COMMENT RETIRER LES TIQUES D'UN BERGER AUSTRALIEN ?

Les tiques sont de petits insectes hématophages qui transmettent dans certains cas des maladies à nos toutous. Certaines de ces maladies peuvent d’ailleurs nuire gravement à la santé du Berger Australien. C’est pourquoi, dans un premier temps, il est bon de savoir comment les retirer afin de prévenir des infections généralement bactériennes.

Retirer les tiques d’un Berger Australien : ce qu’il ne faut pas faire

Les tiques transportent des bactéries voire des virus dans leur salive, bien que toutes les tiques ne soient heureusement pas infestées de bactéries malignes. Au moment de leur repas de sang - qui se fait pendant plusieurs jours - cette salive se mélange au sang de votre chien. C’est alors que votre boule de poils peut attraper une maladie, telle que la maladie de Lyme du Berger Australien, la piroplasmose ou encore l’ehrlichiose.

La salive a plus de chance d’être évacuée en grande quantité à la fin du repas. C’est pourquoi il est grandement conseillé de retirer les tiques du Berger Australien vous-même avant qu’elles ne se détachent toutes seules. Cependant, certaines techniques favorisent l’évacuation de la salive, surtout si vous prenez le risque d’y laisser la tête. C’est pourquoi il ne faut pas retirer les tiques du Berger Australien en utilisant des produits (éther, huile, etc.) ou encore des objets inappropriés comme la pince à épiler.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Retirer les tiques d’un Berger Australien : ce qu’il faut faire

Afin de retirer les tiques d’un Berger Australien correctement, voici les étapes à suivre :

  • Repérer les tiques chez le Berger Australien,

  • Utiliser une pince spéciale tire-tique,

  • Coincer délicatement la tique dans la pince et tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre,

  • Tirer vers le haut tout doucement afin de déloger la tique,

  • Désinfecter la peau.

Une fois la tique retirée, observez votre chien pendant les semaines voire les mois à venir. Si son comportement change ou bien que vous repérez des troubles physiques inhabituels, consultez votre vétérinaire !