BERGER BELGE MALINOIS

Le Berger belge malinois fait partie des quatre variétés de Berger belge. Très apprécié par les familles, mais aussi par de nombreux corps de métiers, le Malinois est un chien polyvalent, énergique et intelligent.

Un peu d’histoire

Le Berger belge malinois, comme les autres variétés de bergers belges, descend des chiens de berger locaux utilisés depuis des centaines d’années dans l’actuelle Belgique. Avec le Laekenois, le Tervueren et le Groenendael, le Malinois a été sélectionné au XIXe siècle à l’école vétérinaire de Cureghem. Le premier standard du Malinois a été établi en 1884. Le Malinois tire son nom de la région de Malines. C’est sans conteste le plus connu des bergers belges, et son nom est parfois utilisé comme un terme parapluie pour parler de l’ensemble de ces chiens.

La Fédération Cynologique Internationale a reconnu la race de Berger belge dans son ensemble et considère que le Malinois est l’une des quatre variétés. Le standard définitif en vigueur aujourd’hui a été établi en 2001.

Caractéristiques physiques

Le Malinois est un grand chien. On note une différence de taille et de poids entre les mâles et les femelles. Le mâle mesure environ 60 à 66 cm au garrot et pèse entre 28 et 30 kg. La femelle mesure entre 56 et 62 cm au garrot et pèse entre 20 et 25 kg.

Le Berger belge malinois appartient au groupe 1 de la FCI : chiens de berger et chiens de bouvier (sauf chiens de bouvier suisses). Il porte le numéro 15.

Le physique du Malinois le distingue très bien des autres variétés de berger belge.

Corps : le corps est harmonieux et musclé, avec une ligne du dos et du rein bien droite. Le garrot est bien accentué. La croupe est légèrement inclinée, et la poitrine est bien descendue.

Tête : la tête est de forme rectiligne, avec un museau légèrement plus long que le crâne. Le front est aplati et le stop est modéré.

Oreilles : elles sont de taille petite à moyenne et de forme triangulaire. Elles sont attachées haut et bien droites lorsque le chien est en éveil. 

Yeux : les yeux du Malinois sont en forme d’amande et de taille moyenne. Leur couleur varie de brunâtre à brun foncé.

Queue : elle est épaisse à la base, puis s’affine vers l’extrémité. Elle est de longueur moyenne.

Poil : le pelage du Malinois est court, dru et serré. Le chien possède un sous-poil laineux qui lui offre une bonne protection contre les intempéries.

Couleur : une seule couleur est admise par le standard du Livre des Origines Français (LOF) et par la Société Centrale Canine (SCC), le fauve charbonné, avec un masque noir. Des taches de blanc sont tolérées au niveau poitrail.

Caractère

Ce Berger belge n’est pas un chien apprécié par les familles, mais également par les professionnels de la sécurité pour rien. En effet, le caractère du Malinois fait de lui un chien efficace, travailleur, extrêmement fidèle et protecteur. Polyvalent, c’est un formidable chien de garde, mais également chien de protection et chien de travail. Affectueux et proche de sa famille, il s’entend à merveille avec les enfants, sur lesquels il veillera avec dévouement. Il a un instinct de protection très fort et n’hésitera pas à s’interposer, quitte à se mettre lui-même en danger, pour protéger les siens.

Comportement avec les autres

Le Malinois s’entend relativement bien avec ses congénères. Ce n’est pas un chien agressif par nature. Il peut également cohabiter avec d’autres animaux de compagnie, comme les chats ou les NAC, mais faites preuve de prudence. Pour que tout se passe bien, vous devez absolument sociabiliser votre chien correctement, et ce, dès son arrivée chez vous. Multipliez les expériences positives pour être certain que votre Malinois n’aura aucun problème à accepter un autre animal. Avec les enfants, ce toutou se montre gentil et patient, mais là encore, attention et ne laissez pas les plus jeunes seuls avec un chien sans surveillance. Un accident est vite arrivé. Enfin, le Malinois, en bon chien de garde, se montre méfiant avec les étrangers.

Compatibilité

Malgré sa grande popularité, le Malinois n’est pas vraiment adapté à tout le monde. En effet, ce chien a plutôt un caractère affirmé, et il lui faut un maître avec de la poigne. Il nécessite de bonnes connaissances en matière d’éducation canine. Le maître idéal du Malinois doit aussi très bien connaître la race pour pouvoir faire face aisément à ses besoins. Car ce Berger a besoin de beaucoup se dépenser pour être heureux. Il lui faut un maître qui est lui-même sportif et qui n’hésitera pas à l’emmener avec lui courir ou se promener lors de longues randonnées en forêt.

