QUELLE EST L’ESPÉRANCE DE VIE D’UN BEAUCERON ?

La question de l’espérance de vie est toujours essentielle lorsque l’on adopte un chien. Tout maître désire en effet savoir combien de temps il peut espérer garder son compagnon à quatre pattes à ses côtés. Qu’en est-il de l’espérance de vie du Beauceron ?

Espérance de vie du Beauceron en chiffres

Un Beauceron vit en moyenne entre 10 et 12 ans. Cette estimation est susceptible de varier d’un individu à un autre, et il est tout à fait possible que votre Beauceron vive plus longtemps. L’inverse est malheureusement vrai aussi. Les grands chiens ont tendance à vivre moins longtemps que les petits chiens, même s’ils atteignent leur taille adulte beaucoup plus tard. Il faut en avoir conscience lorsque l’on désire adopter une boule de poils. Vous n’êtes pas non plus à l’abri d’un accident, notamment de la route, ou d’une maladie comme un cancer.

Comment prolonger l’espérance de vie du Beauceron ?

Il est difficile de maîtriser tous les paramètres qui entrent dans la santé de votre chien. Il est cependant possible de mettre toutes les chances de votre côté en suivant des principes très simples.

Privilégiez une alimentation de qualité

Le contenu de la gamelle de votre Beauceron impacte directement son état de santé. Plus sa nourriture sera de qualité, et plus votre toutou se portera bien. Il est important de choisir une alimentation (croquettes, pâtées, BARF ou ration ménagère) avant tout adaptée aux besoins de votre Beauceron. Ces besoins évolueront au fil des années (chiot, chien senior) ou des événements de la vie de votre chien (maladie, stérilisation, etc.). Privilégiez les croquettes riches en protéines animales de qualité et évitez d’acheter en supermarché et grande surface, où les produits proposés sont de basse qualité.

Aidez votre Beauceron à se dépenser

Le Beauceron est un chien de grande taille qui a besoin de se dépenser tous les jours, encore plus si vous vivez en appartement avec lui. Il est donc essentiel de fournir suffisamment de jouets et de jeux à votre chien, et de faire des activités avec lui aussi régulièrement que possible. Un Beauceron qui s’ennuie ou qui reste inactif est un Beauceron qui sera, à terme, malheureux.

L’importance de l’éducation

Aussi étonnant que cela puisse paraître, l’éducation joue un rôle indirect dans la préservation de votre chien. C’est grâce à l’éducation que vous pourrez notamment éviter les accidents, même si le Beauceron n’est pas d’un caractère fugueur. L’ordre le plus important à apprendre à votre chien est sans conteste le rappel : commencez son apprentissage dès son arrivée chez vous.

Un suivi vétérinaire régulier

Enfin, vous devez consulter un vétérinaire au moins une fois par an, pour effectuer les rappels de vaccins de votre toutou. Pensez également à lui administrer les antiparasitaires nécessaires contre les tiques et les puces, ainsi que les vermifuges contre les vers intestinaux. Prenez soin de votre Beauceron en nettoyant ses yeux, ses oreilles et en taillant ses griffes.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Quelles sont les maladies fréquentes chez le Beauceron ?

Même si le Beauceron est de constitution plutôt solide, la race est touchée par certaines maladies.

Problèmes oculaires

Le chien de race Beauceron est malheureusement sujet à des problèmes oculaires, en particulier l’atrophie progressive de la rétine et la cataracte. L’APR se caractérise par une dégénérescence inéluctable de la rétine, qui provoque une cécité progressive. Aucun traitement n’est possible. L’animal ne souffre pas, mais vous devrez vous adapter au quotidien. Il est aussi possible que le Berger de Beauce soit touché par la cataracte : il s’agit d’une opacification du cristallin. Si rien n’est fait pour la soigner, le chien deviendra aveugle. Plus rarement, le Beauceron peut aussi être sujet à l’ectropion (enroulement de la paupière vers l’extérieur) ou à l’entropion (enroulement de la paupière vers l’intérieur).

Problèmes articulaires

Comme beaucoup de grands chiens, le Beauceron n’est pas épargné par la dysplasie de la hanche, qui touche les membres postérieurs, et la dysplasie du coude, qui touche les membres antérieurs. La dysplasie, quelle que soit sa forme, entraîne des difficultés de déplacement dans les cas les plus sévères, voire une quasi paralysie. Le traitement est le plus souvent chirurgical. Veillez à ce que les parents de votre chiot soient épargnés par la dysplasie pour limiter les risques. Pensez également à ne pas trop solliciter votre chien à l’aide de jeux ou d’activités au moment de sa croissance.

Dilatation-torsion de l’estomac

Là encore, cette maladie touche en priorité les grands chiens. Elle se produit suite à une accumulation de gaz dans l’estomac. Celui-ci bascule et se retourne sur lui-même, entraînent une obstruction des voies d’entrée et de sorties. L’animal bave, a du mal à respirer, tente de vomir, et son ventre gonfle sous l’accumulation de gaz impossibles à expulser. Il s’agit d’une urgence : le pronostic vital de votre Beauceron est en jeu. Contactez immédiatement votre vétérinaire.

Maladie de Willebrand

Cette pathologie se définit comme un trouble de la coagulation sanguine. Elle est d’origine héréditaire. Elle existe sous trois formes. Le type 3 est le plus grave et le plus dangereux. La maladie de Willebrand se manifeste par des saignements prolongés suite à une blessure ou une intervention chirurgicale. Malheureusement, il n’existe aucun traitement. Cependant, dans la plupart des cas, les chiens atteints par cette pathologie peuvent vivre tout à fait normalement. Lors de forts saignements, il est possible d’avoir recours à une transfusion sanguine.