COMMENT ÉDUQUER UN BEAGLE ?

Aussi gentil soit-il, le Beagle a besoin de recevoir une solide éducation pour compenser son côté parfois fugueur et têtu. Intelligent, ce chien n’aura cependant aucun problème à apprendre, à condition de savoir comment s’y prendre.

Commencer tôt

L’éducation de votre chien doit commencer dès son arrivée chez vous, à l’âge de deux mois. Il est en effet important de poser les règles de base pour que votre Beagle sache où se situer au sein de la famille. Il doit comprendre que vous êtes le chef de meute, même si ce toutou n’est normalement pas dominant de nature. Interdisez-lui ce que vous comptez lui interdire à l’âge adulte, car il sera plus compliqué de le faire changer d’avis une fois les habitudes bien ancrées. Rappelez-vous qu’il est toujours plus simple d’autoriser une interdiction que d’interdire une autorisation. L’éducation n’est pas foncièrement difficile, car c’est un chien doux, sociable, affectueux et gentil, mais elle peut s’avérer complexe si on ne comprend pas bien le caractère du Beagle. Il est aussi capital de bien saisir les bases de l’éducation canine.

Comprendre les bases de l’éducation canine

Plutôt désignée sous le nom de dressage par le passé, l’éducation canine se fonde aujourd’hui sur une approche positive, qui vaut pour toutes les races de chien. Elle bannit la violence pour privilégier la récompense, qu’elle soit sous forme de friandises, de caresses ou de compliments. Vous obtiendrez bien plus de votre toutou en l’encourageant qu’en le punissant. La punition, par ailleurs, doit avant tout être exceptionnelle, jamais physique, et être utilisée à bon escient. Il est plus facile de faire obéir un chien si celui-ci veut faire plaisir à son maître que s’il est terrorisé par lui. Ne prenez pas le risque de briser la relation que vous avez avec votre chien de Beagle.

L’éducation du Beagle met en place trois grands principes, que vous devez absolument garder en tête à tout instant. Le premier est la patience. C’est d’autant plus vrai pour ce chien parfois obstiné et têtu. Le Beagle n’est pas toujours disposé à faire ce qu’on lui dit. Il faut donc répéter, encore et encore, et accepter qu’une séance d’apprentissage soit écourtée.

Soyez cohérent. Choisissez des ordres et n’en changez plus par la suite. Vous risqueriez de perturber votre animal. Chaque action ou demande doit correspondre à un mot bien précis, facile à dire et à retenir pour le chien.

Faites preuve de consistance. Vous ne pouvez pas attendre de votre Beagle qu’il retienne tout et tout de suite. Il faudra donc répéter les exercices, encore et encore, jusqu’à ce qu’il les ait parfaitement retenus. Vous pourrez ensuite passer à la suite. Mettez à profit la gourmandise du Beagle pour vous faciliter la tâche, mais attention à ne pas trop le nourrir non plus pour éviter tout risque d’obésité. La friandise doit servir de dernier recours.

Bien entendu, l’apprentissage est plus facile avec un chiot, mais cela ne veut pas dire pour autant qu’éduquer un chien adulte est totalement impossible, bien au contraire. Les Beagles peuvent apprendre à tout âge. Il faut simplement prendre en compte le passé du chien, qui a peut-être vécu un traumatisme, et faire preuve d’une patience supplémentaire pour peut-être désapprendre de mauvaises habitudes. Dans ce genre de cas, faire appel à un éducateur canin peut être une excellente idée.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Les ordres de base

Certains ordres de base sont indispensables à connaître. C’est d’autant plus vrai pour cette race de chien, dont le tempérament complique parfois son éducation.

  • Le rappel : c’est l’ordre fondamental à apprendre, pour tous les chiens. Grâce au rappel, vous gardez la maîtrise de votre compagnon à quatre pattes si celui-ci venait à trop s’éloigner de vous. Si le chien a bien appris cet ordre, il n’aura aucun problème à revenir vers vous. Il faut cependant prendre en compte le petit côté parfois obstiné du Beagle, en bon chien de chasse et ce, même s’il est utilisé comme chien de compagnie.

  • Lâcher un objet : il est important que votre chien sache lâcher ce qu’il tient en bouche lorsque vous le lui demandez. C’est important, car cela évitera au Beagle d’avaler tout et n’importe quoi, et surtout des bouts de nourriture qu’il aurait tendance à vouloir manger. Ce chien très gourmand est sujet à l’obésité. Et même si sa petite taille est moins impressionnante qu’un grand chien, le Beagle pourrait faire mal en mordant. Il faut donc qu’il sache lâcher prise rapidement.

  • Stop : grâce à cet ordre, vous pourrez arrêter votre chien ou lui demander de vous attendre, par exemple. Il vous demandera sûrement un peu de travail, car le Beagle n’est pas toujours disposé à écouter. Les chiens de chasse ont tous, plus ou moins, un fort caractère.