Santé

Le Malinois a une santé solide. Son espérance de vie se situe entre 10 et 12 ans, ce qui est plus qu’honorable pour un chien de cette taille. D’autres races du même gabarit vivent en effet beaucoup moins longtemps. Il n’est pas rare non plus de voir des Malinois vivre jusqu’à 15 ou 16 ans. Il est possible de préserver la qualité de vie de son chien en choisissant une alimentation de qualité et en assurant un suivi vétérinaire régulier. Malgré tout, la race est aussi touchée par certaines pathologies, comme la dysplasie de la hanche, des problèmes neurologiques comme l’épilepsie, ou des problèmes dermatologiques.

Conditions de vie

Le Malinois peut vivre en appartement, à la seule condition que ses besoins soient correctement satisfaits. Il lui faut impérativement un maître disponible, qui s’absente peu de chez lui ou qui peut éventuellement revenir lors de ses pauses pour prendre soin de son chien. Plus que la surface disponible, c’est avant tout votre investissement auprès de votre boule de poils qui déterminera son bonheur. Un chien laissé à l’abandon au fond d’un jardin sera plus malheureux qu’un chien vivant en appartement, mais sortant tous les jours et expérimentant régulièrement de nouvelles choses. La vie en appartement suppose des ajustements. L’apprentissage de la propreté sera aussi peut-être un peu plus long, mais faites preuve de patience. Le Malinois est un chien intelligent qui comprendra assez vite ce que vous attendez de lui.

Éducation

Le Berger belge malinois est un chien proche de son maître, à qui il aime faire plaisir. Mais cette loyauté cache aussi un caractère bien trempé. L’éducation du Malinois ne doit donc pas être laissée au hasard. Elle doit commencer dès son arrivée chez vous. Mettez en place des règles bien précises, auxquelles il ne faudra pas déroger pour éviter de perturber l’animal. Faites preuve de patience, de cohérence et de constance. L’éducation de votre compagnon à quatre pattes est très importante, car elle lui permettra d’évoluer sereinement dans son environnement. Le Malinois n’est pas vraiment indiqué comme premier chien, car son dressage requiert un certain doigté. Faites appel à un éducateur canin si vous avez  peur de faire des erreurs.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Alimentation : bien nourrir son Malinois

Portez un soin tout particulier à l’alimentation de votre Berger belge malinois. Celle-ci doit être la plus qualitative possible. Essayez de ne pas acheter les croquettes ou la pâtée de votre chien en grande surface et en supermarché. Les prix y sont attractifs, mais les produits sont très médiocres, voire mauvais, et ne répondent pas du tout aux besoins nutritionnels de votre animal. Privilégiez plutôt les croquettes ou les pâtées un peu plus chères, mais de bien meilleure qualité. Apprenez à décrypter les étiquettes pour choisir des produits dont la provenance est clairement indiquée. Évitez également les croquettes et pâtées bourrées d'additifs et de conservateurs. Prêtez attention au pourcentage de protéines contenu dans l’alimentation : il doit être d’au moins 25 à 28 %. N’hésitez pas à utiliser des compléments alimentaires pour cibler des besoins bien spécifiques. Enfin, sachez que les besoins de votre chien vont évoluer au cours du temps, et vous devrez les ajuster en fonction de son degré d’activité, mais également de son poids, de son âge et de son état de santé. Il existe aussi des services de croquettes sur mesure si vous ne souhaitez pas acheter en supermarché.

Si vraiment, la nourriture industrielle ou préparée par un tiers vous rebute, alors pourquoi ne pas vous lancer dans la ration ménagère ou le régime BARF ? Ces méthodes d’alimentation pour chien consistent à préparer soi-même les repas de son compagnon à quatre pattes. Dans le cas de la ration ménagère, les repas sont préparés à partir de viande et de légumes cuits. Le régime BARF, lui, prévoit de nourrir son chien avec de la viande crue et quelques légumes cuits. Demandez toujours à votre vétérinaire avant de vous lancer dans un tel projet.

Entretien et hygiène du Malinois

  • Vaccins : 100 à 200 euros

  • Alimentation : 60 à 100 euros par mois

  • Budget mensuel : 80 à 120 euros

Le Malinois est la variété de berger belge qui demande le moins d’entretien. Un bon brossage un à deux fois par semaine suffit en période normale. Augmentez  la fréquence en période de mue, au printemps et à l’automne. Veillez aussi à vous équiper de la meilleure brosse pour Malinois afin de ne pas faire mal à votre toutou et d’éliminer efficacement les poils morts. En plus du brossage et du bain, pensez à effectuer chaque année les vaccins chez le vétérinaire. Administrez à votre chien les antiparasitaires nécessaires contre les tiques et les puces, ainsi que ses vermifuges. Enfin, procédez à un suivi vétérinaire régulier, et au moindre doute, prenez rendez-vous.

