BEAGLE

Le Beagle est un petit chien de chasse qui a également gagné, au fil des années, ses lettres de noblesse auprès des familles. Intelligent, joueur, et réputé d’une incroyable douceur, il fait le bonheur des petits et des grands. Mais ce fin limier, à l’odorat incroyablement développé, parfois têtu, convient-il réellement à tout le monde ?

Un peu d’histoire

Les origines du Beagle sont très anciennes. En effet, on trouve des traces de chiens similaires au Beagle durant la Grèce antique. Ils ont ensuite été importés par les légions romaines en Angleterre, lors de la conquête. Au XIe siècle et avec l’introduction par Guillaume Ier du Talbot, race aujourd’hui disparue, des croisements ont lieu, pour donner naissance à deux races intermédiaires, le chien courant du Sud et le chien courant du Nord. C’est à partir de ces deux races que le révérend Philippe Honeywood établit une première meute de Beagles dans l’Essex, dans les années 1830. Assez rapidement, certains membres de la famille royale d’Angleterre s’intéressent au Beagle et créent eux aussi des meutes. Le standard est encore à l’époque assez flou, et l’on retrouve plusieurs variétés de Beagle, assez différentes des unes et des autres.

La race arrive dans les années 1840 aux États-Unis, puis 1860 en France, mais c’est surtout au XXe siècle que la popularité du Beagle explose dans le monde entier. Le standard se fixe, pour devenir celui que nous connaissons aujourd’hui, mais la race manque de disparaître après la Première Guerre mondiale, avant d’être sauvée de justesse. Depuis une trentaine d’années, le Beagle fait partie du top 10 des races les plus appréciées au monde. Il a non seulement conquis les chasseurs, mais les familles le plébiscitent également.

La Fédération Cynologique Internationale a reconnu le Beagle à titre définitif en 1955. 

Caractéristiques physiques

Les caractéristiques physiques du Beagle sont clairement définies par le standard du Livre des Origines français et par la société centrale canine.

Corps : de taille petite à moyenne, le Beagle possède un corps harmonieux et musclé. Son physique est capable de le soutenir durant ses courses lors de parties de chasse.

Tête : la tête est de forme carrée, aux lignes assez fines. Le museau n’est pas pointu, et le stop n’est pas accentué.

Oreilles : elles sont tombantes, assez grandes et arrondies au niveau de l’extrémité. Elles sont en général de couleur brune. De très rares spécimens présentent des oreilles blanches.

Yeux : les yeux sont de petite taille et cerclés de noir. Ils sont de couleur foncée.

Queue : elle est longue et épaisse. Portée en sabre, elle affiche une extrémité blanche. Elle est de longueur moyenne.

Poil : son poil est court et très dense. Il est très résistant aux intempéries.

Couleur : en règle générale, le Beagle affiche une robe tricolore : blanc, noir et fauve. Il arrive que certains individus possèdent une robe bicolore : blanc et citron ou blanc et marron clair, ou unicolore : blanc.

Caractère

Il est connu pour sa grande douceur et son incroyable gentillesse. Le caractère du Beagle en fait aussi un chien très affectueux. C’est d’ailleurs bien l’une des raisons qui en fait un excellent chien de familles avec des enfants. Patient, jamais agressif, il est aussi très joueur et adore se dépenser. En bon chien de chasse, il a en effet besoin de courir pour être tout à fait équilibré. Il se montre sociable et docile, à condition, bien entendu, d’avoir été sociabilisé correctement dès son plus jeune âge. Attention ! Le Beagle est réputé pour être têtu et gourmand. Incroyablement fidèle, il est normalement obéissant, mais peut très bien prendre des initiatives s’il se met bille en tête.

Comportement avec les autres

Le Beagle n’est pas un chien de garde. Il ne se montrera donc pas particulièrement méfiant à l’égard des étrangers, vers qui il ira même volontiers. Avec ses congénères, il ne pose pas particulièrement de problèmes non plus, tant qu’il a été habitué à leur présence depuis tout petit. En bon chien de meute, il supporte aisément les autres chiens. Avec les autres animaux, les choses se compliquent un peu. Le Beagle est un pur chien de chasse, avec un fort instinct de prédation du gibier. Il faudra donc prendre le temps de l’habituer à la présence d’autres animaux dès son plus jeune âge, et faire preuve d’une grande prudence lorsqu’il se retrouve avec des NAC.

