèle, il ne supporte pas la solitude et aura besoin de beaucoup de présence.

Facile à vivre

Le Carlin est un chien facile à vivre au quotidien. Il n’aboie pas autant que d’autres chiens de petite taille, sauf pour éventuellement signaler la présence de visiteurs ou s’il s’ennuie. Il a besoin de s’occuper, mais apprécie aussi de faire la sieste tranquillement sur un canapé en présence de sa famille. Il est également plutôt facile d’éduquer un Carlin.

Ne demande pas beaucoup d’exercice

C’est à la fois une qualité et un défaut en fonction de notre propre perspective. Mais le Carlin est un chien plutôt pantouflard, qui n’a pas besoin de se dépenser beaucoup pour être parfaitement heureux. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est tout à fait adapté à la vie en appartement. Ce chien peu sportif se contentera de promenades de moyenne durée pour lui dégourdir les pattes et faire ses besoins. Il convient donc très bien à des personnes calmes, comme des personnes âgées par exemple, mais sera un peu moins indiqué pour des personnes très sportives qui veulent emmener leur chien partout avec eux lors de leurs activités. Il faut cependant prendre soin de son Carlin régulièrement pour le maintenir en bonne santé. Fournissez-lui suffisamment de jeux et de jouets pour l’empêcher de s’ennuyer.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Les points à surveiller chez le Carlin

Comme pour toutes les races de chiens, il est important de connaître les points qui peuvent être plus compliqués à gérer chez notre futur toutou. Une adoption doit être mûrement réfléchie. Prenez en compte toutes les éventualités pour y faire face plus sereinement.

Gourmand

Le Carlin a un petit côté gourmand qui peut, à la longue, s’avérer relativement problématique et qu’il est préférable de ne pas entretenir. En effet, ce petit toutou a des tendances à l’obésité. Or, le surpoids a des conséquences directes sur la santé du Carlin. Il faut donc veiller à lui choisir une alimentation très bien adaptée à ses besoins et garder la main légère sur ses friandises.

Parfois têtu

Malgré sa petite taille, le Carlin est loin de s’en laisser compter, et sous ses airs adorables, il cache un caractère parfois bien trempé. Ce côté têtu du Carlin peut notamment poser problème au moment de son éducation, car il ne sera pas nécessairement décidé à vous écouter, surtout si vous vous énervez contre lui. Ne cédez pas non plus trop facilement à votre Carlin. Il doit impérativement être éduqué comme s’il était un grand chien. Les maîtres de petits chiens ont parfois tendance à trop lâcher la bride à leur compagnon à quatre pattes, mais ce serait faire une erreur. Un chien, même le plus petit, a besoin d’un cadre pour être parfaitement heureux et équilibré.