À QUELLE FRÉQUENCE NOURRIR UN CHIOT BERGER AUSTRALIEN ?

Le chiot Berger australien est un chien à la croissance lente. La quantité et la qualité de l’alimentation du chiot Berger australien ont une incidence directe sur le bon développement de ses os, de ses muscles et de ses articulations. Elle joue également un rôle sur le bon fonctionnement de son système immunitaire. Pour bien grandir, le chiot a besoin d’une alimentation adaptée à ses besoins nutritionnels. Il faut donc bien savoir comment nourrir un chiot Berger australien.

Comment bien nourrir un chiot Berger australien ?

Dans l’idéal, un chiot Berger australien devrait se nourrir exclusivement de lait maternel ou de lait maternisé spécial chiot jusqu’à ses 12 semaines. Une fois la diversification bien entamée, vous pouvez lui servir trois petits repas par jour jusqu’à ses six mois. Attention : il ne faut pas oublier de calculer d’abord la quantité de croquettes dont il a besoin avant de la diviser en trois portions. C’est important pour bien nourrir un chiot Berger australien.

Entre trois et six mois, le chiot Berger australien a besoin de trois repas par jour. Il passera ensuite à deux jusqu’à ses 10 mois. Au-delà, il pourra n’en avoir plus qu’un, servi le soir. L’hydratation est importante : veillez à placer une gamelle d’eau fraîche à côté de sa nourriture. Vous pouvez même humidifier légèrement ses croquettes pour les rendre plus digestes.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Quelle quantité de croquettes pour nourrir un chiot Berger australien ?

Il faut aussi savoir quelle quantité de croquettes donner pour nourrir un chiot Berger australien. Une alimentation adaptée est essentielle au bon développement de ses os, et plus généralement, à la bonne santé du chiot Berger australien. Comme beaucoup de chiens de moyenne et grande taille, il est prédisposé aux problèmes articulaires et en particulier, à la dysplasie de la hanche. L’hérédité est un facteur important dans l’apparition de ce trouble mais l’alimentation du chiot et son mode de vie y contribuent aussi.

Le chiot Berger australien a une croissance lente. Il est important de ne pas l’accélérer à travers des apports énergétiques trop importants qui risquent de lui faire atteindre son poids adulte rapidement alors que son squelette ne sera pas encore complètement développé. La quantité de croquettes va dépendre de son poids réel et de leur composition. Dans tous les cas, il faut lui donner des croquettes spéciales chiot dont la formulation est adaptée aux besoins nutritionnels du chiot Berger australien en pleine croissance.

Attention : la gourmandise légendaire du Berger australien est déjà présente lorsqu’il est petit. Comme les chiots ne savent pas encore s’auto-réguler, il est important de bien diviser sa quantité journalière de croquettes afin d’éviter qu’il ne prenne du poids ou surcharge son système digestif encore fragile et immature.

Quelle méthode pour nourrir un chiot Berger australien ?

Les repas sont un bon moyen de commencer l’éducation du chiot et lui apprendre les bons comportements et les commandes de base, comme manger lorsque vous lui donnez sa gamelle.

  • Aménagez un coin repas dans un espace calme. C’est le meilleur moyen pour qu’il prenne le temps de bien broyer ses croquettes. S’il est stressé ou dérangé, il risque de ne pas terminer sa gamelle ou de la manger trop vite, ce qui peut créer des problèmes de digestion chez le chiot Berger australien.

  • Servez-lui ses repas aux mêmes heures et dans la même gamelle. Cela vous permet de vérifier la quantité réelle de croquettes qu’il mange et cela créé une routine sécurisante pour le chiot.

  • Prenez le temps de calculer la quantité de croquettes dont votre chiot a réellement besoin. Celle-ci évolue à mesure qu’il grandit. Divisez-la ensuite en plusieurs portions selon le nombre de repas adapté à son âge.

  • Si vous changez la marque de ses croquettes ou s’il passe à des croquettes adulte, ne négligez pas de faire une transition alimentaire sur au moins une semaine.

  • Ne lui donnez jamais les restes de vos repas et ne lui faites pas goûter votre nourriture pour ne pas qu’il se mette à réclamer ensuite. De même, évitez les friandises et réservez-les comme récompenses dans le cadre de son dressage.