LES CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES DU BORDER COLLIE

Chien de taille et de gabarit moyen, le Border Collie a su séduire des millions de personnes à travers le monde en raison de son élégance. S’il a un bon nombre de qualités à faire valoir côté caractère, son apparence, qui allie beauté et gentillesse, a aussi de nombreux atouts.

Le poil du Border Collie

L’une des premières caractéristiques physiques du Border Collie est bien évidemment son poil. Selon le standard de la Fédération Cynologique Internationale, le poil du Border Collie est court ou mi-long, avec un sous-poil assez épais.Les poils sont très denses et fournissent une excellente protection contre les intempéries, permettant au Border Collie d’accomplir plus facilement sa mission de chien de berger.

Côté entretien, le poil du Border Collie ne demande pas un gros investissement : un brossage une fois par semaine pour les chiens aux poils courts et deux à trois fois pour les chiens aux poils mi-longs sera suffisant hors période de mue, au printemps et à l’automne. Un à deux bains par an suffisent également. Dans tous les cas, évitez de dépasser un bain mensuel, au risque d’abîmer la peau de votre chien.

Les couleurs du Border Collie

Le standard physique du Border Collie, établi par la FCI, se distingue de bon nombre d’autres races grâce à une particularité étonnante : il accepte toutes les couleurs, à l’unique condition que le blanc ne soit pas dominant. Cela offre donc de nombreuses possibilités et de quoi satisfaire tous les goûts. Vous trouverez forcément votre bonheur, mais soyez cependant conscients que certaines couleurs sont beaucoup plus rares que d’autres ! 

Voici les différentes couleurs que vous pourrez ainsi retrouver chez le Border Collie :

  • Border Collie blanc et noir : il s’agit très certainement de l’association la plus courante, et celle qui vient à l’esprit lorsque l’on songe aux caractéristiques physiques du Border Collie. 

  • Border Collie blanc, noir et crème/feu : variation de la première combinaison, on voit apparaître, notamment au niveau du museau, des poils couleur crème tirant vers le feu.

  • Border Collie bleu merle : le bleu merle correspond à une sorte de noir « dilué », qui tire sur le gris.

  • Border Collie bleu merle et crème/feu : même variation que pour le Border Collie blanc et noir. On retrouve des poils couleur crème ou feu notamment au niveau du museau.

  • Border Collie rouge merle : le rouge merle s’apparente au marron. Cette couleur est très rare chez le Border Collie.

  • Border Collie rouge merle et crème/feu : en plus rare que la précédente, cette combinaison tricolore, où le rouge merle est dominante, accepte des variations crème/feu au niveau du museau.

  • Border Collie chocolat : plus rare que la combinaison noir et blanc, la couleur chocolat est une des caractéristiques physiques assez recherchées chez le Border Collie. La couleur n’est pas uniforme et s’accompagne de blanc.

  • Border Collie chocolat tricolore : on retrouve le blanc et le chocolat, mais celui-ci est plus dilué par certains endroits, ce qui donne l’impression d’un marron beaucoup plus clair.

  • Border Collie marron clair ou sable : elle se caractérise par une couleur cuivrée, un peu plus foncée au niveau des racines et qui s’éclaircit vers les pointes. Elle est comme les autres mélangée à du blanc.

  • Border Collie slate : la couleur dominante est le noir, diluée et tirant vers un gris très foncé. L’autre couleur est le blanc. En français, slate signifie ardoise.

  • Border Collie slate merle : chez les spécimens slate merle, la couleur noire se dilue encore plus pour laisser apparaître par endroit des taches marron au niveau des pattes et de la tête. Le noir est par ailleurs légèrement plus clair que celui du Border Collie slate.

  • Border Collie lillac : le lilac, lilas, en français, est une couleur qui tire légèrement sur le violet, à partir d’une base marron, avec une base blanche.

  • Border Collie lillac merle : ici, la couleur lilas est encore plus diluée par le gène M, ce qui laisse apparaître des taches marron beaucoup plus claires que le reste du pelage.

  • Border Collie seal : cette couleur apparaîtrait suite à la modification du gène responsable de la couleur sable. La robe seal tend vers un noir brunâtre. Seal, en français, signifie phoque.

  • Border Collie seal merle : la couleur seal est diluée par endroit, et la robe devient alors tricolore : seal, sable et blanc.

Le cas du Border Collie rouge australien, appelé Ee-red

Parmi les différentes couleurs de robe du Border Collie, on peut citer le cas particulier du Border Collie rouge australien. Cette couleur présente des tonalités blondes, car le rouge masque d’autres couleurs en se superposant à elle. Il serait possible de découvrir la couleur de base du chien en observant sa truffe, mais cette méthode n’est pas toujours efficace. On trouve plusieurs sous-types de Border collie rouge australien :

  • Ee-red noir

  • Ee-red bleu

  • Ee-red merle

  • Ee-red chocolat

  • Ee-red sable

  • Ee-red lilac

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Quelques notions génétiques

La couleur de la robe d’un Border Collie n’est pas l’affaire du hasard. En effet, elle est le résultat d’une combinaison de gènes, chacun porteur d’une information bien précise. Chez le Border Collie, plusieurs gènes sont impliqués dans la coloration de la fourrure. 

