QUELLE EST L’ESPÉRANCE DE VIE DU BULLDOG ANGLAIS ?

On dirait souvent que les chiens de petite taille et de taille moyenne vivent plus longtemps que les autres. Avec sa trentaine de centimètres au garrot, le Bulldog anglais devrait donc jouir d’une bonne longévité. Mais est-ce réellement le cas ?

L’espérance de vie du Bulldog anglais

L’espérance de vie moyenne de cette race est située entre 8 et 10 ans. C’est très peu, surtout que le Bulldog anglais est de petite taille : les chiens plus petits sont réputés pour vivre plus longtemps que les chiens de grande taille ou de taille géante. Bien entendu, ce chiffre reste indicatif. Il est possible que votre petit molosse vive plus longtemps. Mais ayez bien conscience que le Bulldog anglais est quand même réputé pour être moins solide que d’autres races de chiens.

Comment prolonger l’espérance de vie du Bulldog anglais ?

Vous ne pouvez pas protéger votre chien contre tous les dangers, mais vous pouvez quand même mettre toutes les chances de votre côté pour préserver sa santé.

Éduquez votre Bulldog anglais

L’éducation est un très bon moyen de protéger votre toutou. Étonnant ? Pas tant que ça. Les chiens bien éduqués ont tendance à mieux obéir à leur maître. Cette obéissance permet souvent d’éviter des accidents, parfois graves. Prenez donc le temps d’éduquer votre Bulldog anglais. Il est notamment important d’apprendre le rappel à votre chien dès son plus jeune âge.

Nourrissez correctement votre chien

Ce n’est plus à prouver : la nourriture a un impact direct sur la santé et l’organisme. Plus votre Bulldog anglais sera nourri avec une alimentation de très bonne qualité et bien adaptée à ses besoins, et mieux il se portera.

Consultez régulièrement un vétérinaire

Le meilleur moyen de vous assurer que votre chien reste en bonne santé est également de consulter régulièrement votre vétérinaire, surtout lorsque votre Bulldog anglais commence à vieillir. Le spécialiste est la seule personne capable de déceler les maladies graves chez votre compagnon à quatre pattes.

Soyez à l’écoute des besoins de votre chien

Ne négligez pas l’aspect psychologique de la santé. Un chien dont les besoins ne sont pas correctement satisfaits est un chien malheureux. Ce mal-être pourrait alors avoir des conséquences graves. Assurez-vous que votre Bulldog anglais dispose de stimulations physiques et intellectuelles régulières, et soyez présent pour votre boule de poils.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Les maladies fréquentes chez le Bulldog anglais

Malheureusement, le Bulldog anglais a une santé fragile et est touché par plusieurs maladies graves. On note également que la race est connue pour avoir des mises-bas difficiles.

Les problèmes respiratoires

Son physique particulier le rend également très sensible au froid et à la chaleur, et est à l’origine de problèmes respiratoires, que l’on retrouve chez un grand nombre de races de chiens brachycéphales (au museau écrasé), comme le Pékinois, le Bouledogue français ou le Boxer.

Ces problèmes de l’appareil respiratoire sont divers (épaississement du voile du palais, sténose des narines) et plus ou moins graves. Ils peuvent être corrigés via des opérations de chirurgie. Il est préférable que votre Bulldog soit opéré le plus tôt possible afin de lui permettre de respirer plus facilement. En cas de difficultés respiratoires, le cœur est en effet très sollicité, ce qui peut mener, à terme, à des cas d’insuffisance cardiaque.

L’obésité

Le Bulldog anglais est très gourmand. C’est de plus un chien déjà assez massif et trapu pour sa petite taille. Il a une tendance prononcée à l’embonpoint, ce qui peut conduire à l’obésité. Or, l’obésité a des conséquences durables sur la santé d’un chien. C’est pour cette raison qu’il faut se montrer vigilant avec votre petit Bulldog.

La grande sensibilité au froid et à la chaleur

Le Bulldog anglais est connu pour mal supporter les températures trop chaudes ou trop froides. Durant l’été, la chaleur peut accentuer ses difficultés respiratoires. Il faut donc impérativement éviter de le sortir lorsque le soleil est au zénith et privilégier les promenades le matin ou le soir. Gardez votre chien au frais chez vous. Limitez aussi les efforts, car le Bulldog anglais n’est pas un chien endurant pour un sou.

Faites également attention lorsque le mercure commence à descendre. Votre Bulldog anglais peut alors être pris de très forts tremblements. Si vous n’avez pas d’autres choix que de sortir avec lui, protégez-le avec des accessoires comme un petit manteau ou des petites bottes. Sinon, gardez-le bien au chaud chez vous.

L’épilepsie

L’épilepsie dite essentielle, c’est-à-dire sans cause connue, touche malheureusement de nombreuses races de chien. La maladie se caractérise par des crisesde convulsions, parfois accompagnées d’une perte de connaissance, qui peuvent durer de quelques secondes à plusieurs minutes. Des traitements existent pour prévenir les crises et les rendre plus supportables autant pour l’animal que pour son propriétaire.