BERGER BELGE MALINOIS : SA SANTÉ

La santé du Berger Belge Malinois est connue pour être très robuste ! Il souffre en effet rarement de problèmes de santé majeurs. Cependant, il est malgré tout victime de quelques fragilités, propres aux chiens de grande taille.

Santé du Berger Belge Malinois : points forts

Aucun soucis à vous faire, votre Malinois est un chien solide, qui se maintient en pleine forme naturellement. Le physique du Berger Belge Malinois très athlétique et son caractère dynamique lui permettent en effet de garder une santé de fer tout au long de sa vie ! Bien entendu, cela implique qu’il puisse vivre une vie de chien épanouie, idéalement à la campagne. C’est également un toutou intelligent, qui pourra maintenir un équilibre intellectuel sain s’il est régulièrement stimulé.

Son poil de bonne qualité lui permet de résister au chaud comme au froid, et bien sûr aux intempéries. Il faut cependant le traiter régulièrement contre les parasites internes et externes du chien, surtout s’il passe la plupart de son temps dehors à courir dans les forêts ou les champs. Pour repérer les tiques chez un Berger Belge Malinois, pensez à passer la main dans le pelage de votre chien après chaque balade.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Santé du Berger Belge Malinois : points faibles

Le Malinois est rarement sujet à des maladies graves. S’il est bien entretenu et bien nourri, la santé du Berger Belge Malinois restera très bonne tout au long de sa vie, avec des risques de maladies assez faibles. Comme pour tous les grands chiens, il pourrait souffrir d’une dysplasie de la hanche. Cependant le Malinois, malgré sa grande taille, n’est en pas moins assez léger. Son poids n’exerce donc pas trop de pression sur ses articulations.

Les maladies du Berger Belge Malinois ?

👉 La dysplasie de la hanche

Cette maladie touche une grande majorité de grands chiens. C’est une maladie génétique générée par une déformation des articulations. À cause de leur musculature robuste, les grands chiens n’ont pas toujours les articulations assez résistantes pour soutenir leur poids. C’est pourquoi ils finissent par souffrir de boiterie. La dysplasie peut toucher aussi bien la hanche que les coudes.

C’est aujourd’hui une maladie qui se soigne très bien chez le vétérinaire. La dysplasie n‘affecte pas la santé du Berger Belge Malinois de manière grave, mais elle peut contribuer à son mal-être. N’hésitez pas à lui donner un peu de poudre de moule verte pour chien pour le soulager.

👉 L’hypothyroïdie du chien

La thyroïde est l’une des glandes les plus importantes de l’organisme. Elle participe en effet activement au bon fonctionnement du métabolisme de votre Berger Belge Malinois. L’hypothyroïdie est une maladie endocrinienne qui touche généralement les chiens de berger. Elle entraîne une déficience dans la production de l’hormone thyroïdienne et affecte tous les organes du corps.

Cette maladie existe sous 3 formes : l’hypothyroïdie primaire, l’hypothyroïdie secondaire et l’hypothyroïdie tertiaire, selon le type de dysfonctionnement hormonal d’origine. Elles se soignent toutes très bien - il est cependant nécessaire d’être traité à vie. La seule difficulté de l‘hypothyroïdie du chien est qu’elle est assez dure à diagnostiquer. Les symptômes varient beaucoup d’un chien à un autre et sont plutôt conventionnels (fatigue, troubles digestifs, problèmes de peau, etc.).

👉 La kératite superficielle chronique

La kératite est une infection ophtalmologique qui entraîne une inflammation de la cornée. Les Malinois touchés par la kératite ont donc l’oeil moins bien protégé, qui devient alors rouge ou opaque. Elle provoque une gêne et des douleurs oculaires, accentuées par une lumière trop intense.

La kératite superficielle chronique, causée par un dysfonctionnement du système immunitaire, est une maladie qui affecte souvent la santé du Berger Belge Malinois. Cette maladie peut toucher les deux yeux et altérer la vision de votre chien. On la remarque grâce au développement visible de vaisseaux sanguins et d’une couche supplémentaire sur la cornée. En l'absence de traitement (médicamenteux ou chirurgical selon la cause et l’avancée de la maladie), votre chien pourrait devenir aveugle.