BERGER ALLEMAND

Le Berger allemand est sans aucun doute l’un des chiens les plus présents dans l’imaginaire collectif. Reconnaissable entre mille, c’est un animal polyvalent, qui peut aussi bien remplir le rôle de chien de famille que de chien d’assistance, chien policier, chien de garde et de défense, ou chien militaire.

Un peu d’histoire

Le Berger allemand est une race assez récente, qui a vu le jour en Allemagne à la fin du XIXe siècle. Elle a été créée par Max Emil Frederic von Stephanitz, à partir de croisement de plusieurs chiens de berger du sud et du centre de l’Allemagne. Le but était de créer un type de chien robuste, intelligent et fidèle. Un premier standard est publié en 1899. Peu à peu, il s’affine, et la sélection, jusque-là assez large, se fait plus exigeante. D’abord chien de berger, le Berger allemand voit son utilisation s’élargir, et la police allemande commence à l’utiliser dans ses rangs. À partir de 1914, il est utilisé comme chien militaire.

Le Berger allemand arrive en France en 1910, et très vite, le succès est au rendez-vous. Durant très longtemps, cette race est restée en tête de liste des chiens préférés de l’Hexagone, avant d’être peu à peu détrônée par le Berger australien. Mais encore aujourd’hui, cette race est incroyablement populaire à travers le monde. Plusieurs Bergers allemands sont même devenus célèbres, comme Rintintin, à la fois chien acteur, puis chien de fiction.

Caractéristiques physiques

Selon la Fédération Cynologique Internationale, le Berger allemand appartient au groupe n°1, celui des chiens de berger et de bouvier (sauf chiens de bouvier suisses). Il porte le numéro FCI 166, et appartient à la section n°1.

Les mâles mesurent entre 60 et 65 cm au garrot, tandis que les femelles mesurent entre 55 et 60 cm au garrot. Le mâle est plus lourd que la femelle : il pèse entre 30 et 40 kg, contre 22 à 32 kilos.


Corps : chien de grande taille – bien que légèrement plus petit que d’autres chiens de Berger –, le Berger allemand possède un corps assez allongé. Le dos est légèrement plongeant, la croupe oblique. C’est un chien souple, sportif et élégant. 

Tête : elle bien proportionnée, cunéiforme, avec un stop peu prononcé. La truffe est noire.

Oreilles : les oreilles sont larges, de taille moyenne. Le pavillon est tourné vers l’avant. Elles sont droites à l’âge adulte et se terminent en pointe.

Yeux : les yeux sont en forme d’amande et obliques. Ils sont noirs.

Queue : légèrement courbée, elle est portée assez basse. Le poil est plus long au niveau de la face intérieure. Lorsque le chien est aux aguets, elle se redresse un peu, mais jamais à l’horizontale.

Poil : le poil est court et dense. Il est couché le long du corps, avec un sous-poil très épais. Il existe une variété de Berger allemand à poil long.

Couleur : c’est sans aucun doute l’une des caractéristiques physiques les plus reconnaissables du Berger allemand. La couleur la plus commune est le noir et le feu. On trouve également des robes noires marquées de taches brun-rouge, brunes, jaunes ou gris clair. Il existe aussi des robes unicolores noires ou gris charbonné.

Caractère

Le caractère du Berger allemand en fait un chien fidèle, doux et joyeux. Il se montre protecteur envers les membres de sa famille et très patient avec les enfants. Le Berger allemand est très sportif, et il ne saurait supporter l’inaction : il a donc besoin d’un maître sportif capable de l’emmener se dépenser plusieurs heures par jour. Bon chien de garde, il n’est cependant pas agressif envers les étrangers, même s’il a besoin d’être sociabilisé tôt. Il peut rester seul, mais attention à ne pas prolonger vos absences trop longtemps : il a tout de même besoin d’une présence régulière et d’activités physiques quotidiennes pour ne pas sombrer dans l’ennui et la dépression.

Comportement avec les autres

Le Berger allemand s’entend à merveille avec les enfants, avec qui il se montre particulièrement doux et patient. Avec les autres animaux, toute est une question de sociabilisation. En effet, bien qu’il soit un chien de berger, le Berger allemand affiche un instinct de prédation assez important, qu’il faut éviter d’entretenir. Il est capital de se montrer prudent en présence d’animaux plus petits, comme les chats, et surtout les NAC, qui ne feront pas le poids contre lui.

Compatibilité

Même si le Berger allemand est très apprécié, il ne convient pas à tout le monde. En effet, ce chien énergique a avant tout besoin de maîtres disponibles et sportifs, avec assez de temps à lui consacrer quotidiennement pour jouer avec lui et le faire se dépenser. En raison de son caractère intelligent, docile et obéissant, il convient bien comme premier chien.

