LE CARACTÈRE DU BERGER AUSTRALIEN

Le Berger australien n’est pas le chien numéro un dans le cœur des Français pour rien. Côté caractère, il a de nombreux arguments à faire valoir !

Quelles sont les qualités du Berger australien ?

Le Berger australien est indéniablement un chien bourré de qualités. Son intelligence, tout d’abord, fait de lui un chien particulièrement facile à éduquer. Il dispose d’une grande capacité d’apprentissage et d’une grande adaptabilité. C’est d’ailleurs la marque principale du caractère du Berger australien. Vous n’aurez aucun mal à l’emmener avec vous dans de nombreuses activités canines, comme l’agility, par exemple.

Le Berger australien est affectueux et voue un grand attachement à son maître dont il est particulièrement proche. Il fait preuve à son égard d’une loyauté indéfectible et d’une bonne obéissance, même s’il a aussi un caractère bien trempé. Plus réservé avec les étrangers, il se montre en revanche expansif et facétieux avec ses proches et sa famille.

Douceur. Voilà bien le mot qui définit le caractère du Berger australien, aussi bien connu pour sa gentillesse. Jamais agressif, sociable avec ceux qu’il aime et calme lorsqu’il le faut, il fait aussi preuve d’une grande patience et est un merveilleux compagnon de jeux pour les enfants, avec qui il s’entend par ailleurs à merveille. Attention, cependant : ne laissez jamais les plus petits sans surveillance avec un Berger australien, aussi gentil soit-il.

Ce n’est pas un chien fugueur. En tant que bon chien de berger, il préférera de loin rester auprès des siens pour veiller sur eux et s’assurer qu’ils ne se dispersent pas. Une exception : si le chien ne se dépense pas assez, il aura envie d’aller se dégourdir les pattes de lui-même.

Toutes les qualités du caractère du Berger australien en font cependant un chien parfait pour une première adoption. Son intelligence, sa douceur et sa loyauté rendent son éducation accessible, même s’il peut parfois avoir son petit caractère. Le maître idéal pour le Berger australien est une personne sportive et disponible, qui apprécie un chien parfois pot-de-colle et qui n’a pas peur de se dépenser pendant plusieurs heures avec lui. Si vous travaillez beaucoup et êtes peu chez vous, adopter un Berger australien n’est peut-être pas une bonne idée.

Quels sont les défauts du Berger australien ?

Bien qu’il soit pétri de nombreuses qualités, le Berger australien n’est pas non plus exempt de défauts. Il supporte très mal la solitude et son grand attachement à son maître peut aussi se révéler être une source de problème. Le Berger australien est susceptible de développer de l’anxiété de séparation, qui se manifeste au quotidien par des destructions, des aboiements ou encore une dépression.

Sous ses airs bonhommes et sympathiques se cache aussi un caractère bien à lui. Le Berger australien, en bon chien meneur de troupeau, est plutôt du genre à diriger la barque. Il peut même se montrer dominant avec ses congénères, d’où l’importance de lui fournir une éducation de qualité.

Le Berger australien peut se montrer gourmand à l’occasion. Si cela peut être un avantage lors des séances d’éducation, il faudra veiller à ne pas trop l’encourager. Le Berger australien n’est pas, en général, un chien sujet à l’obésité, mais abuser des friandises peut aussi avoir de sérieuses conséquences sur sa santé.

Le Berger australien n’est pas réputé comme destructeur, mais s’il s’ennuie ou se sent négligé, il peut faire passer sa frustration sur vos meubles, coussins ou tout autre objet qui lui passera sous la dent. Il faut donc faire bien attention à ce que les besoins du Berger australien soient comblés. Il pourrait très vite devenir malheureux s’il n’a pas toutes les stimulations, autant physiques qu’intellectuelles, dont il a besoin.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Le tempérament du Berger australien avec les autres animaux

Le Berger australien n’est pas un chien de chasse : il est donc dépourvu d’un instinct de chasseur qui le pousserait à considérer comme une proie les autres animaux de la famille. Il n’a pas de problème particulier avec les chats, à condition d’y avoir été habitué dès son plus jeune âge. Les rencontres avec d’autres animaux doivent être positives, pour éviter qu’elles ne laissent un traumatisme durable sur votre chien. Restez cependant prudent dans le cas des NAC : compte tenu de la différence de taille entre un petit animal et votre chien, un accident pourrait très vite avoir des conséquences dramatiques.

Avec les autres chiens, le caractère du Berger australien en fait un toutou sans problème particulier. Il s’entend bien avec eux, même si les mâles peuvent parfois se montrer un peu dominants. Le Berger australien adore jouer et il sera toujours ravi de trouver de nouveaux compagnons pour s’amuser. Veillez à ce qu’il soit socialisé très tôt. Vous pouvez par exemple l’emmener à l’école du chiot afin qu’il soit au contact de nombreux chiens, de différentes tailles et de différents caractères.

Le Berger australien aboie-t-il beaucoup ?

Les aboiements intempestifs ne font pas partie du caractère du Berger australien. Ce n’est ni un chien de garde ni un chien d’alerte, et il aura plutôt tendance à se faire discret. Bien entendu, il n’en est pas pour autant complètement muet, et le Berger australien sait très bien donner de la voix lorsqu’il veut jouer ou lorsqu’il est excité. Il aboie notamment lors de la conduite d’un troupeau afin de diriger les bêtes là où le veut.

Ce chien peut cependant se mettre à aboyer si ses conditions de vie idéales ne sont pas réunies. En effet, le Berger australien a besoin de courir et de se dépenser tous les jours, pendant au moins une heure. Ce chien actif supporte très mal l’immobilisme et il pourrait très vite dépérir mentalement et physiquement, au point de développer des comportements destructeurs et un aboiement compulsif.

De même, un défaut de socialisation risque de le rendre plus méfiant encore envers les étrangers et provoquer chez lui une réaction de peur, qui se traduira ensuite par des aboiements.