POURQUOI MON CHIOT BERGER AUSTRALIEN A LA DIARRHÉE ?

La diarrhée est un problème relativement fréquent chez les jeunes chiens, et ce toutou ne fait pas exception. Si la diarrhée chez le chiot est souvent sans gravité, elle peut aussi être le signe d’un problème plus sérieux ou que l’alimentation de votre chiot Berger Australien n’est pas adaptée. C’est pour cela qu’il ne vaut mieux jamais la prendre à la légère. Découvrez pourquoi votre chiot Berger Australien a la diarrhée.

Mon chiot Berger Australien a la diarrhée : pourquoi ?

La diarrhée chez le chiot peut avoir une origine virale, parasitaire ou être causée par son alimentation. Le stress, comme chez les hommes, peut également provoquer l’apparition de problèmes de digestion chez le chiot Berger Australien.

Il faut garder en tête que le système digestif du chiot continue à se développer durant toute la période de croissance. Il n’a pas les mêmes capacités d’absorption des nutriments que celui d’un chien adulte. De plus, la digestion des chiens de moyenne et grande taille est plus lente que celle des chiens plus petits. Autant de paramètres qui peuvent favoriser la survenue d’un épisode de diarrhée.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Mon chiot Berger Australien a la diarrhée : quels sont les symptômes ?

Un chiot Berger Australien a la diarrhée assez souvent, mais dans la plupart des cas, la situation est sans gravité. Elle se manifeste par des selles molles, voire liquides, accompagnées parfois d’un changement de couleur. Si l’épisode dure plus de 24 heures malgré les mesures prises pour stopper la diarrhée du chiot ou s’il s’accompagne d’autres symptômes, une visite chez le vétérinaire s’impose. Cela peut signifier un problème de santé plus grave.

Voici les signes qui doivent vous alerter :

  • Présence de sang dans les selles : si les selles du chiot sont presque noires, c’est parce qu’elles contiennent du sang. Cela peut être le signe d’une irritation du tube digestif ou plus simplement, le résultat d’une irritation du côlon. Dans tous les cas, la présence de sang nécessite toujours un examen vétérinaire.

  • Vomissements : les vomissements peuvent indiquer une infection virale, parasitaire ou bactérienne du tube digestif, ou être le signe d’une inflammation au niveau du tube digestif. Lorsque votre chiot Berger Australien a la diarrhée, les vomissements accélèrent la déshydratation du chiot.

  • Perte d’appétit : la diarrhée affaiblit le chiot Berger Australien. S’il ne mange pas ou presque plus, il ne faut pas absolument pas tarder à l’emmener chez le vétérinaire. L’état de santé du chiot peut se dégrader beaucoup plus rapidement que celui d’un chien adulte.

  • Baisse marquée d’énergie : lorsque tout va bien, le chiot Berger Australien est une véritable boule d’énergie. S’il adopte un comportement léthargique, n’a plus d’intérêt pour les jeux et dort beaucoup plus que d’habitude, cela signifie qu’il est affaibli.

  • Fièvre : la température normale du chiot est comprise entre 37.5 et 38.7. Si elle est supérieure, c’est que le chiot a de la fièvre et que son corps combat une infection.

  • Douleurs dans le ventre : si le chiot semble avoir du mal à se déplacer, pleure ou gémit, cela signifie qu’il peut souffrir de douleurs abdominales.

Comment prévenir la diarrhée chez un chiot Berger Australien ?

Pour prévenir la diarrhée chez le chiot Berger Australien, la première chose à faire est de lui offrir une alimentation adaptée et de qualité. Pour cela, rien de mieux que les croquettes spéciales chiot qui sont un aliment complet et équilibré, conçu pour répondre parfaitement à tous ses besoins alimentaires. Les croquettes pour chiot de qualité sont pauvres en céréales et riches en protéines d’origine animale et leur recette est pensée pour être la plus digeste possible.

Lorsque votre chiot Berger Australien a la diarrhée, le recours à des compléments alimentaires tels que les prébiotiques et les probiotiques peut être intéressant. Ils sont reconnus pour favoriser la bonne santé de la flore intestinale et pour réguler le transit. Les prébiotiques et les probiotiques peuvent être facilement mélangés à la nourriture du chiot.