COMMENT RASSURER UN BERGER ALLEMAND LA NUIT ?

Lorsqu’un chien arrive dans son nouveau foyer, il est fréquent que les premières nuits soient une source d’anxiété. Rien de plus normal : il découvre un tout nouvel environnement et doit encore prendre ses marques. Le sommeil du Berger allemand, les premiers temps, peut être fractionné et de mauvaise qualité. Voici quelques astuces qui peuvent vous aider à rassurer un Berger allemand la nuit.

Créer un environnement propice au sommeil

Rien de tel pour rassurer un Berger allemand la nuit que de lui aménager un coin nuit rempli d’odeurs réconfortantes et familières. Si vous avez adopté un chiot, vous pouvez, par exemple, laisser dans son panier un tissu imprégné de l’odeur de sa mère ou de l’endroit d’où il vient. Cela l’aidera à se détendre et à créer des liens avec sa nouvelle maison. Si vous ne pouvez pas le faire, un tissu imprégné de votre odeur fera aussi l’affaire.

Si votre Berger allemand pleure la nuit, c’est sûrement parce qu’il est anxieux. Vous pouvez créer un sentiment de sécurité en l’installant dans un panier avec des rebords. Les chiens, et surtout les chiots, apprécient les couchages avec des bords relevés qui leur permettent de se blottir et de retrouver les mêmes sensations que lorsqu’ils étaient près de leur mère. Une bouillotte chaude ou un réveil mécanique enroulé dans un tissu peuvent aussi aider à rassurer un Berger allemand la nuit.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Les gestes à éviter

Avoir du mal à dormir les premières nuits est tout à fait normal. Ce n’est d’ailleurs pas l’apanage du chien : les hommes aussi ont besoin d’un peu de temps pour s’habituer à un nouvel environnement. Voici quelques astuces toutes simples pour rassurer votre Berger allemand la nuit et l’aider à se familiariser avec sa nouvelle maison :

  • Ne jamais céder : aussi difficile que cela puisse être, n’autorisez jamais votre chien à dormir sur votre lit. Il faut, au contraire, habituer votre Berger allemand à dormir dans son panier.

  • Ne vous relevez pas à tout bout de champs : n’habituez pas votre chien à votre présence la nuit. Là encore, il risque d’en prendre l’habitude et se mettra à pleurer ou à aboyer pour attirer votre attention.

  • Gardez votre calme : les réveils nocturnes peuvent être pénibles. Ne grondez pas votre chien et ne le punissez pas. Vous ne feriez qu’accroître son anxiété.