COMMENT ÉDUQUER UN BERGER ALLEMAND ?

L’éducation est une étape indispensable dans la vie de tout chien et de tout maître. Elle doit être menée correctement, avec sérieux et méthode, pour porter ses fruits et permettre à votre compagnon à quatre pattes de vivre en parfaite harmonie avec son environnement.

Quand commencer l’éducation du Berger allemand ?

L’éducation ou le dressage d’un Berger allemand doit commencer le plus tôt possible, dès son arrivée chez vous, à deux mois, et ce, qu’il soit destiné à être chien de garde, chien de compagnie, chien de travail, ou même chien guide d’aveugles. C’est en effet dans ses premiers mois que le Berger allemand est le plus à même d’apprendre : profitez-en pour mettre en place une éducation solide, fondée avant tout sur une approche positive. Les chiots sont toujours plus réceptifs que les adultes, mais toutes les races de chien, quel que soit leur âge, peuvent être éduquées. N’oubliez pas non plus que s’il est petit lors de ses premiers mois, les caractéristiques physiques du Berger allemand en font un chien de grande taille à l’âge adulte. Vous aurez plus de difficulté à le maîtriser.

Vous avez de la chance, car le Berger allemand est une race de chien relativement facile à dresser. D’un tempérament intelligent, obéissant et profondément loyal envers son maître, il adore lui faire plaisir. Il a également besoin de bouger et se dépenser pour se sentir utile. Pour autant, ces dispositions ne vous dispensent en aucun cas d’éduquer votre animal avec autant de sérieux qu’un autre chien.

Éduquer un Berger allemand : les grands principes

L’éducation d’un chien demande certaines connaissances préalables afin de partir sur de bonnes bases. Pour bien dresser ou éduquer son chiot Berger allemand, commencez par bannir toute forme de violence, autant verbale que physique. Si des méthodes brusques peuvent vous faire obtenir des résultats plus rapides, elles n’en restent pas moins contre-productives sur le long terme, car elles brisent toute la confiance que votre chien à en vous. Il ne vous obéirait que par crainte profonde, et non par envie de vous faire plaisir. 

Suivez ces trois grands principes pour votre approche de l’éducation : cohérence, patience, constance.

  • Cohérence : choisissez des ordres et n’en changez plus par la suite. Instaurez des règles dès l’arrivée de votre chiot chez vous pour toutes les actions qu’il aura interdiction de faire à l’âge adulte. Il est toujours plus simple d’autoriser un interdit que d’interdire une permission par la suite ! 

  • Patience : votre chien de race Berger allemand ne peut pas tout comprendre immédiatement, malgré son intelligence. Faites preuve d’indulgence avec lui et procédez étape par étape. Enseignez-lui un ordre, attendez qu’il l’ait parfaitement compris et passez au suivant. L’obéissance passe aussi par la patience.

  • Constance : seule la répétition dans le temps apportera des résultats concrets. Prenez quinze minutes chaque jour pour parfaire un apprentissage et répétez autant de fois que nécessaire, jusqu’à ce que votre compagnon à quatre pattes ait bien compris ce que vous attendez de lui.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Éduquer un Berger allemand : les bases indispensables

Il existe des ordres de base, indispensables, que votre chien doit apprendre le plus tôt possible. Ce sont grâce à eux qu’il pourra évoluer sans danger dans son environnement.

  • Le rappel : c’est grâce au rappel que vous gardez la maîtrise de votre chien en toute circonstance. Cet ordre vous permet de le faire revenir vers vous au moins problème. Pour apprendre le rappel à votre Berger allemand, commencez dans un endroit clos et sécurisé. N’hésitez pas à demander de l’aide à une autre personne. Chacun votre tour, appelez le chien et félicitez-le abondement lorsqu’il vient vers vous.

  • La marche en laisse : un chiot Berger allemand qui prend l’habitude de tirer en laisse n’est pas gênant. Mais votre chiot va grandir, et à l’âge adulte, ce défaut peut vite s’avérer assez pénible à gérer au quotidien. Il faut donc rapidement apprendre à votre toutou à respecter et suivre votre rythme. Dès qu’il se met à tirer, freinez-le et partez dans l’autre sens avec un ordre ferme. Répétez l’opération aussi longtemps et souvent que nécessaire jusqu’à ce que la marche en laisse soit parfaitement inculquée.

  • Stop : cet ordre ne doit pas être interprété comme une sanction par votre chien. Il faut donc bien garder une approche positive et récompenser aussi le renoncement. Il s’agit d’une forme d’échange de bons procédés. 

N’hésitez pas à profiter des instincts du Berger allemand pour faciliter son éducation ! En bon chien sportif, votre toutou aime se dépenser, courir et jouer. C’est là l’occasion idéale pour l’éduquer. Prenez quelques minutes lors de ses promenades pour parfaire la marche en laisse ou le rappel. Le jeu est aussi une excellente manière de dresser son Berger allemand, sans en avoir l’air. N’oubliez pas non plus l’indispensable étape de la socialisation ! Ce moment, crucial, doit avoir lieu entre le deuxième et le troisième mois. Les Bergers allemands sont des chiens sociables de nature, mais ne tentez pas le diable. Faites rencontrer à votre toutou des congénères, mais aussi d’autres animaux de compagnie, comme les chats ou les NAC. Le Berger allemand n’est pas agressif, mais il a quand même besoin d’apprendre à connaître son environnement pour y évoluer sereinement.