COMMENT SAVOIR SI MON BERGER AUSTRALIEN A DU DIABÈTE ?

Le diabète chez le Berger Australien et chez toutes les autres races est dû à un taux de glucose trop élevé dans le sang. Cette maladie incurable doit être prise en charge rapidement afin de trouver un traitement adapté au type de diabète dont votre chien souffre. Dans le cas contraire, la santé du Berger Australien pourrait se détériorer très rapidement, ce qui mettra sa vie en péril.

Les symptômes du diabète chez le Berger Australien

Les symptômes du diabète chez le Berger Australien sont assez similaires à de nombreuses autres maladies. C’est pourquoi cette maladie est malheureusement assez difficile à déceler pour les maîtres. Cependant, ces symptômes doivent vous alerter suffisamment pour prendre rendez-vous en urgence chez le vétérinaire, qui lui sera en mesure d’élaborer différents tests pour en trouver la cause. L’hyperglycémie d’un Berger Australien est quelque chose à ne pas prendre à la légère car les conséquences sur la santé de votre toutou pourraient lui être fatales.

Un Berger Australien qui souffre de diabète sucré a tendance à :

  • Avoir très soif,

  • Uriner beaucoup,

  • Perdre du poids,

  • Être très fatigué,

  • Souffrir de vomissements et de cystites,

  • Souffrir de cataracte.

Prenez rendez-vous chez le vétérinaire au plus vite si vous constatez un ou plusieurs de ces symptômes.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Comment diagnostiquer un diabète chez mon Berger Australien ?

Seul votre vétérinaire est capable de diagnostiquer un diabète chez le Berger Australien. Pour cela, il effectue généralement une analyse de sang et/ou une analyse urinaire. Dans certains cas, il peut également procéder à une échographie abdominale. Mais généralement, il suffit de mesurer le taux de sucre dans le sang du Berger Australien, ou dans ses urines, pour détecter une hyperglycémie.

Une fois le diagnostic réalisé, il faudra déceler la cause de cette anomalie. Votre chien peut en effet être touché par un diabète de type I (rare), de type II (le plus courant), de type III (généralement une évolution du type II) ou par un diabète insipide. Selon la cause de ce diabète, votre vétérinaire sera en mesure de trouver le traitement (à vie) le plus approprié.