Santé

Malheureusement, la popularité de la race a favorisé le développement de certaines pathologies au cours du temps. Comme tous les chiens de grande taille, le Berger allemand est touché par la dysplasie de la hanche et du coude. Ces deux pathologies articulaires sont la plupart du temps d’origine héréditaire : il est donc primordial de bien choisir son éleveur et de pouvoir vérifier que les deux parents, ainsi que leurs ascendants, n’en souffraient pas. La dysplasie peut cependant aussi apparaître si le chien sollicite trop souvent ses articulations au cours de sa croissance. Le Berger allemand est aussi touché par différents types de cancer, dont l'hémangiosarcome, particulièrement agressif. La race est sujette à la myélopathie dégénérative, un trouble neurologique grave et incurable. D’autres troubles, plus mineurs, sont à surveiller, comme les problèmes de peau, les allergies, ou encore les fistules périanales. L’espérance de vie du Berger allemand se situe entre 12 et 14 ans. Avant d’adopter un Berger allemand, prenez toujours bien le temps de vous renseigner sur les élevages que vous visitez.

Conditions de vie

Les conditions de vie du Berger allemand sont adaptables, et ce chien peut tout à fait vivre en appartement s'il est sorti très régulièrement. Il peut sans problème vivre avec d’autres animaux s’il a été sociabilisé correctement dès sa naissance. Cette sociabilisation doit être poursuivie à l’arrivée du chiot chez vous, afin qu’il puisse s’entendre également correctement avec ses congénères. Le Berger allemand est un chien très sportif, qui ne pourra pas se contenter de brèves promenades hygiéniques destinées à lui permettre de se soulager. N’hésitez pas à l’emmener avec vous dans vos activités sportives, comme le footing ou la randonnée. Si vous avez des parcs à chien près de chez vous, profitez-en pour lui faire rencontrer d’autres congénères. Évitez de laisser votre chien seul trop longtemps, car il pourrait manifester son ennui et sa tristesse par des destructions, mais également des aboiements, ce qui risquerait de poser problème si vous vivez en appartement.

Éducation

L’éducation du Berger allemand ne doit pas être laissée au hasard, même s’il s’agit d’un chien obéissant, docile et très proche de son maître. Il n’est pas chien policier ou chien de sauvetage pour rien. Cependant, comme pour toutes les races de chien, vous devez quand même vous montrer ferme avec lui, tout en n'élevant jamais la voix ni en faisant preuve de la moindre violence. Sensible, le Berger allemand pourrait très vite se braquer. Montrez-vous patient avec lui et adoptez une approche positive de l’éducation, où la récompense doit primer sur tout le reste. L’apprentissage doit démarrer dès son plus jeune âge. Soyez cohérent avec votre chien et interdisez-lui tout ce que vous comptez lui interdire plus tard. Tout changement d’ordre pourrait rapidement le perturber et modifier également la hiérarchie de la famille. Votre chien doit comprendre qu’il voue obéissance à son maître, mais également aux autres membres du foyer s’il y en a.

Alimentation : bien nourrir son Berger allemand

L’alimentation du Berger allemand est essentielle pour sa santé. Vous devez donc être en mesure de lui fournir une nourriture de qualité, capable de le soutenir dans ses efforts, mais aussi d’assurer le fonctionnement de son corps. L’une des règles d’or en alimentation canine est d’éviter, autant que faire se peut, la nourriture que l’on trouve en grande surface. Cette dernière est en effet de très mauvaise qualité et ne répond absolument pas aux besoins nutritionnels de votre chien. Les alternatives aux grandes surfaces ne sont pas nécessairement plus chères, bien au contraire. Vous devez choisir une nourriture riche en protéines animales de qualité – et ne jamais acheter une alimentation à base de protéines végétales. N’oubliez pas que votre Berger allemand est un carnivore. Apprenez à décrypter les étiquettes pour être certain de bien choisir une composition saine, sans conservateur, ni édulcorant.

Comptez environ entre 290 et 440 grammes de croquettes par jour, à répartir en deux ou trois repas. Si vous ne souhaitez pas donner de croquettes à votre chien, vous pouvez aussi lui proposer de la pâtée, qui est souvent plus appétissante pour votre toutou. Enfin, si vous avez du temps et que vous souhaitez maîtriser tous les ingrédients, vous pouvez vous lancer dans l’aventure de la ration ménagère ou du régime BARF – toujours sur conseil vétérinaire !

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Entretien et hygiène du Berger allemand

  • Vaccins : entre 100 et 200 euros par an

  • Alimentation : à partir de 50 euros par mois pour une alimentation de qualité

  • Budget mensuel : entre 50 et 70 euros

L’entretien du Berger allemand est assez simple, mais il doit cependant être réalisé assez régulièrement pour assurer la bonne santé de votre chien. Côté brossage, si votre animal à le poil court, partez sur un coup de brosse par semaine. Dans le cas de la variété à poils longs, comptez plutôt deux ou trois brossages hebdomadaires. En période de mue, qui a lieu deux fois par an (printemps et automne), le Berger allemand perd beaucoup de poils. Il faudra donc le brosser tous les jours. Côté bain, attention à ne pas laver trop souvent votre chien ! Un à deux bains par an seront suffisants, sauf, bien sûr, si votre compagnon à quatre pattes a besoin d’un nettoyage express après s’est sali. Pensez également à tailler les griffes, nettoyez les yeux, les oreilles et les dents. N’oubliez pas non plus d’être à jour dans ses vaccins et ses vermifuges. Lors de votre visite vétérinaire annuelle, n’hésitez pas à faire un petit bilan de santé pour votre chien, surtout s’il est âgé.

