PÂTÉE OU CROQUETTES POUR UN CHIOT BERGER AUSTRALIEN ?

Jusqu’à l’âge de trois mois, l’alimentation du chiot Berger Australien est plutôt simple : il n’a besoin que de lait maternel ou de lait maternisé. Le casse-tête de la nourriture se pose au moment de la diversification alimentaire : vaut-il mieux lui donner exclusivement des croquettes pour chiot Berger Australien ? Ou uniquement de la pâtée pour chiot Berger Australien ? Ou un peu des deux ? Et dans ce cas, comment être sûr que sa nourriture réponde bien à l’ensemble de ses besoins alimentaires ?

Les avantages des croquettes pour chiot Berger Australien

Les croquettes pour chiot ont une composition unique et adaptée aux besoins nutritionnels des chiens en pleine croissance. À la différence des croquettes pour chien adulte, celles-ci contiennent une large proportion de protéines (au moins 40 %) et des apports très bas en glucides, en lipides et en céréales.

Si elles sont de qualité, les croquettes pour chiot Berger australien contiennent aussi des apports optimaux en vitamines et en minéraux (notamment en phosphore et en calcium), ce qui permet de ne pas avoir à recourir à des compléments alimentaires. La forme de ces croquettes est adaptée aux petites mâchoires : il peut donc les prendre en bouche et les broyer correctement. Cette petite taille est idéale pour prévenir l’apparition de problèmes de digestion chez le chiot Berger australien.

Dernier avantage de taille : les croquettes pour chiot Berger australien contenant très peu d’eau, elles peuvent être stockées facilement et en grande quantité. Fermé hermétiquement, le paquet peut se conserver longtemps sans risquer une perte de saveur ou de qualité nutritionnelle.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Les avantages de la pâtée pour chiot Berger Australien

La nourriture humide contient, en moyenne, moitié moins de calories à quantité égale. La pâtée pour chiot peut donc être une bonne option pour les toutous qui ont un sacré coup de fourchette - comme le Berger Australien, par exemple. Cependant, la pâtée pour chiot est moins nutritive que les croquettes.

La composition de la pâtée pour chiot Berger Australien diffère de celle proposée aux chiens adultes. Là encore, il s’agit de prendre en compte les besoins alimentaires spécifiques du chiot en pleine croissance. La pâtée présente deux principaux avantages :

  • Elle contient beaucoup plus d’eau que les croquettes (d’où le nom de « nourriture humide »), ce qui participe à la bonne hydratation du chiot Berger australien et limite les risques d’infections urinaires.

  • À la différence des croquettes pour lesquelles il est nécessaire de recourir à l’amidon pour les fabriquer, la pâtée pour chiot Berger Australien peut très bien s’en passer. Les apports en glucides sont donc inférieurs, voire inexistants chez certaines marques de pâtée de qualité.

Chiot Berger Australien : pâtée, croquettes ou les deux ?

L’alimentation du chiot Berger Australien doit être uniquement composée de croquettes, au moins jusqu’à l’âge de dix mois. La raison est toute simple : les croquettes pour chiot sont un aliment complet qui permet d’apporter au chiot tous les nutriments dont il a besoin pour bien grandir, dans des proportions adaptées à ses besoins alimentaires durant toute la période de croissance. Les croquettes participent aussi à la bonne santé bucco-dentaire puisque, contrairement à la pâtée, elles ne collent pas aux dents.

Les croquettes pour chiot sont la nourriture la plus complète et la plus économique. Cependant, il est possible de proposer à un chiot Berger Australien une alimentation mixte afin de varier les plaisirs et tirer le meilleur parti des avantages de ces deux types de nourriture.

Dans ce cas, il faut être très vigilant quant à la composition de la pâtée pour chiot et prendre le temps de calculer la quantité de pâtée nécessaire pour couvrir les besoins alimentaires du chiot Berger Australien. Le plus simple est de considérer la pâtée pour chiot comme un complément, et d’utiliser les croquettes comme source principale de son alimentation.