COMMENT HABITUER UN BERGER ALLEMAND À ÊTRE SEUL ?

Le caractère du Berger allemand en fait un chien sociable et affectueux qui est très attaché à sa famille. La solitude n’est pas du tout sa tasse de thé. C’est pourquoi il est important d’habituer un Berger allemand à être seul, et ce, dès son plus jeune âge.

Pourquoi habituer un Berger allemand à être seul ?

Avec son caractère sociable, le Berger allemand est un chien qui aime être entouré de sa famille ou de ses congénères. Très joueur et friand d’exercices, il a besoin d’être stimulé physiquement et intellectuellement pour être bien dans ses pattes. Ce sont toutes ces raisons qui font que le Berger allemand n’est pas indépendant et qu’il peut avoir du mal à gérer la solitude.

Même le maître le plus attentionné du monde doit s’absenter de temps à autre : il est donc essentiel d’habituer un Berger allemand à être seul de manière à ce qu’il ne développe pas un hyper-attachement ou une anxiété de la séparation. Sans cela, la solitude peut vite devenir une source de stress et de mal-être, avec des conséquences sur sa santé physique et mentale. Les chiens qui ne savent pas gérer la solitude aboient beaucoup et adoptent parfois des comportements destructeurs.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Les bases pour habituer un Berger allemand à être seul

Mieux vaut commencer à habituer le Berger allemand à être seul lorsqu’il est encore un chiot. C’est la meilleure façon de lui faire prendre de bonnes habitudes !

  • Ne le laissez pas dormir dans votre lit ou dans votre chambre. Votre toutou doit avoir son coin nuit rien qu’à lui.

  • Même lorsque vous être présent, laissez-le seul dans une pièce pendant quelques minutes.

  • Apprenez-lui à s’amuser tout seul en lui laissant des jouets tels que des jeux à mâcher ou une balle.

  • Absentez-vous de plus en plus longuement. Commencez par des absences de quelques minutes puis augmentez progressivement la durée.

  • Faites semblant de partir.

  • Ne culpabilisez pas à l’idée de laisser votre toutou seul. N’essayez pas de compenser votre absence par une avalanche de câlins.

En appliquant ces règles, vous vous rendrez compte que votre Berger allemand peut vivre seul, dans la limite du raisonnable bien sûr !