Prix d’un Berger allemand

Le prix d’un Berger allemand dans un élevage est toujours assez élévé, même s’il est moins exorbitant que pour d’autres races. Attention de bien choisir votre éleveur : celui-ci doit déclarer son activité et ses chiens doivent être inscrits au LOF, afin que le vôtre puisse l’être également. En règle générale, comptez entre 600 et 1200 euros pour un chiot Berger allemand. Ce prix varie en fonction de plusieurs critères. Plus la race est rare, plus la demande est importante, et plus les prix augmentent. De même, certains éleveurs demandent des prix plus importants si l’animal est destiné à l’exposition ou à la reproduction, ou si sa lignée est exceptionnelle.

Sommeil

Les cycles de sommeil d’un chien sont assez importants à connaître, car votre Berger allemand a besoin de se reposer sans être dérangé. Ces cycles évoluent par ailleurs avec l’âge. Un chiot a besoin de près de vingt heures de sommeil par jour, qu’il entrecoupe de périodes d’activités pour jouer et faire ses besoins, tandis qu’un Berger allemand adulte dormira environ une douzaine d’heures. Avec l’âge, les chiens seniors ont de nouveau besoin de dormir plus longtemps pour récupérer : environ seize heures. Le Berger allemand doit posséder un coin aménagé spécialement pour son sommeil. Ne le dérangez pas quand il dort. Si vous avez des enfants, apprenez-leur à respecter les besoins de votre chien. Votre compagnon à quatre pattes peut tout à fait dormir à l’extérieur, dans une niche parfaitement adaptée à sa taille et bien isolée, tant du froid que de la chaleur. Si votre chien dort à l’intérieur, réservez-lui un coin pour lui, tranquille et un peu isolé. Évitez de faire dormir votre Berger allemand dans votre chambre : vous risqueriez de favoriser chez lui le développement d’une anxiété de séparation problématique.

Jeux et activités physiques pour Berger allemand

Le Berger allemand est un chien qui se dépense beaucoup et qui a besoin de beaucoup d’exercice. Si vous n’avez pas beaucoup de temps à lui consacrer, il serait sans doute préférable de vous diriger vers une autre race moins demandeuse. Si vous êtes adepte de la course à pied, votre chien adorera vous suivre dans vos sorties. Vous pouvez aussi vous essayer au cani-cross ou au cani-vtt. Le Berger allemand apprécie les jeux d’eau : pourquoi ne pas l’emmener se baigner lorsque vous en avez l’occasion ?

Achetez-lui également des jouets pour l’occuper lorsque vous devez vous absentez. Les Bergers allemands apprécient les jeux d’intelligence, comme les puzzles ou les casse-têtes. Des jouets de type kong, qui permettent de récupérer une friandise, sont aussi une excellente idée. Mais attention à choisir un kong adapté à la taille des mâchoires de votre chien.

Assurance : bien protéger son Berger allemand

Le Berger allemand n’est pas un chien de catégorie 1 ou de catégorie 2. Il n’est donc pas soumis à la loi des chiens dits « dangereux », qui oblige tous les propriétaires de ces animaux à souscrire à une assurance. En règle générale, les assurances pour chien sont comprises dans les assurances de responsabilité civile, que l’on retrouve dans les assurances habitation. Elles vous protègent contre les dégâts que pourrait occasionner votre compagnon à quatre pattes à autrui ou aux biens d’autrui. Si vous voulez une protection supérieure, vous avez la possibilité de souscrire une assurance de responsabilité civile Vie Privée, plus chère, mais plus large.

La mutuelle, quant à elle, vous offre une protection contre les aléas de la vie. Même si le Berger allemand a une santé plutôt robuste, il n’est pas non plus à l’abri d’accidents ou de maladies. La race est par ailleurs touchée par certaines pathologies. En France, les frais vétérinaires ne sont pas régulés, et les factures sont parfois salées. Grâce à une mutuelle, vous vous mettez à l’abri d’une mauvaise surprise. Avant de choisir un contrat, penchez-vous sur les conditions, les clauses d’exclusion, ainsi que les plafonds de remboursement. Les mutuelles refusent d’assurer des chiens trop âgés ou trop jeunes, ou déjà malades. Si vous envisagez de prendre un contrat, n’attendez pas qu’il soit déjà trop tard. Il arrive aussi que les mutuelles excluent les maladies génétiques et/ou héréditaires des modalités de remboursement. Renseignez-vous bien avant de vous décider et n’hésitez surtout pas à demander conseil auprès de votre vétérinaire.