BOULEDOGUE ANGLAIS : SON ÉDUCATION

Le Bouledogue anglais est un chien au caractère posé et équilibré. C’est un chien facile à vivre et à satisfaire à partir du moment où il bénéficie de conditions de vie adaptées à ses besoins et de l’amour de son maître adoré. Malgré sa taille moyenne, il ne faut pas négliger l’éducation du Bouledogue anglais !

Facilité à éduquer le Bouledogue anglais

Le Bouledogue anglais est un chien intelligent qui est plutôt facile à éduquer. Ce toutou court sur pattes est de nature docile. Et comme il est attentif à ce qui l’entoure, il prend beaucoup de plaisir à passer des moments avec son maître dans le cadre de sessions de dressage. L’éducation du Bouledogue anglais est très accessible, y compris pour les novices.

Mais, car il y a un mais, ce chien peut parfois se montrer têtu et refuser de faire ce qu’on attend de lui. Si ce trait de caractère n’est pas canalisé dès le plus jeune âge, le Bouledogue anglais aura tendance à vouloir faire la loi dans la maison. Cette situation peut vite devenir ingérable pour les maîtres et c’est bien pour cela qu’il faut commencer son éducation lorsqu’il est encore un chiot. Une mauvaise éducation peut toujours se rattraper, mais les apprentissages sont plus difficiles à assimiler à l’âge adulte.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Obéissance du Bouledogue anglais

Le Bouledogue anglais est un chien obéissant mais qui n’est pas sans vouloir chercher à dominer lorsque c’est possible. Là encore, tout est une affaire d’éducation : si le maître assume parfaitement son rôle de chef de meute, que la hiérarchie familiale est clairement établie et que les consignes sont claires, il n’y aucune raison pour ce chien ne respecte pas les règles de vie. Ce côté obéissant sera une très bonne chose pour l’éducation du Bouledogue anglais.

Apprendre au Bouledogue anglais à obéir est essentiel pour assurer sa propre sécurité et celle des autres. S’il habite en ville, accepter la laisse, marcher près de son maître, s’arrêter au bord du trottoir ou répondre à son nom font partie des apprentissages à ne pas négliger. De même, l’obéissance permet de canaliser sa méfiance instinctive envers les personnes qu’il ne connaît pas.

L’éducation du Bouledogue anglais

L’éducation n’a pas pour but de modifier du tout au tout le caractère du Bouledogue anglais mais plutôt de lui permettre de prendre sa place au sein de la famille. Comme c’est un chien sensible, son éducation doit être ferme mais bienveillante : le Bouledogue anglais ne supporte pas l’injustice. Tout l’art et la manière de l’éduquer consiste à lui faire accepter les règles de vie et les interdictions sans qu’il ne les interprète comme des punitions. Une main de fer dans un gant de velours ! L’éducation du Bouledogue anglais vous permet d’avoir un chien équilibré et bien dans ses pattes.

La socialisation est une étape cruciale de l’éducation du Bouledogue anglais. Plus le chiot est habitué tôt à la présence d’autres personnes que celles de sa famille et à celle d’autres animaux, plus il lui sera facile d’être à l’aise dans des situations variées.

L’éducation du Bouledogue anglais doit faire appel au renforcement positif. Une caresse, une félicitation, une récompense sont autant de moyens de l’aider à acquérir les bons comportements :

  • La propreté : le chiot ne sait pas de manière innée où il doit faire ses besoins. C’est au maître de lui montrer l’endroit et de l’encourager à y aller, petit à petit. Cela nécessite d’y amener le chiot au début et à le féliciter à chaque fois qu’il réussit. En ville, il suffit de tirer le chiot vers le caniveau dès qu’il commence à s’accroupir. C’est un apprentissage qui peut parfois prendre un peu de temps mais qui est, sans surprise, essentiel.

  • Les commandes de base : comme chez les humains, les chiens ont besoin d’un cadre de vie clair pour être épanouis. Il est important d’apprendre au chien certaines commandes de base, comme le comportement attendu à l’énonciation du mot « non » ou « arrête ». De même, pour la sécurité de ce toutou, il doit savoir reconnaître son nom et venir lorsque son maître l’appelle.