BEAUCERON : SA SANTÉ

Les chiens de race Beauceron sont des toutous très musclés et généralement en excellente forme physique. La santé du Beauceron est plutôt solide. Malgré quelques prédispositions assez typiques chez les chiens de ce gabarit, le Beauceron ne cessera de vous surprendre de par sa robustesse !

Santé du Beauceron : points forts

Le Beauceron est un chien très robuste, comme tout bon chien de berger qui se respecte ! Sa santé est en effet particulièrement bonne car le physique du Beauceron s’y prête. Il ne craint ni le froid, ni la chaleur. Il peut travailler sous n'importe quelle condition, si l’on exclut les climats extrêmes bien entendu. Grâce à son poil épais et à un sous-poil qui le protège des intempéries, le Berger de Beauce ne tombe jamais malade. Si vous entretenez correctement votre chien, la santé du Beauceron n’en sera que meilleure.

Santé du Beauceron : points faibles

Cependant, il peut être victime de quelques sensibilités, notamment au niveau de l’estomac ou encore de ses articulations, comme beaucoup de grands chiens. Grâce à une alimentation d’excellente qualité et des soins appropriés, le Beauceron aura néanmoins la chance de vivre en pleine forme tout au long de sa vie. D’autre part, veillez à prendre soin régulièrement de ses ergots. Ils sont assez prononcés chez les chiens de cette race et peuvent parfois s’arracher. Pour éviter cela, coupez-lui les griffes régulièrement et vérifiez que votre toutou ne soit pas blessé. Mais hélas, la santé du Beauceron n’est pas non plus infaillible.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Les maladies du Beauceron ?

👉 La dilatation-torsion d’estomac

C’est un des problèmes qui touche la santé du Beauceron. La dilatation-torsion d’estomac (SDTE) est un syndrome qui affecte beaucoup de chiens de grande taille. Le SDTE est dû à une accumulation de gaz dans l’estomac. C’est une affection qui peut malheureusement s’avérer fatale pour votre toutou et nécessite une intervention dans l’immédiat. Les symptômes sont très divers mais assez alarmants. On remarque que l'abdomen est visiblement dilaté, que les muqueuses sont pâles, que le chien souffre de douleurs ou d’un abattement général, mais aussi qu’il est agité, que son coeur s’accélère, qu’il halète ou salive anormalement ou qu’il essaie de vomir. Dans le pire des cas, votre Beauceron pourrait même perdre connaissance. Si votre chien semble souffrir d’une dilatation-torsion d’estomac, il faut l’emmener chez le vétérinaire en urgence.

Afin de prévenir la SDTE, il est fortement recommandé d’offrir à votre toutou une alimentation complète et d’excellente qualité, humide ou réhydratée, éventuellement complétée par une légère dose de fibres.

👉 La dysplasie de la hanche

La dysplasie de la hanche est une maladie fréquente chez le Beauceron adulte. Généralement d’origine génétique, elle peut aussi bien être due à un traumatisme pendant la croissance (chutes, sauts, dérapages, etc.). À cause d’un mauvais maintien de l’os du fémur dans la cavité de la hanche, la cavité finit par se déformer. Dans ce cas, vous constatez que votre chien à du mal à se déplacer : boiterie, mouvements saccadés, difficultés pour se coucher ou se lever, etc. Non seulement le chiot doit recevoir une alimentation adaptée à ses besoins alimentaires spécifiques, mais il est également très important de faire attention à ce qu’il ne fasse pas trop d’exercices intenses lorsqu'il est encore en pleine croissance. Notez que la croissance du Beauceron est plus lente que la plupart des autres races de chien de taille inférieure. Si vous ne prenez pas toutes vos précautions, la santé du Beauceron pourrait être durablement affectée.

Selon l’avancée de la maladie, votre vétérinaire pourra vous prescrire un traitement anti-inflammatoire ou bien vous conseiller une opération chirurgicale.

👉 L’atrophie progressive de la rétine

L’atrophie progressive de la rétine - ou APR - est une autre maladie génétique, donc héréditaire, qui touche un grand nombre de chiens. La rétine est composée de 2 familles de cellules : les bâtonnets et les cônes. Dans le cas d’une APR, ces cellules subissent une dégénérescence progressive, ce qui entraîne petit à petit la cécité de l’animal.

Il est possible de faire dépister votre Beauceron à l’aide d’un test ADN. Cependant, l’atrophie progressive de la rétine reste à ce jour incurable.