Compatibilité

Le Beagle convient à tous les types de famille, à condition que l’on s’occupe correctement de lui et qu’on lui offre l’exercice physique dont il a besoin. Malgré sa petite taille, le Beagle a de l’énergie à revendre, et il ne saurait se contenter d’une brève sortie quotidienne pour faire ses besoins. Le maître idéal du Beagle est une personne sportive, qui aime les sorties en forêt, à la campagne ou à la mer. Il convient bien évidemment très bien aux chasseurs. Pensez aux sports canins pour lui faire se dégourdir les pattes. N’adoptez pas de Beagle si vous devez souvent vous absenter de chez vous.

Santé

Le Beagle affiche une santé solide. Robuste, taillé pour l’exercice, ce chien infatigable affiche une espérance de vie située entre 12 et 15 ans. Cependant, la race connaît des dispositions à certaines maladies, et notamment l’hypothyroïdie. Le Beagle a également facilement tendance à prendre du poids, ce que son côté gourmand – voire voleur ! – n’arrange rien. Enfin, ses oreilles tombantes demandent une attention particulière afin d’éviter les otites et les problèmes de parasite.

Conditions de vie

Le Beagle s’adapte très bien à toutes les situations, tant qu’il peut se dépenser suffisamment. Il est donc tout à fait capable de vivre en appartement, mais attention. Le Beagle a parfois tendance à beaucoup aboyer, ce qui risquerait de poser problèmes avec le voisinage. Mais qu’il vive en ville, à la campagne, en appartement ou en maison, le Beagle ne doit pas rester enfermé : il doit courir, jouer et sentir les odeurs de l’extérieur pour être parfaitement équilibré.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Éducation

Malgré sa douceur et sa gentillesse, l’éducation du Beagle n’est pas nécessairement une promenade de santé. En effet, derrière son regard tendre se cache un caractère parfois bien trempé. C’est pourquoi il ne faut pas tarder avant de se lancer dans l’apprentissage et commencer dès l’arrivée de votre chiot chez vous. Son fort instinct de chasseur le pousse parfois à la fugue et lui fait perdre toute obéissance s’il a flairé une piste intéressante. Il faut donc être capable de se montrer ferme, mais sans violence, afin d’apprendre les rudiments à votre chien. N’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin si la tâche vous semble trop ardue.

Alimentation : bien nourrir son Beagle

L’alimentation du Beagle est un facteur important dans la préservation de sa santé. En effet, une nourriture de mauvaise qualité aura un impact direct sur votre chien. Il faut donc choisir une alimentation adaptée et qualitative. Le Beagle étant un chien avec d’importantes dépenses physiques, sa nourriture doit être capable de le soutenir dans ses efforts. Choisissez une alimentation riche en protéines animales – et non végétales : votre Beagle reste un carnivore. À ce titre, il est préférable de ne pas acheter de croquettes ou de pâtées disponibles en grande surface. Ces produits, fabriqués à base d’ingrédients de mauvaise qualité, n’ont aucun intérêt nutritionnel et ne conviennent pas aux besoins alimentaires de votre chien. Dirigez-vous plutôt vers des croquettes ou pâtées de qualité, un peu plus chères, ou choisissez même des services de nourriture sur-mesure. Dans tous les cas, respectez toujours la quantité de nourriture conseillée afin d’éviter tout risque d’obésité. Vous devrez bien entendu adapter ce grammage avec l’âge de votre chien, les besoins changeant avec le temps. Un chiot Beagle aura une alimentation bien différente d’un senior. 

Entretien et hygiène du Beagle

  • Vaccins : entre 100 et 200 euros par an

  • Alimentation : à partir de 50 euros par mois pour une alimentation de qualité

  • Budget mensuel : entre 40 et 60 euros

L’entretien du Beagle est assez peu contraignant. Son brossage est rapide : un coup de brosse par semaine hors période de mue (printemps et automne), durant laquelle il faudra passer à trois ou quatre brossages par semaine. Portez une attention toute particulière à ses oreilles afin d’éviter toute otite ou infection et nettoyez-les régulièrement avec un produit adapté. Ne négligez pas l’entretien des ongles, des yeux et des dents. Enfin, ne passez pas non plus à côté de l’entretien préventif, et soyez à jour des vaccins et des anti-parasitaires, surtout si vous emmenez régulièrement votre chien à la chasse.