Prix du Malinois

Le prix moyen d’un Berger belge malinois oscille entre 600 et 1100 euros. Il est tout à fait possible de trouver des chiots encore plus chers. Cet écart de prix peut s’expliquer de plusieurs manières. Tout d’abord, certains éleveurs demandent un tarif plus important pour des chiens destinés à la reproduction ou à l’exposition. Il en va de même pour les chiens issus de lignées de grands champions. Il est également possible que les prix augmentent en raison d’une demande plus importante que l’offre. Dans ce cas, les éleveurs ont plus de marge pour proposer des tarifs plus élevés. Adopter un chiot auprès d’un élevage reconnu représente un budget, mais sachez qu’il est aussi possible d’adopter des chiens adultes. On trouve, hélas, beaucoup de Malinois dans les refuges et les associations de sauvetage. Ils méritent cependant autant que les autres de trouver une famille.

Sommeil

Le Malinois est tout à fait apte à dormir dehors, à la seule condition de lui choisir une niche bien adaptée. Les chiens n’ont en effet pas les mêmes besoins, et une niche pour un petit chien ne conviendra certainement pas à un chien de taille moyenne ou à un grand chien. Évitez de choisir une niche en PVC ou en plastique, car elles sont mal isolées, même si elles ont l’avantage d’être faciles à nettoyer et à déplacer. Les niches en bois sont votre meilleur choix. Elles sont plus chères à l’achat, mais protègeront bien mieux votre chien du froid et de la chaleur. Bien entendu, votre Malinois peut aussi tout à fait dormir à l’intérieur de votre logement. Trouvez-lui un coin nuit confortable dans un endroit tranquille de votre maison, comme le salon par exemple. Choisissez un panier adapté à sa taille. Si votre chien a des tendances à la destruction, préférez les paniers en plastique, plus solides. Si vous le pouvez, évitez de faire dormir votre Malinois dans votre chambre

Jeux et activités physiques pour Malinois

Il est impératif que votre compagnon à quatre pattes puisse se dépenser tous les jours au cours d’une longue promenade. Achetez également suffisamment de jouets et de jeux pour votre Malinois. Il doit pouvoir s’occuper durant votre absence pour éviter l’ennui. Les fabricants de jouets pour chien redoublent d’imagination et d’innovation pour amuser nos boules de poils. Vous trouverez forcément un jouet adapté à votre chien. Pensez simplement à choisir des objets adaptés à la taille de ses mâchoires et suffisamment solides pour ne pas finir en petits morceaux à la moindre occasion. Faites des activités avec votre Malinois dès que vous le pouvez. Emmenez-le courir avec vous, ou participez à des compétitions d’agility ou de pistage.

Assurance : bien protéger son Malinois

Le Berger belge malinois n’est pas un chien de catégorie 1 ou de catégorie 2. Il n’est donc pas soumis à la loi sur les chiens dits « dangereux » de janvier 1999. Vous n’avez pas besoin de prendre une assurance supplémentaire le concernant. Ce n’est pas non plus un chien de chasse. Il est couvert par votre assurance de responsabilité civile, qui couvre tous les membres de votre foyer. Votre chien est, au même titre que vos enfants, sous votre responsabilité et vous devrez répondre des éventuels dégâts qu’il pourrait commettre. Si vous le souhaitez, vous pouvez prendre une assurance supplémentaire, afin de mieux vous protéger. Sachez que les contrats d’assurance ne couvrent que les dégâts commis par le chien. Vous ne serez pas remboursé des dommages causés à votre chien. Attention, car certaines assurances ne prendront pas en charge les dégâts provoqués par une négligence de votre part. Avant de signer un contrat, prenez le temps de prendre connaissance des clauses d’exclusion, des plafonds de remboursement et du délai de carence.

La mutuelle pour Malinois n’est pas non plus obligatoire, mais elle vous permet de faire face plus sereinement aux aléas de la vie. Votre chien, malgré sa robustesse, n’est pas à l’abri d’une maladie ou d’un accident. En France, les frais vétérinaires ne sont pas régulés. Face à des factures parfois très lourdes, certains propriétaires renoncent à faire soigner leur chien. Pour ne pas vous retrouver dans une telle situation, envisagez de prendre une mutuelle. Ne tardez pas trop, car la plupart des organismes d’assurance ne prendront pas en charge les chiens trop âgés ou déjà malades. Là encore, vérifiez bien les conditions de remboursement, les plafonds et les clauses d’exclusion. Beaucoup de mutuelles ne remboursent pas les frais engagés pour les pathologiques héréditaires ou génétiques. Certaines, en revanche, prennent en charge les frais d’obsèques ou même un suivi psychologique après le décès de votre animal.