TIQUES : COMMENT LES REPÉRER CHEZ LE BERGER ALLEMAND ?

Les tiques, insectes parasites qui se logent dans la peau des animaux – et des humains ! – pour en sucer le sang, ne sont pas à prendre à la légère. En effet, leur présence peut sérieusement affecter la santé du Berger allemand. C’est pour cette raison qu’il est très important de pouvoir les repérer rapidement.

À quoi ressemblent les tiques du Berger allemand ?

Les tiques sont des insectes qui se nourrissent de sang, exactement comme les puces. Elles attendent, tapies dans les hautes herbes, le passage d’une personne, d’un chien ou d’un chat, par exemple, pour ensuite se fixer sur la peau. Elles se nourrissent alors du sang de leur hôte, puis, une fois repues, tombent naturellement. Elles grossissent au fur et à mesure de leur repas. Elles ont donc tendance à passer inaperçues au départ, avant d’être beaucoup plus facilement repérables une fois leur corps gonflé par le sang.

L’idéal est bien évidemment de retirer assez rapidement les tiques du Berger allemand, mais attention, il ne s’agit pas non plus de simplement tirer sur le parasite pour s’en débarrasser. Vous risqueriez de faire pire que mieux.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Les tiques du Berger allemand : quels dangers ?

Les tiques chez le Berger allemand sont porteuses de plusieurs maladies, dont certaines peuvent être dangereuses, voire mortelles.

  • La piroplasmose : cette pathologie est provoquée par un petit parasite, le babesia canis. Ce parasite détruit les globules rouges de son hôte, ce qui entraîne l’apparition d’une jaunisse et une insuffisance rénale. Non traitée, la piroplasmose est mortelle.

  • L’ehrlichiose : cette maladie, assez similaire à la piroplasmose, se trouve surtout dans le sud de la France. Il n’existe aucun vaccin préventif, ce qui la rend d’autant plus dangereuse. Seul un traitement anti-parasitaire est efficace. Le décès survient encore plus rapidement que pour la piroplasmose.

  • La borréliose : plus que connue sous le nom de maladie de Lyme, cette pathologie est apparue en France il y a plusieurs années, en provenance des États-Unis. Elle est parfois asymptomatique. Elle peut aussi se déclarer après plusieurs mois. Le seul moyen efficace de lutter contre les tiques est la prévention.