COMMENT DRESSER UN BERGER BLANC SUISSE ?

L’éducation d’un chien n’est pas une étape facultative. Le Berger blanc suisse a beau avoir un bon caractère, il a lui aussi besoin d’être éduqué pour pouvoir évoluer sereinement dans son environnement.

Quand commencer l’éducation du Berger blanc suisse ?

L’idéal est de commencer l’éducation d’un chien le plus tôt possible, dès l’arrivée du chiot chez vous. Laissez quand même le temps à votre petit Berger blanc suisse de s’habituer à son nouvel environnement : n’oubliez pas qu’il vient tout juste de quitter sa mère et ses frères et sœurs et qu’il est un peu déboussolé. Faites preuve d’indulgence au départ.

Mettez en place des règles simples, suivies par l’ensemble des membres de la famille. Ce qui sera interdit à l’âge adulte devra être interdit dès le départ pour éviter les confusions par la suite. Résistez, même si un chiot est toujours attendrissant. Rien ne vous empêchera de revenir sur ces interdictions par la suite. À l’inverse, interdire une interdiction donnée trop rapidement est beaucoup plus compliqué.

En parallèle, entamez la sociabilisation de votre chiot. La période entre le deuxième et le troisième mois est cruciale. Multipliez les expériences positives avec autant de personnes et d’animaux que possible : n’oubliez pas que le Berger blanc suisse est un grand chien. Il ne doit pas être craintif au risque de se montrer agressif. L’école du chiot est une excellente façon de sociabiliser votre chien.

Peut-on éduquer un Berger blanc suisse adulte ?

Les jeunes chiots sont plus réceptifs et apprennent plus rapidement. Mais cela ne veut pas dire pour autant que les chiens adultes ne peuvent pas être éduqués, bien au contraire. Les chiens sont capables d’apprendre à tout âge. Il sera cependant important d’adopter une approche un peu différente. Un chien adulte a déjà un passé et un vécu, parfois difficiles. Certaines mauvaises habitudes sont aussi souvent bien ancrées. N’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin pour vous aider.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Les principes de l’éducation du Berger blanc suisse

Si l’éducation canine d’antan se fondait avant tout sur la coercition et la violence – on parlait d’ailleurs de dressage ! –, aujourd’hui, ces principes d’un autre temps ont été remisés au placard pour de bon. Il n’est en effet plus question d’obtenir ce que vous voulez de votre Berger blanc suisse via la peur de la punition, verbale ou physique.

L’approche se veut avant tout positive. Il convient d’encourager son compagnon à quatre pattes avec une récompense, faisant ainsi appel à son envie de faire plaisir à son maître. Cela vous permet de créer une relation de confiance durable avec votre chien. Récompensez-le à l’aide d’une friandise, d’une caresse ou d’un encouragement. Le Berger blanc suisse a bon caractère, et il se montre plutôt obéissant et docile. Alors profitez-en !

Une éducation réussie passe par votre capacité à réunir trois qualités essentielles : la patience, la cohérence et la constance.

La patience, bien sûr, est indispensable. Il est insensé d’attendre d’un chien qu’il comprenne tout et tout de suite. Une telle façon de penser ne serait que source de frustration pour vous. Acceptez les erreurs de votre Berger blanc suisse. L’éducation d’un chien prend du temps, peu importe son intelligence.

C’est pour cette raison que vous devez également faire preuve de constance. La répétition dans le temps est la clé d’une éducation réussie. Inutile de faire des séances d’une heure une fois par semaine. Privilégiez plutôt les séances courtes, de quinze minutes maximum, mais tous les jours. Répétez des exercices déjà connus ou commencez l’apprentissage de nouveaux ordres. N’hésitez pas non plus à profiter des promenades ou des séances de jeu pour parfaire l’éducation de votre chien !

Enfin, soyez cohérent. Il n’y a rien de pire que des règles qui changent tout le temps ou qui varient en fonction de la personne. Les chiens ont besoin d’un environnement stable. Choisissez des ordres clairs et simples à dire et à retenir. Ne choisissez pas non plus des ordres contradictoires. À force, votre toutou finirait tout simplement à ne plus vous obéir.

L’importance du rappel

Le rappel est sans aucun doute l’ordre le plus important à apprendre à un chien. Grâce à lui, vous pourrez plus facilement préserver la santé de votre Berger blanc suisse en lui évitant les accidents.

Commencez l’apprentissage du rappel dans un endroit clos et sécurisé. Avec l’aide d’une autre personne, appelez l’animal à tour de rôle et félicitez-le dès qu’il vient vers vous. Une fois que cette base est bien acquise, vous pouvez poursuivre l’apprentissage dans un lieu extérieur, mais toujours sans risque, notamment loin du trafic routier. Dans tous les cas, nous vous conseillons de ne détacher votre chien que dans des environnements sûrs.