BEAGLE : SON ÉDUCATION

Le Beagle est un chien très intelligent mais aussi extrêmement têtu et déterminé. Une bonne éducation, débutée lorsque le chien est encore petit, est le meilleur moyen qu’il devienne un compagnon de vie au caractère équilibré en grandissant. Et avec un chien aussi vif que le Beagle, mieux vaut ne pas faire l’impasse sur le dressage !

Facilité à éduquer le Beagle

Contrairement à d’autres races de chien, ce chien n’est pas facile à éduquer. Il ne s’agit pas d’une question d’intelligence mais de caractère du Beagle : c’est un chien buté, caractériel et opiniâtre. Son éducation doit donc être commencée le plus tôt possible afin qu’il acquière vite les règles et les ordres de base.

Autant certains chiens sont sensibles aux encouragements, autant le Beagle, plus terre à terre, a une préférence marquée pour les récompenses qui se mangent. Les friandises pour chien peuvent être utilisées dans son éducation, mais avec parcimonie : il peut prendre du poids facilement. Si possible, trouvez un autre type de récompense qui soit tout aussi motivant.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Obéissance du Beagle

Il n’est pas facile de faire obéir ce chien vif qui est facilement distrait et stimulé par son environnement, en plus de ne vouloir en faire qu’à sa tête. Pour amener le Beagle à obéir à vos ordres, il faut donc travailler en premier sur sa concentration et développer ses capacité d’écoute. Tout l'apprentissage de l’obéissance va consister à capter son attention et pour cela, lui faire lever la truffe du sol pour établir un contact visuel.

L’éducation du Beagle

Son éducation doit commencer le plus tôt possible, mais jamais avant l’âge de huit semaines. L’éducation doit être faite avec méthode, douceur et fermeté. La durée des sessions augmente avec l’âge. Pour un chiot, trois sessions de 15 mn par jour sont suffisantes pour commencer.

  • La propreté : impossible de faire l’impasse sur cet apprentissage. C’est au maître de montrer au chiot là où il doit faire ses besoins. Comme il est encore petit, il est peu probable qu’il soit motivé par des encouragements. Une friandise pour le récompenser l’aidera vite à comprendre ce qui est attendu de lui. Soyez vigilant : il naît têtu et peut très bien se jouer de vous, même à six mois.

  • Les règles de base : il est très important que le Beagle comprenne le plus vite possible la hiérarchie familiale. Chaque personne y occupe une place précise : lui aussi a la sienne. Apprenez-lui à quoi correspondent les mots « non », « descends » ou « stop ». Un geste de la main peut aider, au début, à faire comprendre au chien que ce mot est associé à une action attendue de sa part.

  • Les bons comportements : il est important d’apprendre au chien à marcher en laisse mais aussi à se tenir immobile à vos côtés lorsque vous lui retirez la laisse. Vous devez aussi lui apprendre à lâcher les objets qu’il prend à la bouche (il a tendance à prendre tout, sans distinction) mais aussi à venir vers vous lorsque vous l’appelez.

  • Certaines activités sont excellentes pour construire une relation complice entre un maître et son chien. Vous pouvez organiser, par exemple, des séances de pistage pour développer son odorat. Courir avec son chien est non seulement bon pour la santé mais cela renforce aussi les liens.

Dans tous les cas, l’éducation du Beagle doit être réalisée avec constance, fermeté, douceur et logique. Si vous souhaitez que votre Beagle vous obéisse, il faut qu’il sache parfaitement à quel ordre correspond quel comportement. Même si son dressage peut être une expérience parfois frustrante, il est important de toujours garder son calme et de ne pas hausser la voix. Plus le chien va grandir et plus il sera sensible au renforcement positif.