BOXER : SES CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES

Le Boxer est un chien de moyenne taille vif, joueur et endurant. Son apparence est reconnaissable entre mille en raison de son nez aplati mais aussi par ses proportions harmonieuses. Très populaire comme chien de service et de compagnie, le premier standard de race a été établi dès 1904. Le physique du Boxer est par ailleurs très reconnaissable !

Apparence du Boxer

Le physique du Boxer se caractérise par sa taille moyenne et son poil court et ras. Il a une musculature puissante et une constitution plutôt carrée, héritées de son passé de chien de chasse. C’est un chien qui réussit le tour de force de marier une allure puissante et forte sans pour autant faire preuve de lourdeur.

La caractéristique première de ce chien est son crâne brachycéphale (un crâne court, presque rond, avec une hauteur et une largeur presque identiques). Le physique du Boxer présente, en conséquence, un museau carré et ramassé avec de très fortes mâchoires, là aussi héritées de son passé de chien de chasse durant lequel il attrapait les proies et les maintenait dans ses mâchoires jusqu’à l’arrivée des chasseurs.

Le Boxer est un chien bien proportionné : son corps s'inscrit dans un carré en prenant la longueur et la hauteur de son corps au garrot. On observe aussi un jeu de proportions sur son visage.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Taille du Boxer

Le physique du Boxer le classe parmi les chiens de moyenne taille. Les mâles adultes mesurent, au garrot, entre 57 et 63 cm. Les femelles adultes sont un peu plus petites et mesurent entre 53 et 59 cm. La croissance de ce chien est lente : après un pic autour des six mois, il atteint sa taille adulte entre 12 et 15 mois.

En raison de sa prédisposition à l’arthrose du chien, l’alimentation du Boxer doit être surveillée de près durant toute la phase de croissance afin de garantir le bon développement de ses os et de ses articulations. L’alimentation joue, en effet, un rôle majeur dans l’apparition et la prévention de la dysplasie de la hanche.

Poil du Boxer

Le physique du Boxer arbore un poil court et ras. Il n’a pas de sous-poil, ce qui le rend particulièrement vulnérable aux variations de températures. Son poil est d’aspect brillant et il est doux au toucher.

Côté couleur, le physique du Boxer admet différentes couleurs : son pelage est soit fauve, soit bringé. S’il est fauve, le standard admet toutes les nuances, du fauve le plus clair à une nuance presque rousse. Si le pelage est bringé, le chien aura des rayures foncées ou noires sur les côtes, le tout sous un fond fauve qui peut être de n’importe quelles nuances. Que sa robe soit fauve ou bringée, son masque sera toujours noir.

Son poil est très facile à entretenir. Il ne requiert qu’un simple brossage deux à trois fois par semaine avec une brosse métallique afin de le débarrasser des poils morts et favoriser ainsi la bonne santé de sa peau.

Visage du Boxer

Le Boxer a une tête bien proportionnée avec le reste de son corps. Tout comme son corps, elle est puissante sans pour autant paraître lourde. Elle est en parfaite harmonie avec le physique du Boxer. Le museau y est bien proportionné. La forme de son crâne est légèrement bombée avec un stop bien marqué. Sa truffe est, assez logiquement, large et puissante avec des narines bien ouvertes qui favorisent le sens de l’odorat. Ses mâchoires sont également puissantes, avec une lèvre supérieure épaisse.

Ses yeux sont très expressifs et reflètent ses émotions et son intelligence. D’après le standard de race, ils ne doivent être ni trop petits, ni trop grands, ni trop enfoncés dans l’orbite. Ses oreilles, à l’état naturel, sont elles aussi proportionnées avec la tête et le corps. Lorsqu’elles sont au repos, elles se posent contre la joue du chien. Lorsqu’il a entendu quelque chose et est attentif, elles se redressent et vont légèrement vers l’avant.