Prix d'un Beagle

Le prix moyen d'un Beagle se situe entre 500 et 1500 euros. Cette différence de prix s'explique par certains critères. Des éleveurs n'hésitent pas à demander un tarif plus important si le chien descend d'une lignée de champions ou s'il est destiné à la reproduction ou à l'exposition. Le Beagle étant aussi une race très populaire, la demande est plus importante que l'offre, ce qui permet aux élevages d'ajuster leurs prix en conséquence.

Sommeil

En raison de son poil serré et dense, le Beagle est parfaitement capable de dormir dehors sans craindre les intempéries – à la seule condition que les températures ne soient pas glaciales. Il peut donc dormir dans une niche, mais choisissez celle-ci avec soin, car le confort de votre chien dépendra de son abri pour la nuit. Gardez en tête un critère indispensable : la niche doit être parfaitement adaptée à la taille de votre Beagle. Celui-ci appréciera également de dormir à l’intérieur auprès de ses maîtres, mais là encore, choisissez le bon panier. Évitez de le faire dormir dans votre chambre, car vous risqueriez de favoriser chez lui le développement d’un attachement très fort, et à terme, d’anxiété de séparation difficile à gérer au quotidien.

Jeux et activités physiques pour Beagle

En bon chien de chasse dynamique, le Beagle a absolument besoin de pouvoir se dépenser tous les jours pendant au moins une heure trente. Sans cela, il pourrait très vite tomber dans l’ennui, la dépression et le mal-être. Consacrez suffisamment de temps de jeu à votre chien pour lui éviter ce type de désagrément. Le Beagle, parfois têtu, aura peut-être un peu plus de mal à suivre les ordres dans des disciplines comme l’agility, mais il excellera dans d’autres sports canins, comme le pistage, grâce à son odorat d’une grande finesse. À la maison, prévoyez suffisamment de jouets pour l’occuper en votre absence. Intelligent, le Beagle appréciera les jeux d’occupation pour se creuser les méninges.

Assurance : bien protéger son Beagle

Le Beagle, s’il est un chien de compagnie, n’a pas besoin d’une assurance particulière. Il est couvert par l'assurance de responsabilité civile, en général comprise dans les assurances habitation et qui couvre l’ensemble des membres du foyer, y compris les animaux de compagnie. Cette assurance permet de faire face si votre chien, sans le vouloir, provoquait des dégâts matériels ou corporels. Si vous l’utilisez à la chasse, vous devrez en revanche prendre obligatoirement une assurance spéciale pour les chiens de chasse. Elle sera valable chaque année au cours de la saison de la chasse. Enfin, vous pouvez également choisir une assurance plus large, mais plus coûteuse, l’assurance responsabilité civile Vie Privée.

La mutuelle pour chien est un excellent moyen de protéger votre compagnon à quatre pattes, mais également de pouvoir faire face en cas de dépenses vétérinaires imprévues. Bien que la santé du Beagle soit assez solide, il n’est pas non plus à l’abri de maladies et de pathologies graves. Si vous souhaitez souscrire une mutuelle, penchez-vous assez tôt sur la question : en effet, la plupart des assurances de ce type refusent les chiens trop âgés ou déjà malades. Avant de choisir votre contrat, lisez de toute façon bien chaque ligne pour connaître les clauses d’exclusion et les frais remboursés ou non. Plus la cotisation est élevé chaque mois, plus le plafond de remboursement grimpera lui aussi.

Spécificités physiques du Beagle

Le Beagle est un chien de taille moyenne, caractérisé par son pelage bien souvent tricolore et sa queue terminée par un bout blanc. Les mâles et les femelles font à peu près la même taille et mesure entre 33 et 41 cm au garrot. Côté poids, la différence est elle aussi minime : 13 à 18 kilos pour le mâle, contre 12 à 17 kilos pour la femelle. La différenciation entre les sexes étant nulle, le choix se fera surtout sur base de critères personnels.

Le Beagle appartient au groupe n°6 de la FCI : chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées. Il porte le numéro 161.