QUELLES SONT LES MALADIES FRÉQUENTES CHEZ LE BERGER BLANC SUISSE ?

Le Berger blanc suisse est réputé pour avoir une santé plutôt solide. Mais comme tous les chiens, il n’est pas complètement épargné par les maladies. Il est également important de connaître l’espérance de vie de votre futur compagnon à quatre pattes.

Les maladies fréquentes chez le Berger blanc suisse ?

La dysplasie de la hanche et du coude

Ces deux maladies articulaires sont courantes et touchent par ailleurs un très grand nombre de races, qu’il s’agisse de petits chiens ou de grands chiens. La dysplasie de la hanche s’attaque aux membres postérieurs, tandis que la dysplasie du coude concerne les membres antérieurs. Dans les deux cas, l’articulation de la hanche ou du coude fonctionne mal. Le chien souffre alors de boiteries ou, dans les cas les plus graves, d’une quasi-paralysie qui nécessite une intervention chirurgicale.

La dysplasie a une composante héréditaire. Il faut donc veiller à ce que les parents de votre chiot Berger blanc suisse ne soient pas touchés. Mais elle peut aussi apparaître lors d’une pression forte et continue sur les articulations. Il faut donc faire très attention lors de la croissance du chiot : si vous vivez en appartement avec votre Berger blanc suisse, il est impératif que votre immeuble dispose d’un ascenseur.

L’atrophie progressive de la rétine

Il s’agit d’une maladie oculaire grave, mais qui ne menace pas la santé du chien. L’atrophie progressive de la rétine se caractérise par une dégénérescence progressive de la rétine, qui se fait par étape. Votre Berger blanc suisse perd son acuité visuelle la nuit, avant que la cécité ne devienne complète. Un chien aveulge peut tout à fait vivre comme les autres, mais il est nécessaire d’adapter son quotidien.

La maladie de von Willebrand

La maladie de von Willebrand se caractérise par un problème de coagulation sanguine, au niveau du facteur von Willebrand. Il existe trois types. Le type I est le plus courant et le moins grave. C’est également celui qui répond le mieux au traitement. Les types II et III, beaucoup plus dangereux, ne concernent heureusement pas le Berger blanc suisse.

La myélopathie dégénérative

Il s’agit d’une dégénérescence progressive de la moelle épinière. Le chien souffre d’ataxie et de parésie, qui évolue ensuite vers une paraplégie, puis une tétraplégie. Il n’existe malheureusement aucun traitement permettant de soigner la myélopathie. Il convient en revanche de mettre en place des mesures permettant d’assurer une bonne qualité de vie à l’animal et lui éviter les escarres. Une activité physique est nécessaire pour maintenir une bonne tonicité musculaire.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Quelle est l’espérance de vie du Berger blanc suisse ?

Le Berger blanc suisse est une race réputée pour être plutôt robuste. Son espérance de vie est comprise entre 12 et 14 ans, ce qui est similaire à celle d’autres races de chien de même gabarit. Bien entendu, ces chiffres restent des estimations, et des facteurs imprévisibles peuvent eux aussi entrer en jeu, hélas, comme des maladies ou des accidents.

Comment prolonger l’espérance de vie du Berger blanc suisse ?

Protégez votre compagnon à quatre pattes grâce à ces quelques conseils très simples à appliquer.

Faites attention à l’alimentation du Berger blanc suisse

La bonne santé de notre organisme est le reflet de ce que nous mangeons. Il en va de même pour les chiens. Veillez à ce que l’alimentation de votre Berger blanc suisse soit de très bonne qualité et bien adaptée à ses besoins au fil des ans. Consultez votre vétérinaire ou un spécialiste de la nutrition canine pour faire le bon choix.

Consultez régulièrement un vétérinaire

Bien sûr, seul un vétérinaire peut déterminer avec exactitude l’état de santé de votre boule de poils et déceler des maladies graves. C’est pour cette raison qu’il est important de consulter au moins une fois par an. Ce sera aussi l’occasion pour le praticien de vacciner votre Berger blanc suisse, de le protéger contre les parasites et de le vermifuger. N’essayez jamais l’automédication avec votre chien.

Soyez à l’écoute de votre chien

Un chien heureux est en bonne santé. Soyez à l’écoute de votre toutou et passez du temps avec lui. Faites-le se dépenser régulièrement : le caractère du Berger blanc suisse en fait un animal relativement actif, qui a besoin de se dégourdir les pattes quotidiennement. Achetez-lui des jouets pour l’occuper durant vos absences. Ce chien n’aime pas la solitude : si vous n’êtes pas souvent chez vous, adopter un Berger blanc suisse n’est peut-être pas une bonne idée.

Éduquez votre Berger blanc suisse

Tous les chiens ont besoin de recevoir une solide éducation, et votre beau berger n’y échappe pas. En éduquant votre Berger blanc suisse, vous le protégez indirectement contre les accidents. Un chien obéissant est en effet moins susceptible de vous échapper.