Sur ces dix gènes, trois déterminent directement la couleur du poil, le gène K (noir), le gène E, le gène A (jaune et rouge). L’expression et la couleur portées par ses gènes dépendent de la présence ou non de certains allèles. Les combinaisons permettent de voir apparaître des couleurs différentes. Il arrive aussi que la présence d’un gène empêche l’expression d’un autre, qui est alors totalement effacé. C’est notamment le cas de l’allèle K, dont la couleur dominante est le noir. Il empêche l’expression du gène A. Si le gène K est récessif, le gène A peut alors s’exprimer. Le gène K, pour sa part, dépend aussi du gène E. 

Cinq autres gènes, plus secondaires, interviennent pour modifier la coloration de la robe : les gènes, B, M, D, S et T. Le gène M doit faire l’objet d’une surveillance accrue, car il est parfois à l’origine de problèmes de santé importants chez les chiens.

Attention aux « mariages » dangereux

Le blanc, lorsqu’il est dominant, voire uni, n’est pas accepté dans le standard des caractéristiques physiques du Border Collie. Pourquoi ? Tout simplement parce que le gène à l’origine de cette couleur est porteur de problèmes génétiques très importants, qui peuvent durablement impacter la santé du chien.

Le blanc, chez le Border Collie, est provoqué par la présence de deux allèles dominants du gène M, responsable de la couleur merle. Les animaux naissent alors entièrement blanc : même la truffe est de couleur claire. Ils sont également susceptibles de souffrir de cécité, de surdité, de problèmes cardiaques ou hépatiques. Les mariages entre individus de couleur merle sont d’ailleurs interdits par la plupart des clubs et fédérations canines du monde, y compris par la Société Centrale Canine en France. Le blanc n’est de toute façon par reconnue par la FCI et constitue une faute grave. N’achetez pas de Border Collie blanc : vous encourageriez de mauvaises pratiques d’élevage. Ne soyez pas tenté par l’idée d’avoir un chien « rare » et faites preuve de raison. Les éleveurs sérieux, de toute façon, ne procèdent pas à ce genre de mariage.

Le corps du Border Collie

Le corps du Border Collie est harmonieux et bien proportionné. Il est assez léger, trahissant la grande agilité de cette race. Ne vous fiez pas à cette apparente légèreté, car le Border Collie demeure un chien puissant et endurant. Les côtes sont cintrées, avec la poitrine bien descendue. Le corps est légèrement plus long que la hauteur au garrot. Quant à l’abdomen, il n’est pas remonté au niveau du flanc.

Les cuisses sont longues, les jarrets forts et descendus. Les pieds sont de forme ovale, avec des coussinets épais et des doigts forts. La queue est de longueur moyenne et attachée bas. Bien fournie en poil, elle est légèrement recourbée au niveau de l’extrémité.

La tête du Border Collie est assez large, avec un museau qui s’affine vers la pointe. Le crâne et le museau mesurent la même longueur, avec un stop bien marqué. La couleur de la truffe dépend très largement de la couleur de la robe. Elle est noire chez les sujets où le noir est dominant (y compris s’il est dilué) ou marron chez les sujets chocolat. Les Border Collie bleus, quant à eux, ont la truffe couleur ardoise. 

Les yeux sont bruns, sauf pour les chiens merle, qui peuvent avoir les deux yeux bleus, les yeux vairons ou particolores. Ils sont de forme ovale. Les oreilles sont de taille moyenne, bien écartées et portées droites.  

La taille et le poids du Border Collie

L’une des caractéristiques physiques du Border Collie est sa taille et son gabarit moyen. En effet, le mâle mesure entre 50 et 55 cm au garrot et pèse entre 15 et 25 kg, tandis que la femelle mesure entre 48 et 52 cm au garrot et pèse entre 15 et 25 kg. La différence entre les mâles et les femelles est donc assez ténue, et votre choix entre les deux tiendra surtout à vos préférences personnelles. Sachez simplement que les chiens de taille moyenne à grande sont souvent touchés par la dysplasie de la hanche. Il s’agit d’ailleurs d’un des problèmes connus de la santé du Border Collie. Choisissez bien votre élevage et assurez-vous que les parents de votre chiot soient tous deux indemnes de cette pathologie articulaire sérieuse.

Bien entendu, il s’agit ici d’une taille adulte. Un chiot Border Collie de trois mois mâle pèse entre 5,8 et 8 kilos. De son côté, la femelle pèse entre 5,1 et 7,6 kilos. Il va ensuite très rapidement grossir et grandir, jusqu’à l’âge d’environ 8 ou 9 mois.

Vers six mois, le Border Collie femelle pèse entre 9 et 14 kilos, contre 10,7 à 14,7 kilos pour les mâles. Vers un an, on observe un poids oscillant entre 11,9 et 18,4 kilos pour les femelles et 13,8 et 19,4 kilos pour les mâles. On constate donc que certains individus sont beaucoup plus légers que d’autres.

À partir de là, la croissance du Border Collie est beaucoup plus linéaire. Il atteint sa taille et son poids adulte entre 14 et 16 mois, autant pour les mâles que pour les femelles. La fin de la croissance est plus tardive pour les individus plus grands et plus gros.

La croissance est une période critique chez le chiot. Non seulement l’animal se forge un rapport au monde, à travers une éducation qui doit être prise au sérieux, même si le Border Collie est très intelligent et docile, mais aussi parce que vous devez protéger ses articulations en évitant de trop les solliciter. Vous risqueriez de faire naître chez votre chien des problèmes articulaires qui pourraient sérieusement endommager sa mobilité et donc sa qualité de vie par la suite. Évitez les courses folles, les sauts ainsi que les dérapages et privilégiez les activités plus calmes.