MON BERGER ALLEMAND CHIOT A DES GAZ : QUE FAIRE ?

Les gaz chez le Berger allemand chiot ne sont certainement pas une fatalité. En effet, plusieurs phénomènes peuvent expliquer l’apparition de flatulences chez votre toutou. Le tout est de rapidement les identifier pour tenter d’y remédier. Sachez que l’alimentation du Berger allemand joue un rôle très important dans le bon transit de votre chien, et donc, dans ses troubles intestinaux.

Pourquoi mon Berger allemand chiot a des gaz

Les chiots ont un système digestif un peu plus fragile que les chiens adultes. En effet, votre toutou est encore un petit bébé en pleine formation. Rien d’étonnant, donc, à ce qu’il puisse avoir des gaz au moindre petit souci. Afin de bien soigner votre chien, vous devez d’abord identifier la source du problème. Votre Berger allemand chiot peut avoir des flatulences pour plusieurs raisons :

  • Il mange trop vite et ingère de l’air.

  • Son alimentation est de mauvaise qualité.

  • Il souffre de vers.

  • Il a une allergie ou d’une intolérance alimentaire.

  • Il présente des troubles digestifs chroniques.

  • Il prend des médicaments avec des effets secondaires, comme les antibiotiques.

Vous pouvez consulter votre vétérinaire en cas de doute, afin de déterminer précisément ce qui provoquent l’apparition de gaz.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Quelles solutions si mon Berger allemand chiot a des gaz ?

La solution dépendra bien évidemment de la source du problème ! Si votre toutou mange trop vite, essayez une gamelle anti-glouton, afin de limiter son empressement. Si la qualité de l’alimentation est responsable, pensez à changer ses croquettes. Surtout, n’achetez pas de croquettes de supermarché, de très mauvaise qualité. Vermifugez votre chien pour lutter contre les vers. Ce geste est d’autant plus important lorsque votre Berger allemand est encore un bébé.

Si vous soupçonnez une allergie ou une intolérance alimentaire, vous devrez prendre rendez-vous avec votre vétérinaire pour l’identifier. Certains chiens sont intolérants au gluten, par exemple. Il faudra alors privilégier les croquettes sans céréales ou se tourner vers la pâtée ou la ration ménagère. Une alimentation adaptée facilitera en plus la digestion !