MON BERGER ALLEMAND REFUSE DE DORMIR SEUL, QUE FAIRE ?

Il y a plusieurs raisons qui peuvent expliquer pourquoi votre Berger allemand refuse de dormir seul. À vous de bien observer votre chien et de décrypter ses émotions pour remettre les choses en ordre et rétablir la qualité de sommeil du Berger allemand.

Mon Berger allemand ne supporte pas la solitude

Le Berger allemand, de manière générale, goûte très peu à la solitude. C’est un chien éminemment sociable qui a besoin d’être entouré pour être heureux. Si votre Berger allemand refuse de dormir seul, cela peut être tout simplement sa manière de vous dire qu’il veut de la compagnie. Si c’est le cas, misez sur l’éducation : il est essentiel d’apprendre au chien à rester seul pour qu’il ne développe pas un sentiment d’hyper-attachement.

Il n’est pas rare que les chiens qui refusent de dormir seuls restent éveillés. Si votre Berger allemand pleure la nuit, essayez de le rassurer en lui laissant un tissu imprégné de votre odeur. Cela l’aidera à se relaxer en lui donnant un sentiment de proximité avec vous. Dans tous les cas, il est important d’apprendre au chien à rester seul. Votre sommeil, comme le sien, en dépendent.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Mon Berger allemand ne veut pas dormir dehors

Le Berger allemand peut dormir dehors, à condition qu’il dispose d’une niche confortable dans laquelle il sera à l’abri du froid et des intempéries. Cependant, même avec la meilleure niche du monde, il peut arriver que le Berger allemand refuse de dormir seul. Là encore, la cause est certainement à aller chercher dans son éducation : le chien doit absolument apprendre à gérer les périodes de solitude.

Mon Berger allemand souffre d’une condition particulière

Les chiennes en gestation ou les chiens malades ont souvent un sommeil troublé. Ils ont aussi besoin de plus de soins et d’attention. Dans ces cas bien précis, vous pouvez céder et déplacer le panier de votre Berger allemand dans votre chambre pour l’apaiser. En cas de maladie ou d’opération chirurgicale récente, n’hésitez pas à en faire part à votre vétérinaire qui pourra vous conseiller et s’assurer que ce comportement n’a pas de cause plus grave.