QUELLE EST L’ESPÉRANCE DE VIE D’UN BORDER COLLIE ?

Lorsque l’on adopte un chien se pose toujours la question de son espérance de vie. Même si tous les maîtres espèrent garder leur compagnon auprès d’eux le plus longtemps possible, la réalité se rappelle toujours à eux. Quelle est la durée de vie d’un Border Collie ? Éléments de réponse.

L’espérance de vie moyenne du Border Collie

L’espérance de vie moyenne de ce chien est comprise entre 12 et 15 ans. C’est plus que d’autres chiens du même type, et même le double que d’autres très grandes races comme le Bouvier bernois, dont l’espérance de vie est d’à peine 7 ans. Pour le Border Collie, c’est à partir de 8 ans que le chien devient senior et que la vieillesse se fait sentir.

Bien entendu, cette espérance de vie est avant tout indicative. Malheureusement, elle peut être écourtée par un accident ou un problème de santé très grave contre lequel la médecine vétérinaire est impuissante.

De votre côté, vous pouvez cependant prendre quelques précautions pour vous assurer que votre chien reste le plus longtemps avec vous.

Comment prolonger l’espérance de vie de votre Border Collie ?

La prudence ne met pas à l’abri d’une pathologie grave qui peut se déclencher sans prévenir. Malgré tout, il est tout à fait possible de garantir une belle fin de vie à votre chien grâce à ces conseils très simples à mettre en place.

Choisissez une alimentation de très bonne qualité

Un bon moyen d’assurer une bonne espérance de vie à votre Border Collie est de choisir une alimentation de qualité et parfaitement adaptée à ses besoins. Cette alimentation doit par ailleurs évoluer avec l’âge du Border Collie, car un chiot ne pourra bien évidemment pas manger la même chose qu’un Border Collie plus âgé.

Adaptez également cette alimentation à la santé de votre chien et à son taux d'activités physiques. N’hésitez pas à utiliser des compléments alimentaires – sur conseil vétérinaire – pour cibler des problèmes bien précis, comme l’arthrose qui accompagne très souvent la vie des chiens seniors. Attention à ne pas surestimer les quantités de nourriture pour votre Border Collie ! Respectez bien le grammage conseillé afin de ne pas le faire grossir, car l’obésité peut réduire son espérance de vie. De même, limitez la consommation de friandises, en particulier les friandises industrielles, qui doivent avant tout rester occasionnelles.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Soyez sérieux dans le suivi vétérinaire

Pensez à respecter le calendrier des vaccinations de votre chien et rendez-vous tous les ans chez le vétérinaire pour un petit bilan de santé. Soyez à jour dans la vermifugation et n’oubliez pas non plus de bien administrer les antiparasitaires (tiques et puces) nécessaires. Le Border Collie est un chien qui adore évoluer au grand air ! Il est donc plus susceptible que les autres de voir des parasites se faufiler dans ses poils.

Ne négligez pas les activités physiques

Le Border Collie est un chien hyperactif, au caractère vif et dynamique. Bouger est dans sa nature et dans ses gènes. Pour être à la fois bien dans son corps et dans sa tête, ce chien de berger doit donc pouvoir se dégourdir les pattes régulièrement. Veillez, là encore, à adapter les activités à son âge et ses capacités. Un chien âgé n’a plus la même vitalité qu’un jeune adulte : soyez indulgent avec lui et ménagez-le, mais ne le condamnez pas non plus à l’inactivité.

Quelles sont les maladies du Border Collie ?

Si la santé du Border Collie est plutôt robuste, ce chien peut être touché par plusieurs pathologies.

  • La dysplasie de la hanche : il s’agit d’un trouble articulaire qui touche bon nombre de grands chiens. L’os du fémur s’emboîte mal dans la cavité de la hanche, provoquant une boiterie, et dans les cas les plus graves, une paralysie.

  • La sensibilité médicamenteuse MDR1 : comme le Berger australien, il arrive que certains Border Collie ne puissent prendre certains traitements en raison d’une anomalie génétique. Il faut donc se montrer très prudent lors de l’absorption de médicaments.

  • L’épilepsie essentielle : on parle d’épilepsie essentielle lorsque les causes de la maladie ne sont pas connues. Des traitements existent pour limiter les crises.

  • La neuropathie sensitive du Border Collie : c’est une pathologie rare, mais pour laquelle il n’existe aucun traitement à ce jour. Elle apparaît tôt dans la vie du chien. Elle se caractérise par une absence de sensibilité à  la douleur. Les animaux atteints sont généralement euthanasiés pour leur épargner toute souffrance inutile.

  • L’atrophie progressive de la rétine : cette maladie, sans traitement possible, conduit irrémédiablement à la cécité. Elle apparaît entre les 4 et 9 ans du Border Collie.

  • L’anomalie de l’œil du Colley : il s’agit d’une pathologie héréditaire présente dès la naissance, qui affecte la vision et peut conduire à la cécité.

  • La dégénérescence cérébelleuse : elle se caractérise par la dégradation des cellules nerveuses. En général, les symptômes (difficultés de coordination des mouvements) apparaissent entre 7 et 13 ans chez le Border Collie.