COMMENT ÉDUQUER UN BOXER ?

Le Boxer n’est pas le chien le plus facile à éduquer. Pourtant, l’apprentissage est indispensable, car c’est lui qui permettra à votre compagnon à quatre pattes d’évoluer sereinement dans son environnement.

Quand commencer l’éducation du Boxer ?

L’idéal est de commencer l’éducation du Boxer dès l’arrivée du chiot chez vous. En effet, c’est lorsque l’animal est jeune qu’il est le plus réceptif. Établissez des règles bien claires, qui devront être suivies par l’ensemble des membres de votre foyer. Inutile, cependant, de forcer le chiot à vous obéir à la seconde où il pose la patte chez vous. N’oubliez pas qu’il vient tout juste de quitter sa mère et ses frères et sœurs. Laissez-lui le temps d’apprivoiser un peu sa nouvelle maison.

Ne négligez pas non plus la sociabilisation de votre Boxer. C’est également une étape essentielle pour que votre chien se sente bien chez lui. Multipliez les expériences positives en lui faisant rencontrer d’autres personnes, d’autres chiens ou d’autres animaux. Essayez également de lui faire découvrir différents environnements pour qu’il s’y habitue rapidement.

Peut-on éduquer un Boxer adulte ?

Le dressage d’un chien est toujours plus simple avec un chiot, mais cela ne veut pas dire pour autant qu’éduquer un Boxer adulte est impossible, loin de là. Nos compagnons à quatre pattes peuvent apprendre à tout âge. Il faut simplement avoir une approche un peu différente, car les chiens adultes ont forcément des expériences et un vécu différent, parfois traumatisant. Faites preuve d’encore plus de patience avec votre Boxer adulte, et au besoin, faites appel à un éducateur canin pour vous épauler.

Les grands principes de l'éducation du Boxer

Lorsque l’on parle d’éducation canine, beaucoup de personnes ont tendance à imaginer un dressage à la dure, avec des punitions parfois physiques. Pourtant, depuis de nombreuses années, l’éducation de nos boules de poils se fonde avant tout sur une approche positive, qui a remplacé la brimade par la récompense !

Il s’agit en effet de récompenser les bons comportements et d’ignorer les mauvais. Le chien doit vous obéir parce qu’il en a envie et non pas parce qu’il a peur de vous. Un dressage brutal vous permettra peut-être d’obtenir des résultats plus rapides, et encore, mais le jeu n’en vaut pas la chandelle, car vous pourriez endommager la relation que vous avez avec votre chien.

Vous devez garder en tête trois grands principes fondamentaux dans l’éducation de votre Boxer.

La patience

Armez-vous de patience et soyez prêt à répéter, encore et encore, jusqu’à ce que l’ordre soit bien compris. L’éducation de cette race n’est pas toujours évidente, car le Boxer est connu pour son caractère têtu, ce qui peut compliquer son apprentissage. Inutile de vous énerver et restez ferme sans pour autant être brutal. Il est capital de faire preuve d’autorité, mais jamais d’autoritarisme, pour ne pas se laisser dépasser.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

La cohérence

Les chiens ont besoin de règles claires et bien établies. Il est impératif de suivre les règles que vous avez instaurées dès le départ. N’en changez pas à tout bout de champ, car votre chiot Boxer finirait par ne plus savoir ce que vous attendez de lui. Choisissez des ordres clairs, faciles à dire et à retenir. Gardez en tête qu’il sera toujours plus facile d’autoriser une interdiction que d’interdire une autorisation donnée trop rapidement !

La constance

Les résultats ne viendront que si vous prenez le temps de répéter, encore et encore, tous les jours. Les séances d’éducation n’ont pas besoin d’être longues : elles doivent simplement être régulières. Prenez un petit quart d’heure chaque jour pour revoir ce qui a été appris ou pour enseigner à votre chien de nouveaux ordres : profitez par exemple d’une séance de jeu avec votre Boxer. Une fois qu’un apprentissage est bien inculqué, passez au suivant, et ainsi de suite.

Les ordres essentiels dans l’éducation du Boxer

Si certains tours sont plutôt anecdotiques, certains ordres sont absolument essentiels dans l’éducation de votre chien, car grâce à eux, vous pourrez préserver la santé et la vie de votre Boxer. Ne passez pas à côté.

Le rappel

C’est l’ordre le plus important dans l’éducation d’un chien. Il vous permet en effet de maîtriser votre animal de la voix et d’éviter les accidents en le rappelant vers vous dès que nécessaire. Commencez par apprendre le rappel dans un endroit bien clos et sécurisé, en demandant de l’aide à une autre personne. Appelez le chien à tour de rôle et félicitez-le dès qu’il vient vers vous. Continuez jusqu’à ce que le rappel soit parfaitement inculqué.

La marche en laisse

La marche en laisse est importante à maîtriser si vous vivez en ville avec votre Boxer, par exemple, car les dangers en milieu urbain sont nombreux et peuvent surgir de partout. Il est donc capital que votre animal ne se mette pas à tirer, d’autant que le gabarit du Boxer reste puissant et musclé. Vous n’aurez pas besoin de faire preuve d’autant de rigueur lorsque vous vous promènerez dans des endroits plus calmes, comme la campagne ou la forêt, par exemple.